Soutien social pour offrir une alternative aux gangs de rue

Toronto: projet-pilote de 4,9 millions $


17 février 2009 à 18h02

La ville de Toronto lance un projet-pilote de lutte contre la violence des gangs, Preventing Youth Gang Activity, qui viendra en complément des programmes déjà existants. Appuyée par des fonds du fédéral, la campagne de prévention est organisée sur trois ans et demi. La ville va concentrer ses efforts sur les zones géographiques les plus durement touchées par les violences.

Depuis 2004, la Ville-Reine et ses partenaires travaillent sur le dossier de l’amélioration de la sécurité pour les Torontois à travers son plan «Faire d’une ville sécuritaire une ville plus sécuritaire» (Make a Safe City Safer). Le 30 mars 2007, le secrétariat de la sécurité communautaire de la Ville de Toronto faisait une proposition au fond fédéral de lutte contre les activités des gangs de jeunes pour établir un projet pilote à Toronto. En 2008, le secrétariat obtient l’aval du fédéral et c’est en septembre 2008 que David Miller et le ministre Stockwell Day signent un accord pour le projet, à hauteur de 4,9 millions $ sur trois ans et demi.

«Notre gouvernement est préoccupé par la violence engendrée par les gangs dans différents quartiers de Toronto et cette annonce est une autre mesure concrète que notre gouvernement prend pour prévenir la criminalité chez les jeunes. Nous avons été à l’écoute de la police et de la Ville de Toronto à cet égard, a expliqué le ministre. Ce financement sera très utile pour aider les jeunes à risque à ne pas adhérer à des gangs et à les aider à faire de meilleurs choix.»

Le projet est un programme communautaire, qui vise à réduire et à prévenir la violence liée aux gangs dans les quartiers vulnérables de Toronto. Le travail se fera directement auprès des jeunes à risque, de leur famille et de la collectivité afin de leur donner les connaissances, les compétences et le soutien ils ont besoin pour sortir d’un gang et, tout d’abord, pour éviter d’adhérer à un gang. L’équipe municipale a développé un outil d’évaluation pour identifier les zones prioritaires de travail. Cet outil appelé «Toronto Youth Crime Risk Index» utilise les données socioéconomiques comme le nombre de jeunes habitant ces quartiers, le salaire médian, le taux de chômage, le taux d’alphabétisation, le nombre de programmes de sécurité s’adressant aux jeunes dans ces zones et le taux de criminalité.

L’objectif affiché de David Miller est de faire de Toronto une ville leader dans la sécurité de la population en mettant en place un grand nombre de programmes. «Bien que Toronto demeure l’une des grandes villes les plus sécuritaires du monde, nous cherchons sans cesse des moyens pour la rendre encore plus sécuritaire», a déclaré le maire.

Le projet pilote Prévenir l’implication des jeunes Torontois dans les activités des gangs permettra aux jeunes susceptibles d’être impliqués dans des activités de gangs et aux membres de leur famille d’obtenir le soutien social dont ils ont besoin. En travaillant ensemble, nous pourrons offrir des occasions de développement individuel et communautaire et réduire ainsi la violence des gangs de jeunes à Toronto.»

Pour le moment, les quartiers qui ont été ciblés sont ceux de Jamestown-Rexdale; Jane-Finch; Weston-Mount Dennis. Le projet Preventing youth gang activity se déroule en trois phases: une de développement, une de mise en œuvre et une dernière d’évaluation, qui sera conduite par le centre de criminologie de l’Université de Toronto.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Trouvée dans nos crottes : la solution aux pénuries de sang

transfusion
On pourrait transformer tous les groupes sanguins en O
En lire plus...

20 septembre 2018 à 7h00

Chrystine Brouillet, gourmande et fin gourmet

livre
L’amitié se bonifie comme les grands crus pour la romancière la plus prolifique du Québec
En lire plus...

19 septembre 2018 à 17h00

Ambiance parisienne au Coq of the Walk

Liverpool- PSG
Après ceux de l’Équipe de France, qui avaient fêté la victoire, les supporters parisiens ont assisté à une défaite de leur équipe 3-2 contre...
En lire plus...

19 septembre 2018 à 13h50

Le tournoi de golf Gilles-Barbeau rapporte 16 500 $ à CAH

CAH
Un événement généreux sous un soleil radieux
En lire plus...

19 septembre 2018 à 11h44

Le rappeur français Orelsan a appris les bases à ses fans

Concert Orelsan
Le rappeur français Orelsan a pu constater lundi soir au Phoenix Theatre de Toronto à quel point il était populaire outre-Atlantique.
En lire plus...

19 septembre 2018 à 9h00

Non, les étirements après l’entraînement ne réduisent pas les courbatures

exercices, sports
L’une des méthodes dont les effets bénéfiques ont été observés est l’immersion dans un bain d’eau glacée.
En lire plus...

19 septembre 2018 à 7h00

Montée de l’anti-bilinguisme au Nouveau-Brunswick

élections 24 septembre 2018
Les francophones n'ont rien à gagner et tout à perdre des élections de lundi prochain
En lire plus...

18 septembre 2018 à 15h59

Le Centre francophone veut ralentir le roulement du personnel

555 Richmond Ouest, 3e étage
Assemblée générale optimiste après une année de démissions et de restructuration.
En lire plus...

18 septembre 2018 à 13h33

Un match complètement fou entre Toronto FC et Los Angeles Galaxy

Toronto FC - Los Angeles Galaxy
Le Toronto FC accueillait Los Angeles Galaxy ce samedi soir dans son antre du BMO Field pour une rencontre décisive dans la course aux...
En lire plus...

18 septembre 2018 à 12h00

Hommage à la «robe Dôme» d’Iris van Herpen au ROM

Stylianos Pangalos
Le musée a accueilli le réalisateur Stylianos Pangalos et l'architecte Philip Beesley pour une ciné-conférence sur le thème de l'art, de la mode et...
En lire plus...

18 septembre 2018 à 11h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur