Quelques trucs pour améliorer la concentration de votre enfant

Suzelle Mongrain avec des étudiants en services à l'enfance du Collège Boréal à Toronto. Derrière elle: la responsable du programme, Nancy Leblanc.

27 février 2007 à 10h54

Si l’heure des devoirs est un long combat car l’esprit de votre enfant rêvasse plutôt que de calculer, vous avez besoin de ces exercices de gymnastique du cerveau.

Votre enfant sait pourtant si bien se concentrer sur son jeu de blocs Légo, il peut être tellement pris par les détails de son dessin, comment faire rejaillir cette énergie lorsqu’arrive le temps de se concentrer à des tâches plus scolaires?

Suzelle Mongrain a commencé sa carrière comme enseignante et utilise depuis plus de 25 ans la kinésiologie éducative pour aider les enfants à se concentrer. Directrice depuis plus de 15 ans de la Maison de la famille de Trois-Rivières et conférencière à travers le Québec, elle a aidé des dizaines d’enfants à se sentir mieux dans leur corps. Que ce soit pour la concentration, pour la gestion des émotions ou pour arrêter l’enfant de faire pipi au lit, cette méthode de gymnastique du cerveau n’apporte que des bienfaits.

Invitée par le programme d’Éducation en services à l’enfance du Collège Boréal, Mme Mongrain a présenté les principaux exercices de la gymnastique du cerveau samedi dernier à une foule de plus de 50 personnes réunie au Collège Boréal à Toronto et par vidéo-conférence à Sudbury et à Nipissing.

Il faut savoir que le cerveau est divisé en deux hémisphères: l’hémisphère droit qui est connu pour être la zone plus créative et l’hémisphère gauche qui est plus rationnel. La gymnastique du cerveau est composée de mouvements qui demandent l’utilisation des deux hémisphères du cerveau en même temps afin de mieux les relier entre eux et ainsi stimuler ces deux hémisphères pour accomplir la tâche souhaitée.

La marche croisée

«Un simple exercice comme la marche croisée calme l’individu, le recentre sur lui-même et lui donne la concentration nécessaire pour accomplir une tâche», mentionne Mme Mongrain.

La marche croisée est simple: soulever le genou gauche et touchez-le de la main droite, ensuite, soulever le genou droit et touchez-le de la main gauche. Faire ce mouvement pendant une minute tous les jours pour un bien-être constant ou particulièrement avant la tâche à accomplir. Cet exercice stimule les deux hémisphères du cerveau.

Mme Mongrain raconte qu’elle a rencontré dans sa pratique un garçon de 24 ans qui voulait de l’aide pour préparer son entrevue. «Lorsque je lui ai fait faire la marche croisée, il n’était pas capable d’utiliser le bras opposé pour toucher son genou levé. Il a donc fallu rééduquer son cerveau à utiliser les deux hémisphères en même temps.»

Après un certain temps, cet exercice est devenu facile pour lui mais il ne voyait pas d’amélioration dans son quotidien. Jusqu’à ce que son correspondant par courriel lui demande si c’était toujours bien lui qui écrivait car depuis quelque temps les phrases étaient beaucoup plus claires. Le cerveau du jeune homme était donc mieux organisé.

Mme Mongrain demande au parent de toujours faire les exercices avec leur enfant. Ainsi l’enfant ne se sent pas laissé seul à cette nouvelle pratique et de plus, le parent en ressent aussi les bienfaits. Mme Mongrain raconte que «l’enfant se sent tellement bien lorsqu’il fait ces exercices que c’est lui qui demande au parent à les refaire au bout d’un certain temps. Inconsciemment, son cerveau a besoin de ce mouvement.»

Le huit couché

Un autre exercice simple à faire consiste à dessiner sur un mur devant nous le chiffre huit couché. Plus le huit est grand, plus l’exercice est bienfaiteur. Vous vous en doutez maintenant, ce mouvement va stimuler les deux hémisphères du cerveau. L’enfant ou l’adulte qui pratique cet exercice aura une meilleure compréhension de la lecture et de l’écriture.

Pour un enfant, Mme Mongrain suggère au parent ou à l’enseignant de dessiner un gros huit couché sur un carton, de le mettre au mur et demander à l’enfant de le suivre avec son doigt, ou avec son oreille collée à son bras. À faire avec un bras et ensuite l’autre bras pour bien stimuler l’hémisphère droit et l’hémisphère gauche du cerveau.

Mme Mongrain encourage les parents à faire ces exercices pour eux-mêmes et pour leurs enfants. «J’aimerais partager ces bons résultats avec les autres personnes qui ne connaissent pas encore ces mouvements simples pour le bien-être de leur cerveau.»

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

On est de plus en plus «connecté» sur notre santé

Les médecins se méfient encore des bidules permettant à leurs patients de mesurer eux-mêmes leur état de santé. (Photo: Hamza Butt / Flickr / Creative Commons)
Applications capables de surveiller poids, tension, glycémie, alimentation, exercice...
En lire plus...

17 octobre 2017 à 14h44

Ateliers de théâtre

1-1
Amoureux du théâtre bonjour, Vous êtes francophone ou francophile? Ekin Agency Arts offre des ateliers de théâtre intensifs en francais Coprs, espace et voix: – prise de parole en...
En lire plus...

ONU: on attend beaucoup du Canada

L'ambassadeur du Canada à l'ONU, Marc-André Blanchard.
Des objectifs de développement durable ambitieux
En lire plus...

16 octobre 2017 à 18h54

Un jardin de plantes médicinales cérémoniales chez Manuvie

Devant le jardin au QG de Manuvie: le sous-ministre adjointy Shawn Batise;  Peter Wilkinson, vice-président principal des Affaires réglementaires et publiques à la Financière Manuvie; l'ainé Gary Sault de la Première Nation mississauga de New Credit; David Zimmer, le ministre ontarien des Relations avec les Autochtones et de la Réconciliation; la sous-ministre Deborah Richardson.
Réconciliation avec les Premières Nations
En lire plus...

16 octobre 2017 à 18h06

Un «happening» sur l’enracinement de la francophonie à Toronto

Marie-Claire Marcotte et Maxime Robin (Photo:Manuel Verreydt)
Pour les 50 ans du TfT
En lire plus...

16 octobre 2017 à 9h00

Profitez de votre soirée dans Yorkville

Le Heliconian Hall: la seule église en bois encore debout à Toronto.
Avant et après le concert de Benoît LeBlanc au Heliconian
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h55

Lisa Simone: 1000 vies pour atteindre la sérénité

Lisa Simone (Photo: Alexandre Lacombe)
À la place des arts de St. Catharines le 26 octobre
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h53

Un mystérieux portrait de la princesse Anastasia

Jim Watt et Veronica Kvassetskaia-Tsyglan tenant le portrait d'Anastasia.
Bientôt dévoilé au Arts and Letters Club de Toronto
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h52

Protéger l’environnement de/pour l’humanité

Plastic China, de Wang Jiuliang
Des films percutants au festival Planet In Focus du 19 au 22 octobre
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h50

Les réalisatrices autochtones veulent casser les clichés

Six femmes autochtones du court-métrage Creatura Dada.
18e édition du festival du film autochtone ImagiNATIVE
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h45

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur