Toronto sera Ste-Quequepart pour un soir

Un premier album-concept pour le duo Moonfruits

Moonfruits: Kaitlin Milroy et Alex Milaire (Photo: Alexis Zeville)


29 mai 2017 à 12h20

En compagnie du duo torontois Georgian Bay, le duo Moonfruits, d’Ottawa, passera bientôt par chez nous pour y recréer l’atmosphère de son village maritime fictif Ste-Quequepart, le thème de son nouvel album-concept folk-rock-slam.

Enregistré dans la grange/studio du trio prog-rock Pandaléon à St-Bernardin (dans l’Est ontarien) avec une dizaine d’amis musiciens et techniciens, dont le réalisateur Donald Charette, Ste-Quequepart a été lancé le 13 mai à Ottawa dans l’église St-Albans bondé.

Moonfruits

La tournée de 16 dates au Nouveau-Brunswick, au Québec et en Ontario mènera Moonfruits et Georgian Bay à Peterborough le 30 mai, Guelph le 31, Scarborough (Aioli Bistro) le 1er juin, Belleville le 2, Penetanguishene le 3 et Toronto (Burdock) le 4.

«Initialement, chacun des deux duos jouait séparément», indique Kaitlin Milroy en entrevue à L’Express. «Mais à mesure que la tournée progresse, et comme nous sommes déjà des amis avec, musicalement, beaucoup d’affinités, nous jouons de plus en plus ensemble.»

Moonfruits est formé du couple Kaitlin Milroy et Alex Milaire: elle anglophone d’Oakville qui est allée à l’école française, lui Franco d’Ottawa. Ils ont sorti un EP de huit chansons bilingues en 2015, Début, avant de participer – en même temps que Kelly Lefaive et Joëlle Westman de Georgian Bay – à l’expérience Rond-Point de l’APCM et au Festival de la chanson de Granby.

«Rond-Point a certainement servi de tremplin», confirme Kaitlin. «C’est là qu’on a commencé à croire qu’on pouvait faire carrière en musique.» Le groupe a aussi été «chanceux», dit-elle, en croisant à Ottawa et ailleurs des gens qui les ont bien conseillés et appuyés.

Village maritime

Le village de Ste-Quequepart est inspiré de plusieurs endroits qu’ont visités ou où ont vécu Kaitlin et Alex. «C’est un village maritime, au bord de l’eau – la rivière des Outaouais, le lac Ontario, l’Atlantique – pas nécessairement un village des Maritimes», explique la chanteuse et musicienne, multiinstrumentiste comme son mari. «Par exemple, au Portugal, en Espagne et en Italie, où nous avons passé notre lune de miel, nous avons vu des villages qui pourraient être Ste-Quequepart.»

«C’est une atmosphère qu’on veut créer», toute en esthétique sonore et harmonies envoûtantes où domine le banjo et la guitare, mais parfois aussi le glockenspiel ou de kalimba. Dans l’album de 10 chansons, on passe de pièces orchestrées avec quatuor à cordes à des morceaux plus intimistes jusqu’à une chanson uniquement parlée.

Il y a quelque chose de cinématographique dans cette musique, puisqu’on est appelé à imaginer ce village et ses habitants, notamment son maire et son musicien au bout du quai: Roustabout. «Les idées d’images ne manqueraient pas pour une vidéo.»

Mais Ste-Quequepart ne raconte pas une histoire linéaire. Moonfruits cherche plutôt ici à semer des lieux et des personnages qui deviennent autant d’étincelles partant dans toutes les directions dans nos imaginaires.

Le village de Ste-Quequepart (au dos de la pochette du nouveau disque de Moonfruits).
Le village de Ste-Quequepart (au dos de la pochette du nouveau disque de Moonfruits).

Bilingues

La magnifique pochette de Ste-Quequepart (graphisme et photos de Gabrielle Dubois) comprend les paroles des chansons, accompagnées d’autres paroles en anglais qui n’en sont pas la traduction. «C’est pour permettre aux anglophones de nous accompagner», explique Kaitlin.

Comme Georgian Bay et plusieurs autres artistes franco-ontariens, Moonfruits évolue dans les deux langues. Son public anglophone est aussi enthousiaste que son public francophone.

Georgian Bay a également à son actif un EP de huit chansons, Horizons, et un album de 12 chansons, Patience, paru l’an dernier. Le duo originaire de la Baie Georgienne (Kelly) et London (Joëlle) travaille sur un nouvel album, dont plusieurs des pièces sont dévoilées au cours de cette tournée avec Moonfruits.

Kaitlin Milroy et Alex Milaire (Photo: Alexis Zeville)
Kaitlin Milroy et Alex Milaire (Photo: Alexis Zeville)

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Une police toujours plus ouverte sur la francophonie

Engagement, diversité culturelle, inclusivité: tels furent les maîtres-mots de la fête francophone annuelle de la police de Toronto ce mercredi 20 mars dans ses...
En lire plus...

20 mars 2019 à 16h40

747 millions de francophones attendus d’ici 2070

La nouvelle édition de «La langue française dans le monde» confirme une nouvelle fois le déplacement de son centre de gravité vers l’Afrique. L'étude...
En lire plus...

20 mars 2019 à 14h00

Criée du Manifeste franco-ontarien au Monument Notre Place

Monument franco-ontarien Toronto
Des députés provinciaux et leaders communautaires se sont rassemblés ce mercredi matin 20 mars au Monument franco-ontarien Notre Place, au sud de l’Assemblée législative...
En lire plus...

20 mars 2019 à 12h50

Pour qu’on puisse vivre dans la langue de son choix

Plan d'action langues officielles
La modernisation de la Loi sur les langues officielles passera par des discussions nationales. Entretien avec la ministre du Tourisme, des Langues officielles et...
En lire plus...

20 mars 2019 à 11h00

Une identité formée par les voyages

Francophonie
À ce stade de sa vie, Anastisia Fyk a du mal à définir sa place dans la francophonie. «Je ne parle pas le français...
En lire plus...

20 mars 2019 à 9h00

Un deuxième coming-out : «Je suis Franco-Ontarien»

Mathieu Chantelois fait son deuxième coming-out. «Je peux enfin le claironner: je suis Franco-Ontarien.»
En lire plus...

20 mars 2019 à 7h00

S’installer et vivre à Toronto: mode d’emploi

Vue de Toronto du lac Ontario
Dans le nouveau guide français « S'installer à Toronto », Nathalie Prézeau livre de précieux conseils aux expatriés souhaitant venir vivre dans la Ville-Reine....
En lire plus...

19 mars 2019 à 14h41

Les Raptors se relancent aisément face aux Knicks

Les Raptors de Toronto se devaient de réagir après avoir perdu à Détroit, pour la troisième fois en trois confrontations face à l’équipe désormais...
En lire plus...

19 mars 2019 à 10h45

L’AFO va «crier» à Queen’s Park mercredi matin

Le 20 mars prochain, Journée internationale de la Francophonie, l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) va organiser à Queen’s Park sa première «criée»...
En lire plus...

19 mars 2019 à 9h00

Taxer le sucre : une stratégie efficace?

Ces dernières années, plusieurs pays dont la Grande-Bretagne, la France et le Mexique, ont mis en place une taxe sur les boissons sucrées afin...
En lire plus...

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur