Scénario catastrophe au Collège Boréal

Les étudiants du Collège Boréal ont été mis à contribution pour simuler une catastrophe.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Il y avait urgence à Sudbury jeudi 27 avril. Dans le cadre de la simulation d’une catastrophe sur le site de son campus principal, le Collège Boréal a accueilli les étudiants en Soins paramédicaux et en Techniques des services policiers afin qu’ils mettent en pratique l’ensemble de leurs connaissances dans le contexte réel d’une situation d’urgence.

Des élèves de quatre écoles secondaires offrant une Majeure Haute Spécialisation (MHS) en santé et bien-être y ont participé également à titre de figurants. Au total, une centaine d’intervenants étaient sur les lieux de la «catastrophe».

Cette année, l’activité avait lieu dans le laboratoire de soudure du collège. Les étudiants en Soins paramédicaux devaient participer au triage des patients, ainsi qu’à la gestion des soins en situation de crise, tandis que les étudiants en Techniques des services policiers devaient gérer la foule et prendre les déclarations des témoins.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le but de l’opération était avant tout d’évaluer la capacité des étudiants à travailler sous pression tout en communiquant efficacement avec les parties impliquées.

À la suite de cet exercice d’envergure, qui a lieu bi-annuellement, les participants ont eu l’occasion de discuter et d’évaluer leur travail, mais aussi et surtout de parler des émotions qu’a pu engendrer ce type de situation potentiellement traumatisante.

«Les étudiants et étudiantes ne peuvent que bénéficier de telles expériences pratiques», de dire le président du Collège Boréal, Daniel Giroux. «Grâce à cet exercice de simulation, ils seront mieux préparés à affronter de situations semblables une fois sur le marché du travail.»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur