Si vous ne pouvez pas l’épeler, c’est toxique?

santé

Faut-il se méfier des ingrédients aux noms imprononçables? (Photo: Dreamstime.com)


8 juin 2018 à 9h00

«Si vous ne pouvez pas l’épeler, nous ne le mettons pas dans nos aliments.» C’est le slogan qu’a choisi la compagnie Maple Leaf pour une récente campagne publicitaire.

L’intention est peut-être bonne et se débarrasser de certains additifs de synthèse et autres agents de conservation artificiels, c’est une bonne stratégie de marketing. Mais ce n’est pas parce qu’une chose a un nom compliqué qu’elle est dangereuse pour la santé.

N’importe quel aliment contient naturellement des substances aux noms imprononçables:

• Le phosphate de pyridoxal, un dérivé de la vitamine B6

• La cobalamine, le nom plus savant de la vitamine B12

• L’acide octadécanoïque, présent dans toutes les graisses animales ou végétales

• L’épimysium – la membrane recouvrant les muscles – dans le bacon et la saucisse (entre autres)

• Le 2-hydroxy-3-methylethyl butanoate, abondant dans la banane

• Le phénylalanine, un acide aminé, présent dans les aliments les plus courants

• Le gallate d’épigallocatéchine, dans le thé.

Le mot le plus long

Invité à trouver son «mot le plus long» préféré, le chimiste Normand Voyer, de l’Université Laval, a arrêté son choix sur «l’acide β-(benzoylamino)-α-hydroxy -6,12b-bis(acétyloxy)-12-(benzoyloxy)- 2a,3,4,4a,5,6,9,10,11,12,12a,12b-dodécahydro-4,11-dihydroxy-4a,8,13,13-tétraméthyl-5-oxo-7,11-méthano-1 »H »-cyclodéca(3,4)benz(1,2-b)oxet-9-yl ester,(2a »R »-(2a-α,4-β,4a-β,6-β,9-α(α- »R »*,β- »S »*),11-α,12-α,12a-α, » »2b-α))-benzènepropanoïque».

Cet acide est plus connu sous le nom de Taxol, c’est un produit naturel tiré de l’écorce de l’if du Pacifique, qui s’avère être un puissant agent anti-cancer.

Même Google nous vient en aide: le mot le plus long de la langue anglaise aurait 189 819 lettres (et 241 578 en français). Il faudrait apparemment trois heures et demie pour le prononcer. C’est le nom complet de la titine (ou connectine), une protéine des muscles.

Laquelle, du coup, se retrouve probablement dans la saucisse Maple Leaf!

Chimiophobie

Cette croyance voulant que «si c’est un nom compliqué, ça doit être dangereux», est un des exemples les plus connus des vulgarisateurs lorsqu’ils sont confrontés à un phénomène que certains appellent chimiophobie: la peur de tout ce qui est «chimique», ou plus exactement, l’association erronée entre «chimique» et «toxique».

Une blogueuse américaine devenue une vedette dans son domaine, la Food Babe, de son vrai nom Vani Hari, vertement critiquée pour ses dérives pseudoscientifiques, s’en est fait une spécialité: «si vous ne pouvez pas le prononcer, vous ne devriez pas le manger», dit-elle.

Mais plutôt que de tenter d’épeler les noms compliqués d’ingrédients, il serait plus important de tenter de comprendre de quoi il s’agit.

Un prof de chimie australien, James Kennedy, s’est d’ailleurs amusé à montrer à quoi ressemblerait l’étiquette des fruits si on en énumérait tous les ingrédients, avec  des résultats édifiants:

santé
Les «ingrédients» naturels d’un oeuf, d’une banane et de bleuets, énumérés par le chimiste James Kennedy.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La fascination méconnue des impressionnistes pour l’industrie

Jusqu'au mois de mai, le musée des Beaux Arts de l'Ontario (AGO) expose les œuvres d’artistes impressionnistes sur le thème de la Révolution industrielle.
En lire plus...

19 février 2019 à 9h00

Quelle langue parle ce chimpanzé?

S’il est exact que les langages humains obéissent à une série de lois mathématiques, alors le langage des signes et des sons qu’utilisent les...
En lire plus...

19 février 2019 à 7h00

Un avenir dystopique dans un club de boulingrin

Arlen Aguayo-Stewart
Un ancien espace fréquenté par les amateurs de boulingrin (bowling sur gazon), le Clubhouse du nouvel East End Arts Space, dans le parc Riverdale,...
En lire plus...

18 février 2019 à 11h00

Les conseils d’un entrepreneur francophone

Atelier entreprenariat CFT Mois de l'histoire des noirs
Dans le cadre de la journée d’ateliers organisée par le Centre francophone de Toronto pour le Mois de l’histoire des Noirs, samedi 23 février,...
En lire plus...

18 février 2019 à 9h00

Cloner des singes pour étudier les maladies du cerveau

Il s’est écoulé à peine un an entre le premier clonage réussi de singes, et le premier clonage réussi de singes génétiquement modifiés. Où...
En lire plus...

18 février 2019 à 7h00

Haïti : la rage des innocents

Des centaines de visages décomposés par la rage apparaissent sur nos écrans: les visages de milliers de jeunes Haïtiens privés d'espoir. Rien ne les...
En lire plus...

17 février 2019 à 17h30

Sur les traces des aventuriers du 80e parallèle

Norvège Aurélie Resch
Il est près de 22h quand le navire Nordstjernen de la compagnie Hurtigruten franchit le 80e parallèle. Passagers et équipage sont réunis sur le...
En lire plus...

17 février 2019 à 13h00

Voyager dans le temps avec les éditions Faton

Les éditions Faton offrent toute une gamme de revues relatives au domaine artistique qui sont toujours d'un grand intérêt. Elles sont toutes du même...
En lire plus...

17 février 2019 à 11h00

Bêtise et petitesse de l’être humain

L’innocent
Les scandales pédophiles au sein de l’Église catholique durent depuis des siècles. Sergio Kokis s’en inspire pour écrire L’innocent, un roman dont l’action se...
En lire plus...

17 février 2019 à 9h00

Quiz : A mari usque ad mare

A mari usque ad mare (d’un océan à l’autre) est la devise du Canada.
En lire plus...

17 février 2019 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur