L’Ontario courtise Bollywood

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le Festival international du film de Toronto (TIFF) et la Mumbai Academy of Moving Image (MAMI) vont organiser un atelier de formation pour les cinéastes indiens qui veulent présenter leurs films aux festivals internationaux.

Et la Ville de Toronto et la Maharashtra Film Stage and Cultural Development Corporation vont collaborer à la production de films en studio, la postproduction, les effets visuels ainsi que les médias interactifs et numériques.

Ces échanges entre les industries du cinéma de l’Ontario et de l’Inde ont été annoncés au cours du récent voyage là-bas de la première ministre Kathleen Wynne, qui a rencontré des dirigeants de Bollywood et vanté l’Ontario comme étant un endroit idéal pour de futures productions.

L’Ontario est le premier centre de production cinématographique et télévisuelle au Canada, et le troisième en importance en Amérique du Nord après la Californie et New York, cumulant des décennies d’expérience, possédant une infrastructure de haute qualité et offrant de généreux crédits d’impôt (440 millions $ en 2015-2016).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’Inde est le premier producteur de films au monde, principalement pour son propre marché de 2 milliards d’habitants.

«Étant donné que près 700 000 personnes d’origine indienne vivent dans notre province et que nous offrons des installations de production de classe mondiale, le partenariat entre les industries cinématographiques de l’Ontario et de l’Inde s’impose», a déclaré Kathleen Wynne.

En 2011, l’Ontario est devenu le premier endroit en Amérique du Nord à accueillir les International Indian Film Academy Weekend and Awards (IIFA).

L’acteur bollywoodien Ranveer Singh, vedette de films à succès comme Bajirao Mastani, a assisté à la cérémonie de signature des partenariats à Mumbai. Cet acteur a remporté de nombreux prix, dont celui de vedette masculine de l’année lors des International Indian Film Academy Awards de 2011, l’année où Toronto a accueilli l’événement.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur