Pédagogie de l’art aux éditions Taschen

Ouvrages de la Petite Collection des éditions Taschen. Tous sont reliés, de format 26 x 24 cm, sous jaquette reproduisant une œuvre de l'artiste, 96 p. Disponibles en français au Canada.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Avec leur Petite Collection, les éditions Taschen nous donnent l’occasion de découvrir un artiste méconnu malgré sa place dans l’histoire de l’art, ou de rafraîchir nos connaissances concernant un artiste au nom bien connu, mais dont on a perdu de vue ce qui le concerne.

Les ouvrages de cet éditeur, tous d’un format identique, ont l’avantage pratique de présenter d’une manière rapide et efficace, toujours en 96 pages, la vie, le talent, les œuvres essentielles illustrées de l’artiste en question. Il s’agit tout à fait d’une approche pédagogique de l’art et de son histoire, à la portée de tous.

Koons

Jeff Koons est un artiste né en Pennsylvanie, à York, en 1955, dans une famille bourgeoise Il fait des études en art à Baltimore avant de s’établir à New York en 1976, où il réside toujours.

Il fonde un atelier artistique tout en exerçant la profession de courtier en matières premières pour financer ses activités artistiques. Devenu aujourd’hui l’artiste vivant le plus cher du monde, il se concentre uniquement sur ses productions d’art.

Et celles-ci ne sont pas banales, loin de là. Il suffit de tourner les pages du livre de Taschen pour s’en rendre compte. Comme l’explique l’éditeur, «L’œuvre de Koons procure un certain plaisir visuel, mais se savoure aussi dans sa propension à susciter la polémique.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«L’artiste s’est autant fait connaître par ses sculptures de lapins en acier inoxydable que pour sa statue dérangeante de Michael Jackson et ses séries de photos érotiques de son ex-épouse, la Cicciolina. Résultat: un statut de méga-artiste. Maître incontestable de la culture visuelle contemporaine, Koons est salué par les collectionneurs d’art et les institutions autant que par le public.»

Jeff Koons, un engagement inconditionnel pour l’art ouvre le livre. Les pages suivantes le font voir.

El Greco

Cet ouvrage qui compte plus de reproductions souvent en pleine page que de pages numériques offre une synthèse de la vie et de l’œuvre de cet artiste que les lecteurs de ce journal ont rencontré en avril 2014, à l’occasion du 400e anniversaire de la mort de ce peintre né en Crète et décédé à Tolède en Espagne.

Le style singulier de Greco traduit un rejet tant du «naturalisme» que de la facilité. Les figures allongées et tourmentées, les couleurs irréelles et une conception nouvelle de l’espace témoignant d’un art si particulier qu’il lui est unique

Des peintures comme La Trinité (1577-1579, p. 33) Le Christ dépouillé de sa tunique (1577-1579, p. 36)), L’Enterrement du comte d’Orgaz (1586-1588, p. 50) ou L’Ouverture du Cinquième Sceau de l’Apocalypse (1608-1614, p. 89) en témoignent.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Modigliani

Amedeo Modigliani (1884-1930) est un sculpteur et peintre italien qui «s’est surtout fait un nom en tant qu’artiste grâce à ses fameux portraits de femmes aux yeux en amande, aux cous et aux corps allongés». Le livre de Taschen ne manque pas d’en présenter de nombreuses reproductions.

Mais cet artiste, surnommé «le scandaleux», du fait sans doute de ses nombreuses reproductions sculptées ou peintes de femmes nues a aussi produit des portraits d’intellectuels ou d’artistes célèbres à son époque, comme ceux de ses amis Pablo Picasso, Jean Cocteau, Soutine qui a un «gosier en pente», et autres, toujours avec une touche personnelle.

Avec plus de 80 illustrations en couleur et quelques autres et noir et blanc qui illuminent les six articles explicatifs de son talent, le lecteur de ce petit livre découvrira la carrière aussi brève que glorieuse de Modigliani, un italien au cœur du foyer moderniste et artistique de Paris en général et de Montmartre en particulier.

Michel-Ange

Michel-Ange est bien évidemment un nom évocateur bien connu. Mais présenter cet artiste illustre en 96 pages, c’est un défi et un défi que le livre des éditions Taschen relève pour notre plus grains plaisir.

Avec des illustrations à chaque page, souvent en pleine page et même en double page, en couleur ou en noir et blanc, l’auteur de ce livre passe en revue les différentes facettes artistiques de ce géant de la sculpture, de la peinture, de l’architecture, qui a marqué son époque d’une manière inoubliable.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Né en 1475 et décédé à Rome en 1564, on peut se rendre à Rome pour admirer ses chefs-d’œuvre, ou feuilleter les pages de ce livre dans lequel foisonnent statues et peintures pour s’en faire une idée.

Kirchner

Ernest Kirchner, né en Allemagne en 1880 et décédé près de Davos en Suisse en 1930, est un peintre expressionniste et l’un des fondateurs de l’association Die Brücke (Le pont, L’Express 25 octobre 2016).

Ce livre est une occasion de connaître ce peintre qui joue avec la couleur et que les nus féminins intéressent. On découvre ses tableaux quasiment à chaque page de cet ouvrage, qui sont bien entendu reproduits en couleur.

D’une manière générale, Kirchner aborde des questions sociales et émotionnelles avec beaucoup d’intensité. Perspectives déformées, lignes dures et couleurs inhabituelles caractérisent ses œuvres. Ses peintures érotico-artistiques ont de quoi surprendre.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur