Un registre électronique pour suivre la santé de son bétail

Partagez
Tweetez
Envoyez

Une entreprise de Guelph a mis au point un registre électronique pour aider l’industrie du bétail à suivre les déplacements des animaux sur la fermes et à l’extérieur, une information essentielle pour prévenir ou minimiser les éclosions de maladies.

En ce moment, la norme internationale utilisée pour faire un suivi est un registre sur papier des personnes ayant visité ou quitté la propriété agricole, l’heure et l’endroit où ils ont été auparavant.

Ce système manuel est de peu d’utilité lors d’une situation d’urgence, surtout pendant les premiers jours lorsque la propagation de la maladie peut être évitée ou contenue.

«Ce n’est pas seulement le bétail qui est touché par des éclosions catastrophiques de maladies. Cela est tout aussi important pour les producteurs horticoles et de cultures, afin de les aider à faire en sorte que les véhicules qui se déplacent sur la ferme et à l’extérieur soient propres», indique Tim Nelson, président-directeur général de Be Seen Be Safe Ltd.

Enregistrer les déplacements

L’entreprise utilise des zones autour des exploitations agricoles, de manière à enregistrer automatiquement les déplacements sur l’exploitation et à l’extérieur. Cela se fait soit par le biais d’une application pour téléphone mobile ou par un système GPS dans le véhicule de la personne qui accède ou quitte les lieux.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les propriétaires peuvent télécharger et passer en revue les dossiers électroniques du visiteur à l’aide d’un code d’usager personnel — aucun déplacement hors de la zone n’est enregistré.

L’information est recueillie et analysée pour prédire la propagation d’une maladie. Par la suite, cette information peut être utilisée pour contacter les gens situés à proximité d’une possibilité d’éclosion.

be-seen-be-safe-sign-web

Ce système fonctionne en tandem avec le logiciel personnalisable de l’exploitation Farm Health Monitor. Ce logiciel permet aux employés de l’exploitation agricole d’enregistrer les signes cliniques d’une maladie sur une ferme, avant qu’il n’y ait eu un diagnostic officiel, lors d’une visite régulière ou spéciale du troupeau.

Le logiciel permet également la gestion des stocks d’antibiotiques à la ferme, en permettant aux utilisateurs d’enregistrer l’achat et l’utilisation d’antimicrobiens.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Animaux et cultures

«Il s’agit d’un outil d’aide à la décision proactive pour les agriculteurs», explique M. Nelson. «Le logiciel Farm Health Monitor vous donne les signes cliniques, Be Seen Be Safe vous donne les déplacements, et lorsque vous superposez le temps sur un réseau de propriétés, vous pouvez commencer à afficher un risque pour lequel vous pouvez alerter les gens.»

Le système est à l’essai dans l’industrie de la volaille de l’Ontario, ainsi qu’auprès de grands intégrateurs de la volaille aux États-Unis. Un accord est en place avec un partenaire espagnol pour le déployer dans l’industrie porcine de l’Union européenne.

Un projet pilote est également en cours avec l’industrie vinicole de l’Australie, afin de faire le suivi de la propagation de fomites ou vecteurs passifs de transmission d’une maladie.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur