Présenté par
l-express.ca pour les élèves

Pécunier ou pécuniaire ?

pécunier ou pécuniaire
Partagez
Tweetez
Envoyez

Quelle ne fut pas ma surprise de voir, dans un journal, que je ne nommerai pas, un gros titre qui contenait une erreur flagrante. Une erreur d’inattention, peut-être, mais grossière quand même. Il était écrit: «Des unités d’intervention rapide envisagées pour la sécurité ferrovière».

Avouez que ça fait mal aux yeux. Soudainement, quelqu’un a pensé que «ferrovière» devait être au féminin parce qu’il s’accorde avec «sécurité», qui est un nom féminin. C’est donc dire que dans la tête de cette personne, le masculin est «ferrovier». Un peu comme on accorde «premier» et «première».

Sauf que «ferroviaire» est un des adjectifs qui se termine en «-aire» et qui se présente sous la même forme au masculin et au féminin. Exactement comme primaire, grégaire, lombaire, cellulaire, larvaire, salivaire, tarifaire, vulgaire et quelques autres.

Les adjectifs en «-iaire» sont d’ailleurs plus nombreux: auxiliaire, judiciaire, glaciaire, subsidiaire, pénitentiaire, intermédiaire, incendiaire, fiduciaire, domiciliaire et d’autres encores, dont plusieurs dérivés.

définition pécuniaire

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pécuniaire souvent malmené

Le plus malmené de ces adjectifs en «-iaire» est probablement pécuniaire. On lui invente souvent un masculin (pécunier), comme si on croyait qu’il s’agit d’un adjectif qui se termine en «-er» et qui fait «-ère» au féminin.

La Banque de dépannage linguistique de l’Office québécois de la langue française nous fournit un petit article intéressant au sujet de pécuniaire. D’abord on nous rappelle que ce mot vient du latin pecuniarius, de pecunia, qui signifie «argent».

Définition de pécuniaire

En français, l’adjectif pécuniaire signifie «qui a rapport à l’argent» ou «qui est en argent». Cet adjectif est soit masculin (un intérêt pécuniaire), soit féminin (une difficulté pécuniaire).

Le fait d’utiliser l’adjectif pécunier au lieu de pécuniaire constitue un barbarisme.

On peut utiliser pécuniaire dans différents contextes. On peut parler d’«avantages pécuniaires», d’un «appui ou d’un soutien pécuniaire», d’une «aide pécuniaire», d’un «dédommagement pécuniaire». Mais il faut proscrire les formes fautives «avantages pécuniers», «ennuis pécuniers», etc.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Banque de dépannage linguistique

Toujours selon la Banque de dépannage linguistique, «l’emploi fautif des adjectifs pécunier et pécunière pour pécuniaire peut s’expliquer par le fait que la finale en «-iaire» (que l’on prononce «-ière») attribuée à un adjectif masculin, a pu paraître incongrue et l’usage populaire lui a naturellement substitué par erreur la finale en «-ier».»

On trouverait des traces de cette faute d’orthographe et de prononciation dans certaines œuvres littéraires et, plus souvent de nos jours, dans les médias. Elle est peut-être causée par le rapprochement que l’on fait avec financier et financière.

synonyme pécuniaire

Synonyme de monétaire

La BDL indique qu’il est possible d’éviter cette erreur en associant plutôt l’adjectif pécuniaire à l’adjectif monétaire, deux adjectifs qui sont aussi liés par leur sens.

Avec ce petit aide-mémoire, l’erreur devient plus facile à éviter. Passez le mot… parce qu’il s’agit d’une faute commise fréquemment.

Présenté par

l-express.ca pour les élèves

Recevez à la maison le magazine mensuel l‑express.ca pour les élèves, conçu à l’intention des jeunes du secondaire, mais aussi pour tous les parents qui veulent encourager leurs enfants à lire, s’informer et se divertir en français. Abonnez-vous aujourd'hui!

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur