Un premier Salon international du Livre à Jacmel

Le patrimoine littéraire, un vecteur de l'essor social et territorial

Salon du Livre Jacmel Haiti
Exposants au Salon du Livre de Jacmel, rue du Commerce
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le patrimoine littéraire est une source culturelle qui reflète nos besoins, nos espoirs, alimente notre présent, ouvre les portes sur nous-mêmes et le monde.

Du 31 octobre au 2 novembre, la ville de Jacmel (Sud-Est d’Haïti), inaugurait son 1er Salon international du livre sur le thème Ville et Imaginaires.

Jean Michel Lapin, ministre de la Culture et des Communications d'Haïti au Salon du Livre de Jacmel
Jean Michel Lapin, ministre de la Culture et des Communications d’Haïti au Salon du Livre de Jacmel

«Le Salon 2018 est dédié à la jeunesse pour reconnecter les jeunes avec les livres, parce que le livre c’est un Monde en soi», déclarait Pierre-Paul Ancion, Président Directeur Général des Éditions Pulùcia, rencontré par L’Express à Jacmel ce 2 novembre.

Paul Antoine Anscion, coordonnateur du Salon du Livre de Jacmel avec Rudolf Dérose, coordonnateur du Réseau national des promoteurs du tourisme solidaire. hôtel Florita
Pierre-Paul Ancion, PDG des Éditons Pulùcia, avec Rudolf Dérose, coordonnateur du Réseau national des promoteurs du tourisme solidaire, hôtel Florita.

«La dynamisation du tourisme jacmélien et son exploitation durable doivent passer nécessairement par l’implication des créateurs, mais surtout des écrivains à travers un échange avec l’autre, comme instrument culturel de cohésion sociale et de développement local», selon les Éditions Pulùcia, organisatrices de l’évènement.

Quelques-unes des oeuvres exposées au Salon international du Livre de Jacmel
Quelques-unes des oeuvres exposées au Salon international du Livre de Jacmel

Écriture de tous les temps 

Les exposants du Salon ont accueilli les visiteurs au cœur de la captivante vieille ville de Jacmel, sous les arcades de la pittoresque rue du Commerce, ancienne plaque tournante du négoce du café (1848-1930).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Installation du 1er Salon international du Livre de Jacmel, rue du Commerce
Installation du 1er Salon international du Livre de Jacmel, rue du Commerce

On rencontrait les écrivains dans la superbe enceinte de l’hôtel Florita sis au 29 rue du Commerce. Construite en bois, fer et fonte, l’habitation  caféière historique (1888) est dotée d’un mobilier d’antan authentique et de planchers recouverts d’un parquet en acajou haïtien. Un lieu d’atmosphère irrésistible!

Maurice Cadet au Salon du Livre de Jacmel
Maurice Cadet au Salon du Livre de Jacmel

J’ai été particulièrement attirée par:

le recueil de poèmes Ondes vagabondes, «la sensualité de son verbe à la musique des mots de la Caraïbe et du Québec»;

le roman À l’angle des rues parallèles de Gary Victor, «le récit le plus inquiétant de la littérature haïtienne»;

Rosalie l’infâme d’Evelyne Trouillot, dépeignant «le violent besoin de liberté des hommes et femmes mis en esclavage» à Saint-Domingue (1750);

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le Bar des Solitudes , «exploration d’une Impasse» d’Hélène Mauduit, originaire de l’Essonne (France) installée en Haïti depuis 2010, membre de l’Atelier du Jeudi Soir, un collectif d’écrivains initié par Lyonel Trouillot.

Gary Victor au Salon du Livre de Jacmel
Gary Victor au Salon du Livre de Jacmel

Animation culturelle et festive

Le Salon du Livre coïncidait avec la fête des Guédés (les esprits de la mort selon la religion vaudou) que l’on célèbre annuellement en Haïti les 1er et 2 novembre.

Animation de rue au Salon du Livre de Jacmel
Animation de rue au Salon du Livre de Jacmel

Tout en bouquinant sous les arcades ombragées du Salon, on croisait plusieurs artistes de la rue, animateurs de la fête des Morts: parades, petites pièces de théâtre, costumes mauves, noirs et blancs (les couleurs traditionnelles des Guédés), invocations des esprits vaudous. Un divertissement culturel et festif piquant la curiosité.

Animation culturelle, rue du Commerce, Salon du Livre de Jacmel
Animation culturelle, rue du Commerce, Salon du Livre de Jacmel

La rue du Commerce recèle plusieurs cafés-bars où il fait bon déguster la Prestige, délicieuse bière haïtienne, tout en conversant avec les Jacméliens sympathiques.

On déambule parmi les boutiques d’artistes et artisans locaux dont l’atelier de Rose-Marie Lamour, artiste peintre de caractère, qui exposait ses récentes œuvres expressionnistes en ce début novembre.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Rose-Marie Lamour, artiste peintre et mannequin
Rose-Marie Lamour, artiste peintre et mannequin

Jacmel-Toronto-Montréal

Le Salon international du Livre de Jacmel s’est clôturé à l’hôtel  Manoir Adriana (ancien Manoir Alexandra)  récemment rénové.

Un hôtel splendide réunissant l’ancienne histoire de Jacmel (fin 18e siècle) et modernité, hanté par l’esprit d’Hadriana, héroïne du romancier jacmélien prolifique Rene Depestre).

Le Manoir Adriana, Jacmel
Le Manoir Adriana, Jacmel

Vivement la 2e édition du Salon international du Livre de Jacmel! Une occasion unique d’explorer la littérature d’Haïti et d’ailleurs, tout en séjournant dans une ville magnifiquement créative.

Vivre un temps à la bohème en bord de mer,  découvrir le fascinant patrimoine culturel de Jacmel et environnemental de l’arrière-pays.

Promenade du Bord de Mer de Jacmel
Promenade du Bord de Mer de Jacmel

Et pourquoi pas un futur jumelage entre le Salon international du Livre de Jacmel et nos Salons du Livre francophones de Toronto ou Montréal?


Annik Chalifour revient d’un 7e voyage de presse en Haïti, cette fois-ci dans le Sud-Est du pays. Ses reportages visent à faire connaître et promouvoir le patrimoine culturel et environnemental d’Haïti, un important levier de son rayonnement socio-économique durable.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur