Du financement pour des infrastructures du Collège Boréal

Le campus principal du Collège Boréal à Sudbury.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le Collège Boréal bénéficiera de près de 6 millions $ des gouvernements fédéral et provincial pour des projets d’infrastructure qui lui permettront de moderniser certaines de ses installations et d’accroitre la capacité de l’établissement en matière de recherche et d’innovation.

Ce financement, annoncé cette semaine, servira à défrayer les coûts de deux projets distincts, l’un à Windsor, un Centre d’accès de 2 millions $ dont 1,5 million $ est couvert par la subvention, et l’autre à Sudbury, un Centre de bien-être de 8,6 millions $, auquel iront 4,2 millions $ de la subvention.

Le Centre de bien-être permettra notamment d’effectuer de la recherche sur les effets de l’activité physique sur la mobilité, l’indépendance et la santé mentale des personnes âgées.

De plus, ces installations serviront de laboratoire pour les étudiants et étudiantes qui doivent atteindre un certain niveau de conditionnement physique pour répondre aux exigences de leur profession.

La construction d’un toit vert et d’une serre sur le toit du Centre de bien-être représente une occasion unique d’étudier ce type d’infrastructure dans le Nord de l’Ontario afin de mieux connaître l’impact des zones climatiques sur les cultures potentielles.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le Collège Boréal se propose aussi d’offrir un programme d’agriculture innovateur ayant pour composante un modèle d’incubateurs visant à permettre aux étudiants de développer des compétences techniques en agroalimentaire et de nourrir une culture entrepreneuriale axée sur la recherche.

À Windsor, le site du Collège Boréal était autrefois un centre communautaire. Le projet vise à moderniser cet édifice et d’en assurer l’efficacité énergétique. De plus, le réaménagement de l’espace permettra au Collège d’accroitre sa capacité d’offrir de nouveaux programmes et d’ainsi mieux répondre aux besoins de la communauté francophone de la région.

Daniel Giroux.
Daniel Giroux.

Le Collège effectuera ces transformations à l’aide de matériaux écologiques et consommant moins d’énergie. Ces matériaux viseront à réduire les émissions à effets de serre ainsi que les coûts d’exploitation de l’édifice.

Le Collège projette accueillir au-delà de 250 étudiants et étudiantes dans son site de Windsor au cours des cinq prochaines années.

«Je me fais le porte-parole des étudiants et étudiantes de Sudbury et de Windsor pour remercier les gouvernements du Canada et de l’Ontario d’avoir confiance en eux en investissant d’importantes sommes dans ces projets d’infrastructure», a dit Daniel Giroux, le nouveau président du Collège Boréal.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le Collège Boréal, qui a plusieurs ententes d’articulation avec d’autres établissements de formation postsecondaire, offre un service à guichet unique dans 35 campus et centres d’accès dans 25 communautés du Nord et du Centre-Sud de la province, dont à Toronto au 3e étage du 1 rue Yonge, endroit qu’il doit toutefois quitter avant 2020.

Un nouveau campus de Boréal au centre-ville servirait d’ailleurs d’assises  à une éventuelle Maison de la francophonie et pourrait aussi accueillir un campus de l’université franco-ontarienne demandée par le mouvement associatif.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur