Panorama complet du savoir

La Culture générale pour les nuls

Florence Braunstein, Jean-François Pépin et François Couture, La Culture générale pour les nuls – Édition Québec, Montréal, First Editions et Éditions de l’Homme, 2017, 686 pages, 34,95 $.


25 février 2018 à 9h00

Avec les nuls, tout devient facile! Il est question, bien entendu, des nombreux ouvrages comme Le Big Bang pour les nuls, Le vin pour les nuls, Le patrimoine mondial de l’Unesco pour les nuls ou Défis, quiz et énigmes pour les nuls.

Il y a déjà eu La Culture générale pour les nuls, mais voici une édition québécoise de cet ouvrage préparé par Florence Braunstein et Jean-François Pépin, puis adapté par François Couture avec la collaboration de Mathieu Perron.

L’ouvrage se veut un véritable «magasin général» de la connaissance, de l’étincelle du big-bang aux pyramides d’Égypte, des vierges de Raphaël aux bonds de Nijinski, en passant par les romans de Balzac et la philosophie d’Emmanuel Kant.

Les connaissances sont regroupées sous cinq grands secteurs: 1) histoire et géographie, 2) arts et littérature, 3) sciences, techniques et vie de société, 4) sports, loisirs et divertissements, 5) religion, philosophie et société.

Je vous donne un exemple pour chaque secteur. En histoire et géographie, on apprend que l’Antarctique est un territoire international, selon le traité de Washington du 1er octobre 1959, qu’il est dépourvu d’habitants permanents et que son nom vient de la constellation de l’ourse, grande et petite; arktos signifie ours en grec et a donné naissance aux noms Arctique et à son opposé Antarctique.

En arts et littérature, un nul découvre que, dans l’Antiquité, les Grecs considéraient la danse comme l’art harmonieux par excellence. «En ce sens, elle ne saurait avoir qu’une origine divine.» À cette époque, la danse servait principalement à deux choses: «honorer les dieux et préparer la guerre».

Pour sciences, technologies et vie quotidienne, j’ai retenu quelques grandes inventions qui portent le nom de leurs créateurs. En 1714, Gabriel Fahrenheit invente le thermomètre à mercure; en 1837, Samuel Colt invente le revolver; en 1897, Rudolf Diesel met au point le moteur Diesel.

Dans le secteur sport loisirs et divertissements, j’ai retenu un exemple québécois, soit quelques émissions cultes comme Passe-Partout (1977), Les Tannants (1973), La Semaine verte (1970) et La Soirée du hockey (1952).

En religion, philosophie et société, un nul se fait dire que «si la croissance des émissions de gaz à effet de serre se poursuit, les conséquences pour les sociétés humaines seront catastrophiques». La planète se réchaufferait au rythme de la croissance de la population mondiale qui est passé de plus de 2,5 milliards en 1950 à 7,7 milliards en 2017.

La Culture générale pour les nuls présente une sorte de palmarès des «célèbres dix». On y trouve dix historiens célèbres, dix inventions majeures, dix chefs-d’œuvre de la littérature mondiale, dix opéras de rêve et aussi dix nombres d’or: trois vertus théologales, trois Grâces, quatre cavaliers de l’Apocalypse, quatre vertus cardinales, sept Merveilles du monde, sept péchés capitaux, neuf Muses, dix commandements, douze apôtres et douze travaux d’Hercule.

Les maisons First Editions et Éditions de l’Homme signalent que, avec de bons outils, apprendre devient un véritable plaisir. Je n’en doute pas, mais je me demande si un nul peut vraiment digérer une telle masse de données aussi hétéroclites…

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Les Chinois veulent faire pousser des plantes sur la Lune

Si tout va bien, en 2019, des plantes pousseront sur la Lune: dans un environnement scellé, mais soumis à la faible gravité de notre...
En lire plus...

12 décembre 2018 à 7h00

Nouvelle-Alliance amasse 9 200 $ contre le cancer

cancer
La communauté de l’école secondaire catholique Nouvelle-Alliance, à Barrie, a pris part à l’initiative The Inside Ride contre le cancer chez les jeunes.
En lire plus...

11 décembre 2018 à 19h00

Une tempête de mercis sur le territoire de Viamonde

Pour lancer l’hiver, le Conseil scolaire Viamonde a déclenché ce mardi 11 décembre «une tempête de mercis» dans ses 53 écoles sur son territoire...
En lire plus...

11 décembre 2018 à 17h00

Gilets jaunes: une culture de dévalorisation du travail

La montée du mouvement des «gilets jaunes», c’est l’aboutissement d’un demi-siècle de complaisance envers une culture de dévalorisation du travail.
En lire plus...

11 décembre 2018 à 15h00

Le Prix Rosa Parks à l’AFO

L’AFO a reçu le 10 décembre à Québec le Prix du 105e anniversaire de Rosa Parks.
En lire plus...

11 décembre 2018 à 13h00

Le nouveau service Accès Tout Antidote

Avec la parution d’Antidote 10, Druide a introduit le service Accès Tout Antidote, ou service ATA, qui permet de maximiser l'utilisation du célèbre correcteur...
En lire plus...

11 décembre 2018 à 11h00

L’amour nous aveugle

Jean E. Pendziwol
Une aînée aveugle et une jeune femme délinquante se croisent, puis s’entraident dans une maison de retraite du Nord ontarien.
En lire plus...

11 décembre 2018 à 9h00

Seuls sur leur île: contacter ou ne pas contacter?

La mort d’un jeune Américain, tué par les habitants d’une île qu’il rêvait «d’évangéliser», a relancé un vieux débat.
En lire plus...

11 décembre 2018 à 7h00

Nouveau duo à la tête de Viamonde

Sylvie Landry et Pierre Girouard ont été élus présidente et vice-président du Conseil scolaire Viamonde.
En lire plus...

10 décembre 2018 à 16h30

Le Baron de Lahontan, témoin essentiel de la Nouvelle-France

Yves Breton Un Canadien errant
Spécialiste de l'histoire des grands personnages «méconnus ou inconnus», Yves Breton publie Un Canadien errant, la biographie de Louis Armand de Lom d'Arce, Baron...
En lire plus...

10 décembre 2018 à 15h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur