Se reconnaître dans le miroir: inné ou acquis?

science

Qui est ce chien et pourquoi me fixe-t-il? (Photo: Georgia Pinaud / Wikipedia Commons)


13 septembre 2018 à 7h00

Des singes rhésus se sont ajoutés à la courte liste des animaux qui peuvent se reconnaître dans un miroir. Mais pour ça, il a fallu passer par un chemin compliqué, qui suggère que cette «reconnaissance de soi» est quelque chose qu’un animal peut apprendre.

On présume en effet depuis longtemps que cette capacité est innée: dans toutes les expériences réussies par des grands singes, des dauphins et d’autres, personne ne leur a appris. On leur a présenté un miroir, et on a observé leurs réactions.

Le chimpanzé mais pas le gorille

Mais même ainsi, la liste comprend des anomalies: pourquoi le chimpanzé se reconnaît-il dans le miroir, mais (en général) pas le gorille? Pourquoi le pigeon, mais pas la plupart des autres oiseaux?

Les biologistes en déduisent que l’hypothèse courante — la reconnaissance de soi viendrait avec un cerveau suffisamment gros pour pouvoir réaliser des opérations mentales complexes — a des trous. Mais comment le tester?

Une équipe de l’Institut de Shanghai des sciences biologiques a conçu l’an dernier une expérience pour les petits singes rhésus vivant en captivité — des animaux qui, étrangement, semblaient parfois réussir le test du miroir, et parfois non.

Associer vision et mouvement

Ils ont eu l’idée d’enseigner à certains d’entre eux, qui ne se reconnaissaient apparemment pas dans le miroir, à associer vision et mouvement en leur donnant une récompense chaque fois qu’ils pouvaient toucher la lumière d’un pointeur laser.

Au début, l’humain pointait le laser vers un mur facile à atteindre, et graduellement, le faisait briller dans des endroits qui ne pouvaient être vus que dans un miroir. Après quelques semaines de ce petit jeu, les singes rhésus étaient capables de se reconnaître dans le miroir.

Avantage évolutif?

La possibilité qu’il s’agisse de quelque chose que ces singes puissent apprendre pose des questions qui sont au cœur même de notre propre évolution, écrit la doctorante Sofia Deleniv dans le New Scientist : à quel moment nos ancêtres ont-ils franchi cette étape? Peut-il y avoir des retours en arrière, comme le suggère le cas des gorilles?

Des pressions environnementales peuvent-elles conduire au développement du concept du «moi» parce que celui-ci s’avère un avantage évolutif?

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Montée de l’anti-bilinguisme au Nouveau-Brunswick

élections 24 septembre 2018
Les francophones n'ont rien à gagner et tout à perdre des élections de lundi prochain
En lire plus...

18 septembre 2018 à 15h59

Le Centre francophone veut ralentir le roulement du personnel

555 Richmond Ouest, 3e étage
Assemblée générale optimiste après une année de démissions et de restructuration.
En lire plus...

18 septembre 2018 à 13h33

Un match complètement fou entre Toronto FC et Los Angeles Galaxy

Toronto FC - Los Angeles Galaxy
Le Toronto FC accueillait Los Angeles Galaxy ce samedi soir dans son antre du BMO Field pour une rencontre décisive dans la course aux...
En lire plus...

18 septembre 2018 à 12h00

Hommage à la «robe Dôme» d’Iris van Herpen au ROM

Stylianos Pangalos
Le musée a accueilli le réalisateur Stylianos Pangalos et l'architecte Philip Beesley pour une ciné-conférence sur le thème de l'art, de la mode et...
En lire plus...

18 septembre 2018 à 11h00

Pénurie d’enseignants : les professionnels de l’immersion prennent les devants

immersion
Campagne de valorisation de la profession et portail de recrutement
En lire plus...

18 septembre 2018 à 9h00

Le marathon, c’est dans nos gènes

coureurs
Des changements anatomiques ont sans doute permis à nos ancêtres de devenir de bons coureurs d’endurance: un avantage évolutif.
En lire plus...

18 septembre 2018 à 7h00

Balade à Toronto : Gémeaux pour la meilleure composante numérique

Balade à Toronto
Au récent gala des prix de la télévision francophones du pays, 6 émissions sur 150 provenaient de l'extérieur du Québec...
En lire plus...

17 septembre 2018 à 16h55

Le Toronto Wolfpack sort victorieux d’une rencontre historique

Toronto Wolfpack - Toulouse Olympique
Le Toronto Wolfpack a battu 13-12 le Toulouse Olympique lors d'une rencontre de rugby à treize historique ce samedi au stade Lamport.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 15h00

La démocratie pour de vrai… ou presque!

PFJA
Deuxième édition du Parlement francophone des jeunes des Amériques
En lire plus...

17 septembre 2018 à 13h10

Une nouvelle saison pour Oasis sous les meilleurs auspices

AGA Oasis membres
Bilan annuel plutôt favorable et encourageant à l'assemblée générale d'Oasis Centre des femmes.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 13h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur