Trois océans, trois archipels francophones étonnants

Vanuatu, dans l'Océan Pacifique
Partagez
Tweetez
Envoyez

Nous faisons partie d’une francophonie très diversifiée aux quatre coins du monde.  Voici trois lieux étonnants sur trois océans où votre français sera le bienvenu.

Océan Atlantique: les «bailiwicks» de Jersey et Guernesey

L’archipel anglo-normand de Jersey et Guernesey est une parcelle de terre britannique au large des côtes françaises, qu’on aperçoit au loin par beau temps.

On y parle anglais, évidemment, mais aussi couramment français, surtout à Jersey, la plus grosse île, où il a un statut officiel. Les touristes y sont plus nombreux que les habitants (environ 170 000).

Mont Orgueil et le port de Gorey (Gourai en français) à Jersey.

Tombé en disgrâce politique, Victor Hugo s’est exilé à Guernesey de 1856 à 1870. Sa maison, Hauteville House, est aujourd’hui un musée et l’une des attractions des îles avec… les bunkers nazis de la Deuxième Guerre mondiale!

Les îles anglo-normandes, en effet, sont les seules terres britanniques à avoir été occupées par les Allemands.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les îles de la Manche, comme on les appelle en anglais («Channel Islands») constituent des «bailiwicks» parce qu’elles sont dirigées par des baillis («bailifs»), des termes du Moyen-Âge qu’on a tenu à préserver, avec leur propre monnaie, évidemment alignée sur celle de la Banque d’Angleterre.

Hauteville House, la maison de Victor Hugo à Guernesey

Océan Indien: la république des Seychelles

La plus grosse île de l’Océan Indien, Madagascar, est francophone, comme la plupart des petites îles aux alentours: la Réunion, Maurice, les Comores et, un peu plus au nord, la république trilingue des Seychelles.

Le créole seychellois, dont la base est française, est la langue maternelle de 95% des 100 000 habitants. L’anglais et le français y sont aussi en usage dans une proportion comparable à celle du Canada.

Une tortue terrestre géante des Seychelles

Visitées par les Arabes et les Portugais, ancienne possession française, puis britannique, les Seychelles sont indépendantes depuis 1976 seulement.

Le tourisme est la principale ressource de l’archipel. Sa vallée de Mai est classée au patrimoine mondial de l’humanité: dans cette forêt préhistorique, on trouve le cocotier de mer qui produit le célèbre coco-fesse. Les tortues géantes des Seychelles, les plus grosses tortues terrestres du monde.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
La forêt préhistorique des Seychelles

Océan Pacifique: le «condominium» de Vanuatu

Vanuatu, en mer de Corail au nord de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande, ne fait pas partie de la Polynésie française, mais elle a vu passer des explorateurs portugais, espagnols, français (Bougainville) et anglais (Cook). C’est ce dernier qui les a baptisées Nouvelles-Hébrides.

La France et la Grande-Bretagne se sont entendues en 1904 pour y instaurer une administration conjointe, le «condominium», devenu république indépendante en 1980.

Port Vila, la capitale de Vanuatu

Le groupe de 83 petites îles compte aujourd’hui 300 000 habitants qui parlent 108 langues, en plus de l’anglais, le français et le bichelamar officiels, ainsi que plusieurs autres langues des peuples de l’Océan Pacifique. Il s’agit de la plus haute «densité linguistique» au monde.

Comme pour beaucoup d’îles éloignées de la civilisation moderne, la flore et la faune de Vanuatu sont très riches et distinctes, notamment dans sa «forêt des nuages», appelée ainsi parce qu’elle est littéralement dans les nuages, en tout temps, à 1000 mètres d’altitude.

Des plongeurs près d’une épave de la Deuxième Guerre mondiale dans l’archipel de Vanuatu.

On y vit surtout d’agriculture et de pêche, le tourisme y étant encore peu développé. Ses attractions sont des épaves sous-marines, des plages et des grottes. C’est le paradis de la plongée sous-marine, de la baignade dans des lagons ou les cascades, ainsi que de la randonnée autour des volcans.

À votre tour!

👉  Montrez à vos amis à quel point votre francophonie est spéciale!  Partagez cet article en cliquant sur les boutons ci-dessous!

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur