Rock et poésie au programme des Propulseurs de talents

Partagez
Tweetez
Envoyez

Les tournées Propulseurs de talents, organisées par Réseau Ontario – réseau de diffusion des arts de la scène dans la province ontarienne – ont lancé en ce mois d’octobre deux spectacles à ne pas manquer: la pièce du Théâtre Triangle Vital Trains fantômes et le tour de chant du groupe de rock québécois Longue distance.

Trains fantômes est une pièce où se mêlent poésie, émotion et humour. La métaphore est de mise pour s’approprier l’histoire, qui emmène le spectateur sur les rails de la mémoire et du souvenir, au rythme d’un train en marche.

Au chevet de son père mourant, Danny (Fréderic Touchette) fait revivre à cet ancien cheminot les histoires de sa vie, entre mythe et réalité. Comme pour le tenir en vie et les lier un peu plus devant la fatalité qui approche.

Mis en scène par André Perrier, directeur artistique de Triangle Vital, Trains fantômes est adapté du texte de Mansel Robinson et propose dans cette version un accompagnement musical du guitariste Marcel Aymar. La musique se mêle donc aux paroles du conteur, pour ponctuer ce récit et rendre toute son intensité à l’histoire. La pièce, créée à l’été 2006, a déjà été jouée à de nombreuses reprises au Québec, où elle a su trouver son public.

Le groupe Triangle Vital, fondé en 1990, concentre depuis quelques années sa démarche artistique sur la rencontre entre l’univers théâtral anglophone et francophone.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Constatant les lacunes de traduction entre les textes en anglais et en français, le travail s’est donc axé sur la diffusion de textes anglophones traduits au Québec et de textes francophones dans le reste du pays. Trains fantômes est ainsi issu d’une traduction de Jean-Marc Dalpé, cherchant à mélanger «prose et poésie sauvage».

Les représentations de Trains fantômes, dans le cadre des tournées de Réseau Ontario, ont débuté le samedi 27 octobre à Sudbury. Quatre autres représentations suivront, dans les villes d’Alexandria, Chapleau, Timmins et Hearst.

Tout autre ambiance pour le second spectacle proposé dans le cadre des tournées Propulseurs de talents, avec le groupe Longue distance, qui propose depuis le 25 octobre une trentaine de représentations et d’ateliers scolaires, dans le cadre de sa tournée Immortels.

Créé en 1998, le groupe de rock québécois, réunit à l’origine cinq amis, tous amoureux de la musique. Le groupe compte à son actif 3 albums studios: Longue distance (2002), Le silence des kilomètres (2005) et Immortels, sorti cette année.

Pour ce nouvel album, le groupe s’est résolument tourné vers les racines du rock des années 70, de Led Zeppelin aux Beatles, en passant par Neil Young. Ce nouvel opus prend donc la forme d’une véritable quête d’authenticité et de retour aux sources. C’est avant tout cette passion de la musique que tenteront de faire passer les membres du groupe, lors des ateliers organisés cet automne.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Cinq Conseils scolaires – catholiques du Centre-Sud, du Nouvel-Ontario et Franco-Nord, et publics du Centre-Sud-Ouest et du Grand Nord de l’Ontario – accueilleront ainsi les membres du groupe pour 30 représentations exceptionnelles, qui seront l’occasion pour la jeune génération de se familiariser avec le cheminement d’un groupe dans l’industrie musicale.

Pour plus de renseignements, visiter le site de Réseau Ontario au www.reseauontario.ca

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur