Une soirée avec Victor Hugo à l’école Saint-Frère-André

Ce jeudi 20 décembre à 19h

L'écrivain Victor Hugo (Joseph Gareau) et son personnage Gavroche (Sandra Uhlrich) dans «Le pouvoir de l'imaginaire», comédie musicale créée par les élèves du Programme d'Arts de l'école secondaire catholique Saint-Frère-André. (Photos: François Aubry)
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le Programme spécialisé en arts de l’école secondaire catholique torontoise Saint-Frère-André prépare une soirée culturelle multidisciplinaire, ce jeudi 20 décembre, à la fois pour montrer de quoi il est capable et pour rassembler la communauté avant Noël.

De 18h à 19h, dans le couloir de la cafétéria de l’école du quartier Landsdowne et College, les visiteurs pourront apprécier des oeuvres des étudiants d’arts visuels de 7e et 8e (la préconcentration).

Puis, rendez-vous dans l’auditorium pour une vitrine des cours du programme en arts des 9e à la 12e et de la préconcentration en art dramatique.

Victor Hugo
Victor Hugo

Une grande production

Le clou de la soirée est une comédie musicale originale: Le pouvoir de l’imaginaire, une soirée avec Victor Hugo. Les élèves et le personnel du Programme travaillent sur cette production depuis juin dernier et monteront un autre grand spectacle en juin prochain, explique l’enseignant Billy Boulet, directeur artistique du Programme.

Jeudi soir, on retrouvera sur scène une vingtaine d’acteurs/chanteurs/danseurs et des musiciens. Dans les coulisses et la régie, les techniciens de son, lumières et plateau sont passés au travers de trois journées de formation «intenses» en technique de scène et effets spéciaux.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les décors ont été construits par les élèves, et une animation conçue et réalisée par les élèves d’arts médiatiques accompagnera tout le spectacle. L’enseignant Daniel Gareau, ici, est secondé du cinéaste en résidence François Aubry (un partenariat avec le Conseil des arts de l’Ontario).

Le tout a été mis en scène par Manon Lapolice, l’enseignante de théâtre, et par Billy Boulet.

Des classiques de la comédie musicale

«Les chansons sont tirées du répertoire de la comédie musicale francophone: des classiques des Misérables et de la comédie musicale Le Roi Soleil, mais également des extraits de Robin des bois, La légende du roi Arthur, et même une des plus belles chansons de Starmania

Suite au choix du répertoire, des élèves du cours de théâtre avaient eu reçu la mission de créer un texte autour des chansons choisies par leurs collègues chanteurs et musiciens. «Il s’agit donc d’un texte original autour de chansons choisies un peu au hasard», indique Billy Boulet. «Et le défi fut relevé avec brio!»

Les acteurs principaux de la comédie musicale «Le pouvoir de l’imaginaire», créée par les élèves du Programme d’Arts de l’école secondaire catholique Saint-Frère-André. (Photo: François Aubry)

«C’est un spectacle qui nous ouvre les portes sur le monde de Victor Hugo, mais surtout sur le monde de l’imaginaire», dit-il.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Hugo, joué par Joseph Gareau, entre en scène en nous apportant dans son univers. Vous pouvez donc vous attendre à des scènes où des hommes et des femmes cherchent le bonheur et l’amour, mais sont sans cesse déjoués par les guerres de l’histoire et les interactions hostiles entre les humains.»

C’est son personnage Gavroche, joué par Sandra Uhlrich, qui entraînera le grand écrivain – et les spectateurs par la même occasion – dans un parcours d’imaginaire vif et plein d’esprit.

Entrée libre

L’entrée à l’exposition et au spectacle est gratuite. On pourra acheter des pâtisseries sur place avant le spectacle, pendant l’entracte et à la fin du spectacle. Les profits iront aux activités que le Conseil des élèves organise au cours de l’année.

De leur côté, les élèves de la classe de préparation à la vie (CPV) ont organisé une enchère silencieuse de chandails de Noël fabriqués à la main. Les chandails seront à l’extérieur de l’auditorium et les visiteurs pourront soumettre leurs offres 30 minutes avant le début du spectacle. Vous pourrez retirer vos achats en argent liquide ou par chèque après le spectacle (pas de cartes de crédit ou de débit).

La moitié des profits seront donnés à une œuvre de charité choisie par les élèves et l’autre moitié sera une levée de fond pour les activités de la CPV.

Conseil scolaire catholique MonAvenir
L’école Saint-Frère-André sur Lansdowne au nord de College, à l’ouest du centre-ville de Toronto.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur