Soirée de découvertes théâtrales à l’école Saint-Frère-André

jeu de quatre, Saint-Frère-André
L'affiche de Jeu de quatre, le spectacle du PSAT présenté à l'école SFA mardi soir.
Partagez
Tweetez
Envoyez

L’école secondaire catholique Saint-Frère-André (SFA), située dans le quartier des rues Landsdowne et College de Toronto, propose ce mardi 17 janvier à 19h une soirée de découvertes théâtrales.

Plus précisément quatre découvertes: quatre pièces écrites et mises en scène par quatre filles de l’école offrant quatre regards distincts sur notre monde.

Réputée pour son Programme spécialisé en art de Toronto (PSAT), dirigé par les enseignants Billy Boulet et Noémi Parenteau-Comfort, l’école intitule ce spectacle Jeu de quatre.

portes ouvertes, MonAvenir, secondaire, Jeu de quatre
L’auditorium de l’école Saint-Frère-André.

Sous la terre

Dans Voir ou croire, de Nika Malgina, «Véra et Roy viennent d’endroits qui leur sont familiers et se retrouvent dans un endroit complètement inconnu, sous la terre. Pour s’en sortir et retourner à leurs points de départ, ces deux étrangers devront se faire confiance.»

«Les défis qui les attendent sous terre vont essayer de les persuader à accepter cette nouvelle réalité et y rester pour le reste de leur vie. Les seules personnes qui peuvent les sauver sont elles-mêmes…»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Vandalisme

Dans L’enquête extra super secrète de Monsieur Du Point, d’Éléa Losa, cinq élèves soupçonnés de vandalisme sont convoqués au bureau du directeur de leur école prestigieuse.

«Cette action est gravement répréhensible et ternit la réputation de la chère école de Monsieur Du Point. Le public va-t-il trouver les indices présents sur la scène du crime?»

Traumatisme

Dans Affaire de famille, de Danielle-Mara Dunn, «Christine fréquente des sessions de thérapie, où elle raconte au psychologue l’histoire de la disparition de Gabi, sa sœur, il y a un an.»

«Au fur et à mesure que Christine revit les jours traumatisants suivant le kidnapping de Gabi, les événements se déroulent devant nos yeux. En même temps, le psychologue aide Christine à lentement surmonter le défi de devenir de nouveau elle-même après cette dure perte.»

Harcèlement sexuel

Dans Sous le couvert torontois: chasse à la souris, de Stecie Kidimbu, le harcèlement sexuel de femmes dans les rue de Toronto fait l’objet d’un épisode de télé-réalité-documentaire. L’animateur s’intéresse à Gérard, un «pervers certifié».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«À l’aide de blagues à effet satirique et de personnages exagérés, l’épisode met en évidence ce problème émergent, dans l’une des villes les plus diversifiées au monde.»

Le PSAT vous attend à SFA mardi!

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur