Santé Ontario: le mandat des «entités» francophones renouvelé pour 2 ans

L'entrée de la clinique médicale du Centre francophone de Toronto, au 3e étage du 555 Richmond Ouest.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le ministère de la Santé de l’Ontario a renouvelé le mandat des six «entités» francophones de planification pour une période de 2 ans, soit jusqu’au 5 décembre 2022.

La covid a ralenti la réforme du système de la Santé décidée par le gouvernement provincial en août 2019. Les 14 RLISS (Réseaux locaux d’intégration des services de santé) allaient être remplacés par une cinquantaine d’«équipes» sous la supervision d’une agence centrale.

Depuis quelques mois des équipes sont créées, même si les RLISS n’ont pas encore disparu.

Quel avenir pour les entités?

Le sort des entités francophones – chacun conseillant deux ou trois RLISS – restait encore en suspens. Il est encore possible qu’au terme de la réforme, ils soient fusionnés en un seul organisme… ou réorganisés en cinq organismes puisque la province sera divisée en cinq grandes régions sanitaires… ou les deux.

Pour le moment toutefois, le gouvernement restant principalement occupé à lutter contre le coronavirus, les entités se disent «soulagées» de l’annonce du renouvellement de leur mandat.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Dans un contexte de crise sanitaire et de transformation du système de santé, ce prolongement assurera une stabilité dans le développement des services de santé en français», indique leur Regroupement par voie de communiqué.

Restructuration

«Les entités continuent leur travail proactif d’alignement avec les structures de planification du système de santé. Elles se tiennent prêtes à un éventuel alignement géographique avec les cinq régions de Santé Ontario.»

Les entités disent aussi souhaiter que leur restructuration «se déroule en même temps que la finalisation du transfert des RLISS vers Santé Ontario».

Et elles «continuent le travail pour mettre en place une entité provinciale afin de travailler directement et d’une seule voix avec Santé Ontario et les autres acteurs provinciaux en santé».

Dans son Livre blanc sur la Santé, l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario ne se prononce pas sur la façon – entités, équipes, conseil provincial ou autres mécanismes – d’intégrer la francophonie dans la gestion du système.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Toronto

Pour le Grand Toronto, le Centre francophone et CAH (le centre pour aînés francophones) ambitionnaient de former une de ces «équipes» de santé, mais le ministère a rejeté cette idée.

Le Centre francophone a annoncé la semaine dernière une restructuration de ses services de santé, placés sous la direction d’Estelle Duchon, ex-directrice générale de l’Entité 4 pour les régions du Centre, Centre-Est et Simcoe Nord Muskoka.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur