Sur la colline parlementaire: urgence en Ukraine, pas au Canada

Ukraine, Russie
Rassemblement devant l'ambassade russe au Canada pour dénoncer l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Photo: Simon Séguin-Bertrand, Le Droit
Partagez
Tweetez
Envoyez

La Russie envahit l’Ukraine. Justin Trudeau révoque la Loi sur les mesures d’urgence neuf jours après l’avoir proclamée. Ce contraste était saisissant cette semaine à Ottawa, sur la colline parlementaire.

Priorité à la guerre en Ukraine

Après avoir reconnu la souveraineté des territoires séparatistes de Louhansk et Donetsk lundi, le président russe Vladimir Poutine a envoyé ses troupes attaquer l’Ukraine pour «démilitariser» le pays… Et «décapiter» le gouvernement ukrainien «de drogués et de néo-nazis» du président Volodymyr Zelensky.

Des manifestations ont eu lieu devant les ambassades russes du monde entier pour protester contre cette invasion condamnée par la communauté internationale… Sauf l’Iran et la Chine.

Ukraine, Russie
Rassemblement devant l’ambassade russe au Canada pour dénoncer l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Photo: Simon Séguin-Bertrand, Le Droit

La Russie s’est dite prête à entreprendre des pourparlers avec Kiev, à condition que l’armée ukrainienne dépose les armes.

Pendant ce temps, les États-Unis, le Canada et l’Union européenne ont annoncé une série de sanctions contre la Russie à la suite de l’invasion qualifiée d’«injustifiée et non provoquée», notamment par Justin Trudeau.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Ce matin, les Ukrainiens se sont réveillés avec cette réalité brutale et terrifiante de la guerre», a-t-il déclaré. «Le président Poutine a lancé une attaque horrible et non provoquée contre leur pays, une nation souveraine, y compris des frappes de missiles dans leur capitale, Kiev.»

Ukraine, Russie
La Russe Natalya Kudryashova a participé à la manifestation devant l’ambassade de Russie à Ottawa pour dénoncer l’agression de son pays d’origine envers l’Ukraine. Photo: Simon Séguin-Bertrand, Le Droit

La Loi sur les mesures d’urgence révoquée

C’est après le départ des camionneurs du centre-ville d’Ottawa que la majorité libérale-néo-démocrate aux Communes a adopté, lundi, la Loi sur les mesures d’urgence proclamée quelques jours auparavant…

Mais le premier ministre l’a révoquée  alors que les discussions étaient encore en cours au Sénat, mercredi.

Le premier ministre a estimé que le pays n’était «plus en état d’urgence».

Les corps policiers ont procédé à près de 200 arrestations de camionneurs et de manifestants. Deux chefs du «Convoi de la liberté» sont encore détenus en attente de leur procès.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Convoi_camionneurs_Ottawa_police
Les derniers camions du «Convoi de la liberté» ont quitté le centre-ville d’Ottawa dimanche soir dernier 20 février, après plus de trois semaines d’occupation. Photo: Inès Lombardo

Loi sur les Langues officielles

Après des années d’attente, la ministre Ginette Petitpas-Taylor déposera le projet de loi visant à moderniser la Loi sur les langues officielles la semaine prochaine.

Après le jugement décisif pour les francophones en situation minoritaire de Colombie-Britannique le 28 janvier dernier, son cabinet avait annoncé le report du dépôt, pour mieux prendre en compte certains éléments.

Langues officielles
La ministre des Langues officielles, Ginette Petitpas-Taylor.

Joël Godin dans le Cabinet fantôme

La cheffe intérimaire du Parti conservateur, Candice Bergen, a procédé à quelques changements au sein du Cabinet fantôme de l’Opposition officielle, en plaçant notamment Joël Godin, député québécois de Portneuf – Jacques Cartier, au poste de porte-parole aux langues officielles.

À noter que ce dernier est aussi vice-président du Comité permanent des langues officielles.

Ed Fast, député d’Abbotsford en Colombie-Britannique, est devenu porte-parole des finances. Dan Albas, également britanno-colombien de Central Okanagan—Similkameen—Nicola, sera son ministre associé aux Finances et à «l’Inflation immobilière».

Ottawa, colline parlementaire, langues officielles
Joël Godin

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur