La vie d’Anne Frank racontée par les élèves de Saint-Frère-André

Exposition Anne Frank SFA
Des élèves ambassadeurs guident une classe à travers l'exposition. Photo: Noémi P-C.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Dans la chapelle de l’école secondaire catholique torontoise Saint-Frère-André (centre-ville ouest), un personnage pas comme les autres vient d’apparaître. Anne Frank, symbole des enfants déportés de la Seconde Guerre mondiale, est mise à l’honneur par les élèves.

Leur exposition Anne Frank – une histoire d’aujourd’hui, présentée du 7 mars au 7 avril, s’inspire de la Journée internationale de commémoration de l’Holocauste (27 janvier).

En collaboration avec la Maison Anne Frank, aux Pays-Bas, cette exposition est l’occasion pour les élèves et la communauté d’en apprendre plus sur la jeune Allemande au destin tragique.

portes ouvertes, MonAvenir, secondaire
L’école secondaire Saint-Frère-André du Conseil scolaire catholique MonAvenir.

Quand les élèves deviennent les guides

À SFA, 18 élèves se sont portés volontaires pour devenir ambassadeurs de l’exposition, et ainsi guider les classes à travers l’histoire d’Anne Frank. Issus de plusieurs niveaux, ils ont suivi une formation intensive.

Exposition Anne Frank SFA
L’enseignante Noémi Parenteau-Comfort.

«Le but, pour ces élèves ambassadeurs, est d’explorer les informations, apporter des détails supplémentaires. Cela leur apporte un vrai sentiment de responsabilité», explique Noémi Parenteau-Comfort, enseignante en théâtre et coordonnatrice du Programme spécialisé en arts de Toronto (PSAT).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les classes de Saint-Frère-André peuvent désormais visiter l’exposition, par groupe d’une dizaine d’élèves, avec leur enseignant.

Deux guides ambassadeurs les emmènent à travers l’enfance d’Anne Frank en Allemagne, la montée du nazisme en Europe et le début de la guerre 1939-45.

On y raconte aussi le déménagement forcé de la famille Frank et leur nouvelle vie en Hollande.

L’école dédie d’ailleurs un espace de l’exposition à recréer l’annexe dans laquelle vivait Anne et sa famille. On peut y trouver des extraits de son journal intime qui l’a rendue célèbre après sa mort.

Exposition Anne Frank SFA
À l’entrée de l’exposition bilingue Anne Frank – Une histoire d’aujourd’hui.

Un court-métrage pour tout comprendre

Les élèves de théâtre et de médias de SFA se sont aussi investis dans cette exposition, à travers la production d’un court-métrage de 6 minutes.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le Programme d’art a ainsi produit le film Le journal d’Anne Frank, une exploration en éclairage d’ambiance et en imagerie d’arrière-plan.

Les élèves se sont penchés sur des extraits du journal d’Anne Frank et les ont mis en scène en explorant diverses techniques d’éclairage. Le film a été réalisé par François Aubry, enseignant de médias, avec l’assistance de Noémi Parenteau-Comfort.

Alors que l’exposition vient de commencer, les retours des élèves sont déjà très positifs.

«Les jeunes semblent très intéressés et investis dans le sujet», se réjouit Noémi Parenteau-Comfort. «C’est une bonne entrée en matière pour de nombreux élèves, qui viennent tout juste d’aborder le sujet de la Seconde guerre mondiale en classe.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Mentionnons que cette exposition a été rendue possible au Canada grâce au soutien financier du ministère fédéral des Anciens Combattants.

Les élèves de l’école pourront bénéficier d’une visite de l’exposition en personne jusqu’au début avril. Pour toute la communauté, une visite virtuelle sera organisée le jeudi 24 mars à 19h, sur Zoom.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur