Moncton accueille le Congrès mondial acadien et les villes francophiles

Toronto est encore absente du Réseau

Présence franco-ontarienne dans le Grand Tintamarre du 15 août, fête nationale des Acadiens, à Dieppe.
Partagez
Tweetez
Envoyez

«Je suis très fière de partager la scène avec le groupe légendaire 1755, un groupe qui, par leur musique, leur fierté et leur joie de vivre acadienne, a inspiré quantité d’Acadiens et Acadiennes à célébrer leur culture!»

C’est ce qu’a déclaré, le 16 août, Ginette Petitpas Taylor, députée de Moncton-Riverview-Dieppe et ministre fédérale de la Santé, en souhaitant la bienvenue dans sa circonscription aux milliers de congressistes venus participer au 6e Congrès mondial acadien (CMA) qui se déroule jusqu’au 24 août à l’Île-du-Prince-Édouard et au Sud-Est du Nouveau-Brunswick.

ministre fédérale de la Santé
La ministre Ginette Petitpas Taylor.

Extrême Frontière

«C’est encore plus approprié aussi que nous sommes ici sur le site du parc Gérald-LeBlanc, un véritable géant de la poésie acadienne qui, par l’écriture des textes de plusieurs des chansons célèbres de 1755, a su se tailler une place dans l’imaginaire du peuple acadien», a poursuivi la ministre.

«Son plus grand succès d’ailleurs, Extrême Frontière, un recueil de ses plus belles œuvres, prête son nom aujourd’hui à la scène où se présentera de nombreux spectacles au cours de la prochaine semaine et où se produiront de nombreux artistes qui forment la prochaine génération de la culture acadienne.»

Le CMA a pour mission de réunir à tous les cinq ans les Acadiens et toutes les personnes passionnées par la culture acadienne. En 2024, les municipalités de Clare et Argyle, en Nouvelle-Écosse, seront la région hôtesse du 7e Congrès mondial acadien.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Notre chroniqueur Gérard Lévesque à Dieppe, en banlieue de Moncton, NB, flanqué du président et du DG de l’AFO, Carol Jolin et Peter Hominuk, au Congrès mondial acadien.

Villes francophones et francophiles d’Amérique

Les 16 et 17 août, le Rendez-vous du Réseau des villes francophones et francophiles d’Amérique s’est également déroulé à Moncton.

Les élus, fonctionnaires municipaux et contribuables qui n’ont pas été en mesure de se rendre physiquement au lieu du Rendez-vous ont pu suivre en direct quelques conférences et ateliers, grâce à la page Facebook du Centre de la francophonie des Amériques où on peut maintenant voir et entendre en différé les moments forts de cette rencontre.

Antonine Maillet.

Antonine Maillet

La romancière et dramaturge de renom Antonine Maillet y a présenté une causerie. Avec sa perspicacité habituelle et dans le contexte de sa patrie, l’Acadie, l’écrivaine de 90 ans (!) a parlé de l’importance de miner le territoire pour ses histoires et de puiser son inspiration dans l’imaginaire culturel.

Au cours des deux journées, il y a eu débats, notamment sur les thèmes suivants: Le bilinguisme comme moteur de développement économique; Franco-responsabiliser les entreprises; Célébrer la francophonie au cœur d’une municipalité; Le développement touristique de la francophonie; La dualité linguistique à l’échelle municipale; L’offre active, bien plus que «Hello, Bonjour».

Activité du Centre de la francophonie des Amériques en marge du Congrès mondial acadien, à Moncton.

Les quatre objectifs du Réseau sont:

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

1. Mettre en valeur la richesse et la vitalité du patrimoine francophone.

2. Valoriser les milieux culturels francophones et francophiles.

3. Développer des alliances économiques et stratégiques.

4. Promouvoir les attraits touristiques des villes membres sur la scène internationale.

Les maires fondateurs du Réseau des villes francophones et francophiles d’Amérique: Joey Durel (Lafayette), Régis Labeaume (Québec) et George LeBlanc (Moncton)
Les maires fondateurs du Réseau des villes francophones et francophiles d’Amérique: Joey Durel (Lafayette), Régis Labeaume (Québec) et George LeBlanc (Moncton)

Participation ontarienne

Plus de 150 villes sont membres du Réseau, dont les entités municipales ontariennes suivantes: le canton d’Alfred et Plantagenet, Champlain, Chatham-Kent, Clarence-Rockland, Cornwall, Hawkesbury, Hearst, Kingston, La Nation, Mattice-Val Côté, McGarry, Moonbeam, Orléans, Ottawa, Rivière des Français, Sudbury et Welland.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Notre métropole canadienne, Toronto, n’est pas membre du Réseau et n’était pas représentée au Rendez-vous. C’est sans doute un sujet à discuter à la prochaine rencontre des membres du Comité français de la ville de Toronto...

Le prochain Rendez-vous du Réseau aura lieu en 2021 à Lafayette, en Louisiane.


Plusieurs articles à lire sur l’Acadie dans l-express.ca.

Le chansonnier louisianais Zachary Richard au stand du Gouvernement du Québec, à Moncton pour le CMA 2019.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur