Un astronaute canadien se prépare pour la Lune ou un astéroïde

Dans l’Extrême-Arctique

Partagez
Tweetez
Envoyez

L’astronaute de l’Agence spatiale canadienne Jeremy Hansen a passé deux semaines de juillet dans l’Extrême-Arctique pour apprendre les processus liés à la formation des cratères d’impact ainsi que les différentes méthodes et techniques de géologie qui pourraient être mises en pratique dans des missions sur la Lune ou sur un astéroïde.

Jeremy accompagne Gordon Osinski et son équipe du Centre for Planetary Science and Exploration, de l’Université Western, alors qu’ils étudieront un cratère d’impact sur l’île Devon.

C’est sur cette île inhabitée et très reculée du Nunavut que l’on retrouve les cratères d’impact les plus exposés et les mieux préservés de la planète.

Les membres de cette expédition avaient un soutien et des approvisionnements limités. Ils ont été amenés sur le site par avion. Ils étaient loin de toute civilisation et ils devaient compter les uns sur les autres pour atteindre les objectifs de leur mission.

Dans une vidéo diffusée par l’Agence spatiale sur YouTube, Hansen explique pourquoi les astronautes reçoivent de la formation en géologie sur le terrain dans des régions éloignées et décrit son expédition à l’Ile Devon.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur