Maître Angus Patterson, un avocat qui a des ailes

Vice-président au Tribunal d’appel de la sécurité professionnelle et de l’assurance contre les accidents du travail

Maître Angus Patterson

Maître Angus Patterson


22 mars 2018 à 8h00

Dans la région de Toronto, il y a un grand nombre de juristes d’expression française. Cette semaine, je vous présente Maître Angus Patterson.

Vice-président au Tribunal d’appel de la sécurité professionnelle et de l’assurance contre les accidents du travail (TASPAAT) depuis 2007, Me Angus Patterson entend les appels de décisions finales de la Commission de la sécurité professionnelle et de l’assurance contre les accidents du travail (CSPAAT) portant sur les droits des travailleurs blessés et des employeurs. Il assure l’accès à des services en français aux intervenants qui se présentent devant le Tribunal, siégeant soit seul ou en comité avec deux membres, l’un représentant les travailleurs et l’autre représentant les employeurs.

Justice en français

Si une partie ne sachant pas parler le français est présente lors d’une audience en français, le Tribunal assure sa participation par l’intermédiaire d’un interprète. Le droit aux services en français ne se limitant pas au droit à une audience en français, le personnel du Tribunal est en mesure de communiquer en français, tant à l’oral qu’à l’écrit, avec les intervenants qui en font la demande. Pareillement, la décision finale du Tribunal est écrite en français.

Ce qui passionne Me Patterson est le côté intimement personnel de toute question juridique à trancher. Que ce soit les pertes de gains d’un bûcheron de Hearst, la déficience permanente d’un soudeur de Windsor, ou encore une demande de soins de santé d’une aide-enseignante à Toronto, il est primordial d’écouter avec empathie, de bien comprendre l’historique de l’accident au travail ainsi que les retombées qu’il peut avoir sur la personne devant soi. Il va sans dire que la décision aura un impact important sur la vie de la partie concernée et ne peut de ce fait, être prise à la légère.

Enthousiaste de l’aviation

Angus Patterson a grandi dans le quartier Notre-Dame-de-Grâce, à Montréal. Adolescent enthousiaste de l’aviation, il a rejoint les cadets de l’Aviation royale canadienne et s’est vu décerner une bourse de pilotage à l’âge de 17 ans.

Cet intérêt explique son engouement à compléter une maîtrise en droit à l’Institut de droit aérien et spatial de l’Université McGill après l’obtention d’une licence en droit civil de l’Université d’Ottawa. Par la suite, il est retourné à l’Université d’Ottawa pour y obtenir un baccalauréat en common law afin de pratiquer le droit en Ontario.

Avant sa nomination au Tribunal, Me Patterson a travaillé au Barreau de l’Ontario et au TASPAAT en qualité de conseiller juridique. Par ailleurs, il fait du bénévolat à la Society of Ontario Adjudicators and Regulators (une association de juges administratifs et de responsables de la réglementation) et est membre de l’Association des juristes d’expression française de l’Ontario (AJEFO). Lors d’une conférence organisée en 2017 par Lancaster House Publishing, il a fait partie d’un panel de spécialistes en droit des accidents du travail.

Héritage écossais et franco

Malgré son nom on ne peut plus écossais, Me Patterson est fier de son héritage maternel francophone et de ses trois enfants, Sébastien, Gisèle et Samuel, qui vont porter le flambeau de notre communauté franco-ontarienne très diversifiée.

Le Tribunal d’appel de la sécurité professionnelle et de l’assurance contre les accidents du travail est situé au 505, avenue University, 7e étage, Toronto M5G 2P2. Pour obtenir des services en français, on peut communiquer avec le personnel de la ligne d’information sans frais au 1-888-618-8846. Les juristes et les justiciables peuvent accéder aux formulaires et aux directives de procédure sur le site du tribunal.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Quiz : Droits de l’homme

Testez vos connaissances sur les droits de l'homme.
En lire plus...

9 décembre 2018 à 7h00

Un premier Salon international du Livre à Jacmel

Salon du Livre Jacmel Haiti
Du 31 octobre au 2 novembre, la ville de Jacmel (Sud-Est d'Haïti), inaugurait son 1er Salon international du livre sur le thème «Ville et...
En lire plus...

8 décembre 2018 à 11h00

Banksy, l’artiste de rue imprévisible

Banksy le phénomène de l'art de rue
Lors d'une vente aux enchères chez Sotheby's à Londres, le 5 octobre dernier, la fameuse toile de Banksy, Fille avec ballon, s’est complètement autodétruite...
En lire plus...

8 décembre 2018 à 9h00

Melinda Chartrand réélue à la présidence de MonAvenir

Melinda Chartrand et Geneviève Grenier ont été reportées à la présidence et la vice-présidence du Conseil scolaire catholique MonAvenir.
En lire plus...

7 décembre 2018 à 15h55

Les manifs n’ont pas empêché l’adoption de la loi 57

1er décembre 2018
La mobilisation franco-ontarienne n’a pas ému le gouvernement conservateur de l’Ontario, qui a fait adopter, jeudi, sa loi 57.
En lire plus...

7 décembre 2018 à 15h05

La musique afro s’affirme au gala Kilimandjaro

musique afro
Le gala bilingue des Kilimandjaro Music Award, qui en était à sa 3e édition, a déroulé le tapis rouge pour les artistes de la...
En lire plus...

7 décembre 2018 à 13h00

Plusieurs politiciens québécois appuient la résistance franco-ontarienne

1er décembre 2018
Une délégation de parlementaires québécois est venue appuyer les revendications franco-ontariennes le 1er décembre.
En lire plus...

7 décembre 2018 à 11h00

On passe de 2 à 7 fois plus de temps sur nos téléphones qu’on le pense

asiatique
Les «auto-évaluations» du temps passé sur nos téléphones contrastent grandement avec celles de l'appareil.
En lire plus...

7 décembre 2018 à 9h00

Des Dénisoviens au Tibet?

Les premiers humains arrivés sur les hauts plateaux du Tibet étaient peut-être des Dénisoviens, ces mystérieux cousins dont on sait encore peu de choses.
En lire plus...

7 décembre 2018 à 7h00

Les Red Wings gâchent le retour de William Nylander

La partie de lundi soir marquait le retour dans la formation torontoise de l'attaquant William Nylander.
En lire plus...

6 décembre 2018 à 23h26

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur