Simulation de désastre à La Cité

Évacuation du "bar étudiant" de La Cité après la "fusillade".
Partagez
Tweetez
Envoyez

Un bar étudiant du Collège La Cité, à Ottawa, a été le théâtre d’une «fusillade» vendredi matin… un exercice de simulation de désastre auquel ont participé quelque 400 personnes – étudiants, professeurs et partenaires.

La collaboration interprofessionnelle, la compréhension du rôle de chaque intervenant et une bonne communication entre eux dans un contexte de catastrophe constituaient les principaux objectifs de cette mise en scène.

Des professeurs et étudiants de plusieurs programmes du collège d’arts appliqués (Soins paramédicaux, Thérapie respiratoire, Communication 911, Techniques des services policiers, Parajuriste, Services d’incendie, Techniques de travail social et Techniques d’esthétique) ont pris part à l’exercice.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Chaque discipline a ses propres objectifs, mais la toile de fond est la même: l’interprofessionnalisme. Il est important d’échanger avec des collègues d’autres disciplines pour mieux comprendre les réalités de chacun», explique Jean-Stéphan Clark, professeur en Soins paramédicaux et Communication 911.

Après la «fusillade», des étudiants des divers programmes de services d’urgence ont été appelés à intervenir sur les lieux. Les «blessés» ont été transportés à l’hôpital où des étudiants en sciences de la santé les prennent en charge.

«Le réalisme de cette simulation surpasse mes attentes: compter sur de vrais acteurs, de vrais moulages réalisés par nos étudiants en esthétique, et tout l’équipement que l’on retrouverait dans un véritable hôpital est surréaliste», indique Sabrina Boucher, professeure en Thérapie respiratoire. «La possibilité de faire une simulation avec autant de professionnels différents est extrêmement rare.»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur