Des oeufs de Pâques au gigot

gigot de paques
Partagez
Tweetez
Envoyez

Dans le folklore occidental, pourquoi, à Pâques, un lapin apporte-t-il des oeufs aux enfants et pourquoi mange-t-on du gigot ce jour-là?

gigot de paques

Le lapin et son cousin le lièvre sont depuis toujours des symboles universels de la fertilité, elle-même connotée avec le renouveau. Dans beaucoup de religions, l’oeuf est lui aussi signe de renaissance de la vie. Pas étonnant qu’on les aient associés dans la célébration de l’équinoxe de printemps. Le culte hébraïque, puis celui des chrétiens ont institué à leur tour la fête de Pâques à ce moment-là. Mais c’est seulement à l’époque moderne que les lièvres allemands ont eut l’idée charmante d’apporter les oeufs. Ils ont bientôt été imités dans d’autres pays.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
gigot de pâques - Le lièvre de Pâques
Le lièvre de Pâques. Photo: Wikimedia Commons

Le gigot de Pâques

Quant au gigot, c’est la partie tangible du symbole de l’agneau pascal, sacrifié sur l’autel de tous les dieux depuis l’antiquité. Vous connaissez l’anecdote de la Bible*. Dieu demande à Abraham de lui sacrifier son fils. Au moment fatal, il dit : «C’était pour rire!» et il lui substitue le bélier qui s’était pris les cornes dans un buisson. Ils font un barbecue et mangent le gigot.

La tradition du gigot au menu de Pâques tombe bien puisque c’est l’époque où les agneaux viennent de naître. Ils sont plus tendres probablement que celui du bélier d’Abraham et, avec des haricots, Dieu voit que cela est bien pour célébrer la résurrection de son fils. Jésus ne se sera pas sacrifié en vain.

* Référence exacte dans Le Pied de Dieu, Toronto, GREF, pp. 66-68.

gigot de pâques - L'agneau pascal représenté à l'église Saint-Julien de Saint-Julien-sur-Veyle.
L’agneau pascal représenté à l’église Saint-Julien de Saint-Julien-sur-Veyle. Photo: Wikimedias Commons

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur