Rencontrez cinq femmes célibataires grâce au TfT

Singulières, du 2 au 10 juin, au Streetcar Crowsnest

TfT, Singulières
Une scène de Singulières. Toutes les femmes rêvent-elles de se marier? Photo: Vincent Champoux
Partagez
Tweetez
Envoyez

C’est quoi le drame de la femme célibataire d’aujourd’hui? C’est la question que pose la pièce Singulières, présentée par le Théâtre français de Toronto au Streetcar Crowsnest, dans le quartier Leslieville, du 2 au 10 juin.

Ce «documentaire théâtralisé» suit le destin de cinq femmes pendant deux ans, chacune vivant leur célibat avec joie et détermination, tout en défiant les attentes de la société et en redéfinissant leurs propres concepts de bonheur, d’identité et d’amour.

TfT, Singulières
L’affiche de Singulières. La femme célibataire moderne? Photo: Yuri Manei, Pexels

Curiosité d’hommes

La pièce est écrite et mise en scène… par deux hommes!

TfT, Singulières
Maxime Beauregard-Martin. Photo: Hugo B. Lefort

Maxime Beauregard-Martin et Alexandre Fectau sont décrits dans la promotion comme comptant parmi les réalisateurs et auteurs «les plus prometteurs du Québec».

La pièce est une production du Collectif Nous sommes ici et du Théâtre La Bordée, de la ville de Québec, avec le Théâtre Catapulte, d’Ottawa.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

On retrouvera sur scène Frédérique Bradet, Savina Figueras, Danielle Le Saux-Farmer, Nadia Girard Eddahia et Sophie Thibeault.

TfT, Singulières
Une scène de Singulières. Une fois c’est une femme dans un bar… Photo: Vincent Champoux

À l’écoute des femmes

«Quand Alexandre Fecteau m’a proposé d’écrire cette création documentaire sur le célibat au féminin, je me suis senti envahi d’un vertige engourdissant», raconte Maxime Beauregard-Martin.

«Comment pourrais-je bien parler d’une situation à la fois aussi intime et étrangère à la mienne?» Il a choisi de surtout écouter les femmes. «Peut-être qu’il ne me fallait pas songer à l’éclat ma plume, mais simplement vérifier l’état des batteries de mon enregistreuse.»

Plusieurs femmes ont donc partagé leur récit avec l’auteur, ce qui produit ces cinq rencontres aussi… singulières!

TfT, Singulières
Une scène de Singulières. Face à la maternité. Photo: Vincent Champoux

Au Streetcar Crowsnest

Le TfT et Crows Theatre étaient intéressés à collaborer ensemble depuis plusieurs années, nous dit-on au TfT. La pièce Nombre devait y être présentée en 2020, mais a été annulée en raison de la pandémie.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Singulières a été programmé par le directeur artistique sortant Joël Beddows (remplacé par Karine Ricard) suite à des discussions avec son homologue Chris Abraham.

De plus, le Berkeley Street Theatre, où les abonnés du TfT ont l’habitude de se rendre, n’est pas adapté pour accueillir Singulières, qui emploie des technologies multimédias. «Il nous fallait de l’équipement moderne et surtout une salle avec beaucoup de hauteur.»

TfT, Singulières
Une scène de Singulières. Questionnements de la femme d’aujourd’hui. Photo: Vincent Champoux

Des lunettes pour les sous-titres

Mentionnons que le TfT offre désormais l’option d’utiliser des «lunettes intelligentes» offrant une expérience multilingue à ses spectateurs anglophones ou aux malentendants. Les lunettes affichent les sous-titres anglais ou français dans un mode de «réalité augmentée».

Le TfT choisit aussi, pour l’instant, de maintenir sa politique de vaccination et de masque. Les spectateurs doivent présenter une preuve de vaccination, et le masque doit être porté dès l’entrée dans l’édifice et durant toute la représentation.

TfT lunettes
Les lunettes du TfT pour accéder aux sous-titres anglais ou français.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur