Richard Garneau: 1930-2013

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le commentateur sportif Richard Garneau, dont la carrière à Radio-Canada a marqué plus d’une génération, est décédé dimanche à Montréal, à l’âge de 82 ans.

Dans tous les milieux, on a souligné ses qualités professionnelles et humaines, surtout sa grande classe.

Richard Garneau a longtemps été associé à La soirée du hockey à Radio-Canada, mais aussi à la couverture des Jeux olympiques, particulièrement des épreuves d’athlétisme.

À Radio-Canada, on souligne que Richard Garneau était également très polyvalent, pouvant intervewer aussi bien un musicien et un auteur qu’un sportif.

Les comparaisons avec les grands noms ne manquaient pas: c’était «le Jean Béliveau», «le Félix Leclerc», «le Fernand Seguin» du journalisme sportif, a-t-on entendu.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le journaliste Pierre Nadeau a perdu un grand ami et, trop ému pour accorder d’entrevues, il a diffusé dimanche une lettre d’adieu:

«Richard a vécu et décrit tous ces changements à sa manière, la manière Garneau. Toujours élégant, toujours précis, et surtout enthousiaste et passionné, des qualités qui ne lui ont jamais fait défaut.»

«À un âge où ses anciens collègues profitaient de retraites bien méritées, il était toujours partant pour un 100 mètres. Il aurait pu sauter encore sur la patinoire avec enthousiasme, comme une recrue qui veut faire le grand club tout de suite», écrit-il.

«Il a fait le grand saut à la perche et il est disparu quelque part dans le ciel, entre deux nuages nimbés de lumière. Bon vol, Richard, mon ami. Tu vas me manquer énormément.»

La direction du Canadien de Montréal a annoncé qu’elle rendra hommage à Richard Garneau, mardi, avant la rencontre entre le Canadien et les Panthers de la Floride.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur