Pour recruter des immigrants: Destination Ontario français

Julie Mbengi Lutete lors du forum régional du Réseau de soutien en immigration francophone du Centre-Sud-Ouest.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Les gouvernements provincial et fédéral devraient promouvoir le recrutement d’immigrants francophones pour les collectivités francophones de l’Ontario à partir d’une stratégie qui pourrait s’appeler Destination Ontario français.

Ce sera la première recommandation du Livre blanc de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario sur l’immigration francophone, attendu le 23 mars. L’AFO dévoilait toutefois cette première recommandation la semaine dernière à St. Catharines, dans le cadre du forum régional du Réseau de soutien en immigration francophone du Centre-Sud-Ouest.

Destination Ontario français serait une stratégie proactive de promotion et de recrutement, à être développée par le ministère des Affaires civiques et de l’Immigration de l’Ontario (MACI).

Il est également suggéré que des stratégies de recrutement ciblées soient déployées par le MACI, en collaboration avec Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada et les collectivités francophones dans des pays où il y a des bassins de population francophone, comme en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«La récente adhésion de l’Ontario à l’Organisation internationale de la Francophonie est une occasion pour promouvoir notre province à l’extérieur de nos frontières», a déclaré la vice-présidente de l’AFO, Julie Mbengi Lutete. «Il faut donc profiter de cet élan pour s’imposer à l’international avec des stratégies telles que Destination Ontario français, qui démontrent qu’il est possible de vivre, de travailler et de prospérer en français en Ontario.»

De plus, «quand le projet de création d’université de langue française en Ontario verra le jour, ce sera un argument supplémentaire dans la promotion de l’Ontario comme terre d’accueil des immigrants francophones», avance-t-elle.

Le milieu communautaire francophone a une expertise unique de ce que recherchent les immigrants potentiels. «C’est une mine d’or que les deux paliers de gouvernement devraient utiliser», fait-elle valoir.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur