Qui suis-je pour juger?

Sodoma : le pape François (depuis 2013)

Le pape François. Le livre de Frédéric Martel: Sodoma, enquête au cœur du Vatican, essai, Paris, Éditions Robert Laffont, 2019, 632 pages.


15 mars 2019 à 9h00

Le cardinal argentin Jorge Bergoglio succède à Benoît XVI et prend le nom de François (pas François 1er).

Bien qu’il n’ait jamais travaillé dans la curie romaine, il sait sans doute que mieux vaut, pour intégrer le Vatican, adhérer au «code du placard», qui consiste à tolérer l’homosexualité des prêtres, des évêques et des cardinaux, et la conserver secrète dans tous les cas.

Majorité

François découvre rapidement que l’omniprésence des homosexuels au Vatican n’est pas de l’ordre de la «brebis galeuse» ou du «mouton noir», qu’il ne s’agit pas d’un «lobby gai», d’une secte ou d’une franc-maçonnerie à l’intérieur du Saint-Siège: «c’est un système, pas une petite minorité, une grande majorité».

Frédéric Martel

Lorsque l’auteur Frédéric Martel avance le nom de tel cardinal ou archevêque, un de ses plus proches informateurs agite les mains et lance: Gayissimo! «François est bien parmi les Folles!»

Lors de son élection, «les homophiles ajoutés aux homosexuels constituent ensemble la grande majorité du collège cardinalice».

Pape autoritaire

Le pape argentin se demande pourquoi continuer à haïr les homosexuels quand ils sont si majoritaires autour de lui au Vatican. En passant, l’auteur note qu’un ancien nonce apostolique à Washington a dénoncé l’entourage homosexuel du cardinal canadien Marc Ouellet.

Un autre nonce, hostile à François, le décrit comme étant «rancunier, vindicatif, autoritaire. C’est un jésuite: il ne veut jamais perdre!» Un anti-François dira, sous le couvert de l’anonymat, que le pape est «brutal, cruel, rude… et détesté».

Sur l’avion entre Rio et Rome, François répond à une question sur le prétendu «lobby gai» au Vatican. «Si une personne est gaie et cherche le Seigneur, si elle fait preuve de bonne volonté, qui suis-je pour la juger? Le problème n’est pas d’avoir cette tendance, mais de faire de cette tendance un lobby. Voilà le problème le plus grave pour moi.»

Instabilité

Pour un homosexuel, l’Église apparaît comme une structure stable. C’est pour cette raison que de nombreux homosexuels ont choisi le sacerdoce, afin de se sentir en sécurité.

«Or, François, en voulant la réformer, a rendu la structure instable pour les prêtres homosexuels placardisés. C’est cela qui explique leur violente réaction et leur haine à son égard. Ils ont peur.»


Précédemment:

Grande majorité et variété d’homosexuels au Vatican

Les amitiés d’amour ou l’homosexualité sublimée (Paul VI)

Une armée de nonces homosexuels (Jean-Paul II)

Le pontificat le plus gai de l’histoire (Benoît XVI)

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La Semaine de la francophonie lancée en beauté

Il y avait foule, mercredi soir, au cocktail d’ouverture de la Semaine de la francophonie torontoise dans l’édifice des anciennes imprimeries du Toronto Star.
En lire plus...

21 mars 2019 à 12h45

La Bourse #JEMAIME : un coup de pouce féminin

Les Chiclettes réitèrent pour une troisième année l’expérience de la Bourse #JEMAIME destinée aux projets de femmes franco-ontariennes. Une soirée d’échanges et de spectacles...
En lire plus...

21 mars 2019 à 11h00

Le français en dernier à l’ONU

langues officielles
Comment l’ONU, qui a six langues officielles, peut-elle publier en anglais un document de 18 pages concernant un dossier canadien, le rendre disponible au...
En lire plus...

21 mars 2019 à 9h00

Les incontournables recueils de poésie en Ontario français

La Journée mondiale de la poésie est célébrée chaque année le 21 mars. Pour souligner l’événement, la professeure Lucie Hotte de l’Université d’Ottawa a...
En lire plus...

21 mars 2019 à 7h00

Une police toujours plus ouverte sur la francophonie

Engagement, diversité culturelle, inclusivité: tels furent les maîtres-mots de la fête francophone annuelle de la police de Toronto ce mercredi 20 mars dans ses...
En lire plus...

20 mars 2019 à 16h40

747 millions de francophones attendus d’ici 2070

La nouvelle édition de «La langue française dans le monde» confirme une nouvelle fois le déplacement de son centre de gravité vers l’Afrique. L'étude...
En lire plus...

20 mars 2019 à 14h00

Criée du Manifeste franco-ontarien au Monument Notre Place

Monument franco-ontarien Toronto
Des députés provinciaux et leaders communautaires se sont rassemblés ce mercredi matin 20 mars au Monument franco-ontarien Notre Place, au sud de l’Assemblée législative...
En lire plus...

20 mars 2019 à 12h50

Pour qu’on puisse vivre dans la langue de son choix

Plan d'action langues officielles
La modernisation de la Loi sur les langues officielles passera par des discussions nationales. Entretien avec la ministre du Tourisme, des Langues officielles et...
En lire plus...

20 mars 2019 à 11h00

Une identité formée par les voyages

Francophonie
À ce stade de sa vie, Anastisia Fyk a du mal à définir sa place dans la francophonie. «Je ne parle pas le français...
En lire plus...

20 mars 2019 à 9h00

Un deuxième coming-out : «Je suis Franco-Ontarien»

Mathieu Chantelois fait son deuxième coming-out. «Je peux enfin le claironner: je suis Franco-Ontarien.»
En lire plus...

20 mars 2019 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur