Marcos Cervantes, un avocat polyvalent et polyglotte à Toronto

Marcos Cervantes
Marcos Cervantes
Partagez
Tweetez
Envoyez

Dans la région de Toronto, il y a un grand nombre de juristes d’expression française. Cette semaine, je vous présente Maître Marcos Cervantes.

Avant de fonder son propre cabinet, Marcos Cervantes a travaillé dans de petits et grands cabinets d’avocats, à Montréal et à Toronto. Il a également travaillé dans le groupe des douanes et du commerce international d’un des plus grands cabinets comptables.

Multiples services

L’expérience qu’il a acquise lui permet d’offrir à ses clients des services:

– en droit commercial (résolution de litiges concernant différents aspects du droit commercial et des assurances, et rédaction de tout type d’ententes commerciales, incluant des contrats de vente de marchandises, des baux commerciaux, contrats de distribution, contrats de prêt et de financement);

– en droit corporatif (convention entre actionnaires, constitution ou fusion de sociétés, achat ou vente d’entreprise); en droit des transports (maritime, ferroviaire, aérien et camionnage);

– en droit de l’import-export (TVA transfrontalière, la classification tarifaire, la valeur en douane ainsi que les marchandises dans le cadre d’accords de libre-échange);

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

– et en droit de l’import-export, y compris en droit des médias électroniques, de l’internet et des technologies. 

Universités de Montréal, Concordia et Toronto 

Il détient des diplômes en droit civil et en common law de l’Université de Montréal, ainsi qu’un certificat en transport maritime d’un programme conjoint de la Fédération maritime du Canada et de l’Université Concordia.

Il a obtenu un titre de spécialiste certifié en conformité commerciale de la Société canadienne des courtiers en douane, une accréditation en tant que professionnel de la conformité à l’exportation de l’Institut de formation en conformité à l’exportation (ECTI).

Il possède enfin une maîtrise en droit (LL.M) en principes de la fiscalité internationale de l’Université de Toronto.

Quatre langues

Né d’une mère canadienne-française et d’un père mexicain, il a grandi dans un environnement bilingue français-espagnol. 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

C’est en étudiant la common law à l’Université de Montréal qu’il a commencé à perfectionner sa maitrise de la langue anglaise. Dans le cadre d’un programme d’échange étudiant, il a également étudié le droit mexicain à Guanajuato, au Mexique.

Quelques années après s’être établi à Toronto, il a rencontré celle qui est devenue son épouse et qui est d’origine chinoise.

C’est avec elle et, aussi, lors de nombreux séjours en Chine, qu’il a appris le mandarin. Il parle couramment les deux langues officielles des tribunaux de l’Ontario, ainsi que l’espagnol, et il possède des compétences de conversation de base en mandarin. Le site Internet de son cabinet est d’ailleurs disponible dans ces quatre langues.

Québec et Ontario

Marcos Cervantes a été admis au Barreau du Québec en 2010 et il est membre du Barreau de l’Ontario depuis 2011.

Lorsqu’il n’est pas à son bureau, il aime ajouter des commandes de contrôle à son simulateur de vol ainsi que faire du canotage et de la pêche.

Maître Marcos Cervantes peut être rejoint à son cabinet situé au 7030, avenue Woodbine, bureau 500, Markham, Ontario L3R 6G2; courriel: [email protected]; téléphone: (647) 338-2428.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur