Rond Point, «une expérience intense» pour Kelly Lefaive


8 juin 2015 à 13h13

Après une première résidence en mai, consacrée surtout à l’écriture de chansons, les cinq artistes franco-ontariens de la relève participant cette année au programme Rond Point de l’APCM se retrouvent cette semaine, toujours à Ottawa, pour monter sur la scène du 
Festival Franco-Ontarien.

«C’est une expérience intense», commente en entrevue à L’Express l’une des participantes, Kelly Lefaive, qui forme avec Joëlle Westman le duo Georgian Bay.

Avec Ivan, multi-instrumentiste R’nB/Soul, et un autre duo d’Ottawa, Moonfruits, composé d’Alex Milaire et Kaitlin Milroy, Kelly et Joëlle profiteront notamment des conseils de Stef Paquette et d’une brochette de professionnels de la scène musicale.

Dirigée cette année par la chansonnière Anique Granger, cette 2e édition de Rond Point, qui a remplacé le vénérable concours Ontario Pop initié par Radio-Canada en 1986 et récupéré par l’APCM en 2008, comprendra une troisième résidence en août à Sudbury consacrée notamment au travail de studio.

Les artistes se mériteront aussi divers prix, comme des participations à des festivals, «correspondant à nos talents et nos aspirations», croit-elle.

Déjà bien lancée

Même si, à 25 ans, Kelly Lefaive a déjà une bonne expérience de l’écriture et de la scène, et que Georgian Bay a déjà un CD sur le marché, elle assure que Rond Point s’avérera «un exercice très formateur et un tremplin vers un autre niveau».

Née à Barrie et élevée à Penetanguishene dans une famille de musiciens, la violoniste et chanteuse est l’aînée de trois soeurs qui font depuis longtemps de la musique traditionnelle dans la région de la baie Georgienne sous le nom de «La famille Lefaive», «Les soeurs Lefaive» ou «Ariko» (fève, haricot, get it?).

Avec d’autres amis, elle forme aussi le groupe «Les coureurs des bois», qui a déjà plusieurs spectacles à son actif à Penetanguishene et à Toronto.

Les trois soeurs habitent maintenant la métropole. Kelly a étudié en musique à l’Université de Toronto, où elle a rencontré la guitariste et chanteuse Joëlle Westman, âgée de 30 ans, qui vit à London.

«C’est un peu compliqué de gérer Georgian Bay de Toronto et London, d’écrire de la chanson et de la musique ensemble à distance, mais on y arrive», dit-elle.

Même si elles ont des vies très différentes à Toronto et London, le duo se produit déjà un peu partout en province, à Mariposa, au Festival du Loup, et même récemment à Montréal.

Georgian Bay est aussi venu appuyer sur scène la chanteuse et claviériste franco-manitobaine Rayannah au resto-bar C’est What? il y a deux semaines.

Mentorat utile

Et cette année, elles ont été sélectionnées par Rond Point. Il faut poser sa candidature, participer aux trois sessions de quatre jours chacune et aux événements qui y sont associés.

«Il y a du travail de un à un avec les mentors, et d’autres ateliers avec les autres participants», explique-t-elle.

Kelly écrit et chante en anglais et en français, mais elle découvre que le marché francophone d’ici est beaucoup moins saturé, offre de nombreuses occasions de se produire et profite d’un réseau d’aide et d’encouragement efficace.

Par exemple, outre la visibilité et les formations en écriture, scène et studio, Rond Point lui permettra aussi de réviser son plan de carrière et ses outils de communications.

Les cinq artistes choisis (une sixième a dû interrompre l’aventure pour des raisons personnelles après la première session) aborderont aussi divers aspects des tournées, profiteront de coaching vocal, enregistreront des capsules radio et discuteront des droits d’auteurs.

Festival Franco

En plus de Georgian Bay et des autres participants à Rond Point 2015, plusieurs artistes de l’APCM seront sur la scène du 40e festival Franco-ontarien cette semaine: Mélissa Ouimet, Le Paysagiste, Andrea Lindsay, Swing, Célest Lévis, Le R, Yao, Geneviève Toupin, Tricia Foster, Jojo et les animaux, Abel Maxwell, Wolanyo, Big Balade, Hey Wow.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La Semaine de la francophonie lancée en beauté

Il y avait foule, mercredi soir, au cocktail d’ouverture de la Semaine de la francophonie torontoise dans l’édifice des anciennes imprimeries du Toronto Star.
En lire plus...

21 mars 2019 à 12h45

La Bourse #JEMAIME : un coup de pouce féminin

Les Chiclettes réitèrent pour une troisième année l’expérience de la Bourse #JEMAIME destinée aux projets de femmes franco-ontariennes. Une soirée d’échanges et de spectacles...
En lire plus...

21 mars 2019 à 11h00

Le français en dernier à l’ONU

langues officielles
Comment l’ONU, qui a six langues officielles, peut-elle publier en anglais un document de 18 pages concernant un dossier canadien, le rendre disponible au...
En lire plus...

21 mars 2019 à 9h00

Les incontournables recueils de poésie en Ontario français

La Journée mondiale de la poésie est célébrée chaque année le 21 mars. Pour souligner l’événement, la professeure Lucie Hotte de l’Université d’Ottawa a...
En lire plus...

21 mars 2019 à 7h00

Une police toujours plus ouverte sur la francophonie

Engagement, diversité culturelle, inclusivité: tels furent les maîtres-mots de la fête francophone annuelle de la police de Toronto ce mercredi 20 mars dans ses...
En lire plus...

20 mars 2019 à 16h40

747 millions de francophones attendus d’ici 2070

La nouvelle édition de «La langue française dans le monde» confirme une nouvelle fois le déplacement de son centre de gravité vers l’Afrique. L'étude...
En lire plus...

20 mars 2019 à 14h00

Criée du Manifeste franco-ontarien au Monument Notre Place

Monument franco-ontarien Toronto
Des députés provinciaux et leaders communautaires se sont rassemblés ce mercredi matin 20 mars au Monument franco-ontarien Notre Place, au sud de l’Assemblée législative...
En lire plus...

20 mars 2019 à 12h50

Pour qu’on puisse vivre dans la langue de son choix

Plan d'action langues officielles
La modernisation de la Loi sur les langues officielles passera par des discussions nationales. Entretien avec la ministre du Tourisme, des Langues officielles et...
En lire plus...

20 mars 2019 à 11h00

Une identité formée par les voyages

Francophonie
À ce stade de sa vie, Anastisia Fyk a du mal à définir sa place dans la francophonie. «Je ne parle pas le français...
En lire plus...

20 mars 2019 à 9h00

Un deuxième coming-out : «Je suis Franco-Ontarien»

Mathieu Chantelois fait son deuxième coming-out. «Je peux enfin le claironner: je suis Franco-Ontarien.»
En lire plus...

20 mars 2019 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur