Tests de covid volontaires pour les voyageurs rentrant à l’aéroport Pearson

covid test dépistage
Le premier ministre de l'Ontario, Doug Ford, et la ministre de la Santé, Christine Elliott, à l'aéroport Pearson de Toronto.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Les voyageurs qui rentrent en Ontario de l’étranger pourront se faire tester volontairement, gratuitement, pour la covid.

C’est le premier ministre, Doug Ford qui a annoncé, mercredi, ce programme-pilote de dépistage à l’Aéroport international Toronto Pearson.

«Plus 60 000 passagers internationaux arrivent à l’aéroport Pearson chaque semaine», a-t-il expliqué. La province craint particulièrement le nouveau variant britannique de la CoViD-19, déjà répandu dans «un nombre alarmant d’autres pays».

Préinscription

Les voyageurs admissibles pourront se préinscrire au programme ou se faire dépister à leur arrivée à l’aéroport.

Switch Health fournira les tests d’auto-prélèvement contrôlés dans un espace réservé à cet effet dans l’aéroport.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Cet organisme fournit déjà des services de dépistage dans les régions de Windsor-Leamington et Peel. Il affirme être en mesure de prendre en charge les volumes et les délais nécessaires pour la mise en œuvre du programme pilote à Pearson.

Les résultats des tests seront consignés dans le Système d’information de laboratoire de l’Ontario dans les 48 heures. Les bureaux de santé publique locaux assureront le suivi de tous les tests positifs.

Isolement de 14 jours

Tous les voyageurs internationaux devront continuer de respecter l’exigence du gouvernement fédéral concernant leur isolement obligatoire de 14 jours après leur arrivée ou leur retour au Canada.

De plus, en réaction au tollé de protestations contre la possibilité que des vacanciers rentrant du Sud puissent réclamer la prime d’indemnisation pour perte de travail, Ottawa oblige maintenant les voyageurs qui se rendent au Canada de démontrer qu’ils ont obtenu des résultats négatifs à un test de dépistage de la CoViD-19 dans les trois jours précédant leur départ.

Le médecin hygiéniste en chef de l’Ontario recommande par ailleurs de limiter les voyages à l’extérieur de la province à des fins essentielles seulement.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Couvre-feu au Québec

Au Québec, le gouvernement de François Legault instaure un couvre-feu de 20h à 5h, à partir de ce samedi, pour une durée d’un mois.

Au Québec comme en Ontario, les autorités blâment l’augmentation des hospitalisations liées à la covid aux rassemblements, illégaux ou non, des Fêtes de Noël et du Nouvel An.

Les hôpitaux ontariens, qui reportent à plus tard de plus en plus de traitements «non essentiels» d’autres maladies, seraient déjà débordés par la nouvelle vague de malades de la covid.

La courbe ne baisse pas

En plein reconfinement de toute la province, l’Ontario enregistrait mercredi plus de quatre fois plus de «cas actifs» de CoViD-19 qu’au sommet du printemps (26 000 vs 6 000), pour un peu plus d’hospitalisations (1464 mardi contre 1033 le 7 mai), mais toujours un peu moins de décès (une quarantaine par jour depuis un mois contre une cinquantaine en mai).

De mars à octobre, on a recensé 100 000 cas de covid en Ontario… puis 100 000 autres de novembre à janvier. Total des guérisons connues: 170 000, soit 85%.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur