«Militant un jour, militant toujours»

Histoires de Résistance au gala du Réseau du patrimoine franco-ontarien

Une des manifestations du 1er décembre (celle de Toronto devant le bureau de circonscription du premier ministre Doug Ford) contre les reculs infligés aux franco-Ontariens par le gouvernement provincial.


13 mars 2019 à 13h00

Jacqueline Pelletier a été arrêtée et emprisonnée à trois reprises au Centre de détention Ottawa-Carleton, à l’époque du mouvement C’est l’temps!, une campagne de désobéissance civile pour réclamer l’accès à la justice en français en Ontario dans les années 1970.

C’est ce que l’ancienne éducatrice et animatrice à TFO a rappelé à une soirée de célébration du militantisme organisée à Ottawa par le Réseau du patrimoine franco-ontarien (RPFO) le 26 février dernier, selon ce que rapporte le journal L’Orléanais.

Acteurs et témoins de nos luttes

Rassemblés sous le thème «Militant.e un jour, militant.e toujours», les participants ont pu entendre un panel d’acteurs et de témoins de grandes luttes franco-ontariennes «riche en révélations, en émotions et en discussions» selon l’animateur, le journaliste Diego Elizondo.

Un article de journal de 1975 rapportant la condamnation de Jacqueline Pelletier pour avoir refusé de payer une contravention rédigée en anglais seulement.

Pour l’enseignante Solange Fortin, la crise linguistique de 1990 à Sault-Ste-Marie a été difficile sur le plan personnel, sa famille ayant reçu des menaces de mort.

L’arrivée à une université dite bilingue, mais dont la plupart des activités se déroulent en anglais, a été un choc pour Alain Dupuis, cofondateur et premier directeur général du RÉFO (Regroupement étudiant franco-ontarien), aujourd’hui directeur général de la FCFA, le lobby national des francophones hors Québec.

Alain Dupuis

Du féminisme au bilinguisme

Militante d’abord au Maroc dans les mouvements Scouts et Guides et pour la cause des femmes, Najat Ghannou a été une partisane d’Ottawa ville bilingue, particulièrement dans les dernières années.

Félix Saint-Denis, lui, a grandi dans le militantisme franco-ontarien depuis son enfance. Son père, Yves, a présidé l’ACFO provinciale (aujourd’hui l’AFO) et sa grand-mère, institutrice, a combattu le Règlement XVII à St-Eugène.

Animateur culturel depuis plus de 35 ans, Félix Saint-Denis est notamment à la barre de la comédie musicale itinérante L’Écho d’un peuple.

Mentors

Plusieurs panélistes ont témoigné de mentors qui les ont encouragés à s’engager.

Rolande Faucher, par exemple, s’est impliquée à la fin des années 1960 dans le domaine scolaire suite à l’invitation de Gérard Lévesque et de Françoise Lavergne. Rolande Faucher a présidé le MIFO (Mouvement d’implication francophone d’Orléans) et a publié une biographie du sénateur Jean-Robert Gauthier.

C’est le cas aussi de l’ambassadeur du Mois du patrimoine en Ontario français de cette année, Marc Keelan-Bishop, qui dit avoir rencontré ce soir-là plusieurs de ses sources d’inspiration. «Pour activer et réveiller notre communauté, nous devons mieux conter nos histoires», a lancé l’illustrateur officieux de l’actuelle résistance franco-ontarienne.

Des représentants d’organismes franco-ontariens accostant le nouveau premier ministre Bill Davis à Queen’s Park en 1971. (Photo: archives de l’Université d’Ottawa)

La fondatrice du ROPFO (Regroupement des organismes du patrimoine franco-ontarien, devenu l’actuel RPFO), Sœur Huguette Parent, a présenté le prix qui porte son nom à Colette Gauthier-Côté, d’Orléans, en livrant un message pour la paix.

«Depuis le Règlement XVII, nous revendiquons nos droits dans la dignité […]. Notre patrimoine, c’est notre raison de vivre parce que c’est notre vision d’avenir.»

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La future fusée de la NASA a-t-elle encore une utilité?

science
La NASA prépare depuis 2011 une nouvelle fusée géante, appelée SLS, censée ramener les Américains en orbite, sur la Lune et même les envoyer...
En lire plus...

Le budget d’un gouvernement aux abois

Le gouvernement libéral de Justin Trudeau profite d’une augmentation de ses revenus légèrement plus forte que prévu, ces deux dernières années, pour les réinjecter...
En lire plus...

21 mars 2019 à 16h30

La Semaine de la francophonie lancée en beauté

Il y avait foule, mercredi soir, au cocktail d’ouverture de la Semaine de la francophonie torontoise dans l’édifice des anciennes imprimeries du Toronto Star.
En lire plus...

21 mars 2019 à 12h45

La Bourse #JEMAIME : un coup de pouce féminin

Les Chiclettes réitèrent pour une troisième année l’expérience de la Bourse #JEMAIME destinée aux projets de femmes franco-ontariennes. Une soirée d’échanges et de spectacles...
En lire plus...

21 mars 2019 à 11h00

Le français en dernier à l’ONU

langues officielles
Comment l’ONU, qui a six langues officielles, peut-elle publier en anglais un document de 18 pages concernant un dossier canadien, le rendre disponible au...
En lire plus...

21 mars 2019 à 9h00

Les incontournables recueils de poésie en Ontario français

La Journée mondiale de la poésie est célébrée chaque année le 21 mars. Pour souligner l’événement, la professeure Lucie Hotte de l’Université d’Ottawa a...
En lire plus...

21 mars 2019 à 7h00

Une police toujours plus ouverte sur la francophonie

Engagement, diversité culturelle, inclusivité: tels furent les maîtres-mots de la fête francophone annuelle de la police de Toronto ce mercredi 20 mars dans ses...
En lire plus...

20 mars 2019 à 16h40

747 millions de francophones attendus d’ici 2070

La nouvelle édition de «La langue française dans le monde» confirme une nouvelle fois le déplacement de son centre de gravité vers l’Afrique. L'étude...
En lire plus...

20 mars 2019 à 14h00

Criée du Manifeste franco-ontarien au Monument Notre Place

Monument franco-ontarien Toronto
Des députés provinciaux et leaders communautaires se sont rassemblés ce mercredi matin 20 mars au Monument franco-ontarien Notre Place, au sud de l’Assemblée législative...
En lire plus...

20 mars 2019 à 12h50

Pour qu’on puisse vivre dans la langue de son choix

Plan d'action langues officielles
La modernisation de la Loi sur les langues officielles passera par des discussions nationales. Entretien avec la ministre du Tourisme, des Langues officielles et...
En lire plus...

20 mars 2019 à 11h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur