Réouverture de la Cinésphère

La Cinésphère et quelques anciens pavillons de la Place de l'Ontario.


2 novembre 2017 à 22h27

La Cinésphère de la Place de l’Ontario accueille à nouveau les cinéphiles à partir de cette fin de semaine.

Fermé depuis quelques années tandis qu’on repensait l’avenir de tout ce secteur riverain ouest du centre-ville, ce cinéma «emblématique» reprend du service. Des films y seront régulièrement à l’affiche, toute l’année, profitant de son nouveau système de projection laser IMAX.

La Place de l’Ontario s’associera également à des organismes caritatifs pour élaborer un programme qui permettra de faire connaître la Cinésphère à de nouveaux publics par la distribution de billets de cinéma gratuits auprès de groupes communautaires locaux. Ce programme débute dès ce mois de novembre avec la remise de 50 billets à Kids Up Front.

«Que ce soit pour des films, des conférences ou des événements, notre dôme géodésique historique est de retour», proclame Penny Lipsett, la présidente du conseil d’administration de la Société d’exploitation de la Place de l’Ontario.

Déjà dotée de la technologie lui permettant de projeter des films 70 mm IMAX, la Cinésphère a été modernisée avec l’ajout d’un écran incurvé de 18 mètres sur 24 qui fera vivre une expérience «immersive» aux cinéphiles.

La Cinésphère a été «le premier cinéma IMAX permanent dans le monde», précise Mark Welton, président des Cinémas IMAX. «Notre technologie au laser de prochaine génération plongera les spectateurs dans des images plus vives et des sons plus nets que jamais auparavant.»

Des améliorations ont aussi été apportées à l’entrée, à l’éclairage de la salle et à l’acoustique, et la Cinésphère continuera de faire l’objet de rénovations.

Les projections de films se poursuivront dans le cadre des activités hivernales de la Place de l’Ontario, notamment sous le thème du 150e anniversaire de l’Ontario. L’événement L’hiver à la Place de l’Ontario se déroulera du début décembre à la mi-mars et présentera une exposition de lumières hivernales avec des installations illuminées d’artistes locaux ainsi que diverses activités, comme du patin sur une patinoire synthétique.

Rappelons qu’on a inauguré cet été, autour de la Cinésphère, le parc Trillium et le sentier William G. Davis.

La programmation de fin de semaine automne-hiver a débuté avec Dunkirk, Beauty and the Beast et d’autres superproductions récentes.

North of Superior, de Graeme Ferguson, a été le premier documentaire IMAX commandé pour la Cinésphère, et le premier à y avoir été projeté, en 1971, contribuant ainsi à faire connaître le format IMAX. En 2014, la province a désigné la Cinésphère comme une structure revêtant une valeur patrimoniale sur le plan culturel.

«Pendant des années, la Place de l’Ontario a été un centre culturel et un carrefour d’activités et d’attraits», a indiqué Eleanor McMahon, la ministre du Tourisme, de la Culture et du Sport. «Je suis heureuse de voir la Cinésphère rouvrir ses portes à des visiteurs enthousiastes à l’idée de retourner dans ce cinéma phare, et d’encourager la population à participer aux activités amusantes que leur propose la Place de l’Ontario.»

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Les Palmes académiques à la dame du ravin

Josette Bouchard Palmes académiques
Josette Bouchard, enseignante d'histoire et de géographie à la Toronto French School
En lire plus...

16 février 2018 à 12h12

Une campagne de sociofinancement pour l’album de Kyris

Affiche de sociofinancement premier album Kyris
Kyris n’en est pas à son premier projet, mais celui-ci, il le fait seul. La semaine dernière, ce chanteur-auteur-compositeur français établi à Toronto a...
En lire plus...

16 février 2018 à 11h00

«On parle comme des enfants analphabètes»

Roxann Guerrette
Les propos d’une étudiante acadienne enflamme le web
En lire plus...

16 février 2018 à 10h00

Maître Alexandre Blanchard

Alexandre Blanchard avocat
Dans la région de Toronto, il y a un grand nombre de juristes d’expression française. Cette semaine, je vous présente Maître Alexandre Blanchard. Depuis...
En lire plus...

16 février 2018 à 9h00

Irrigation sur commande pour réduire la consommation d’eau

Jared Stoochnoff AgInnovation
Il faut beaucoup de travail, et beaucoup d’eau, pour produire des arbres et des arbustes sains pour le secteur des plantes ornementales du Canada....
En lire plus...

16 février 2018 à 7h00

Objectif: une présence constante des langues officielles sur la place publique

Raymond Theberge CLO
La vision du nouveau CLO Raymond Théberge
En lire plus...

15 février 2018 à 10h00

L’épaulard capable d’apprendre des mots

Épaulard
Épaulards, baleines et dauphins utilisent une variété de sons pour communiquer entre eux
En lire plus...

15 février 2018 à 9h00

Le Roundup aussi cancérigène que l’amiante? On le saurait!

colza_Côte-d'Or_Bourgogne, Roundup, glyphosate
Si cet herbicide était aussi dangereux, on en aurait de meilleures preuves
En lire plus...

15 février 2018 à 7h00

Les écoles laïques réclament des règles d’admission «cohérentes» pour les écoles catholiques

Un Valentin qui n'est pas une déclaration d'amour...
En lire plus...

14 février 2018 à 16h24

Une chanson anglo-franco pour la Saint Valentin

Pour écrire Paris Amoureux, Mackenzie Kristjon a fait appel à la comédienne Iris Gardet-Hadengue
En lire plus...

14 février 2018 à 10h31

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur