Lisa Simone: 1000 vies pour atteindre la sérénité

À la place des arts de St. Catharines le 26 octobre

Lisa Simone (Photo: Alexandre Lacombe)


16 octobre 2017 à 8h53

Fille de la légendaire Nina Simone (Sinnerman), la chanteuse de jazz franco-américaine Lisa Simone a connu une trajectoire singulière, ballottée d’un continent à l’autre dans son enfance, vétéran de la guerre en Irak, complice de la star hispanophone Raphael, puis membre du groupe acid-jazz Liquid Soul avant de se retrouver sur Broadway dans Rent, Aïda et Le Roi Lion, elle a sorti deux albums, All is Well en 2014 et My World en 2016.

Ce météore passera par le superbe FirstOntario Performing Arts Centre de St. Catharines le jeudi 26 octobre prochain à 19h30.

lisa-simone-my-worldNina Simone est décédée en 2003, peu après être venue du Sud de la France à New York voir sa fille gagner un National Broadway Theater Award pour la Meilleure Actrice dans une comédie musicale. Sa succession est complexe et force Lisa à rentrer en France, mais c’est ce départ de Nina de la scène du jazz qui va inciter Lisa à s’y aventurer.

Sa rencontre en 2014 avec le musicien et arrangeur Hervé Samb, électron libre de la scène jazz-blues-africaine parisienne, est déterminante. Né à Dakar et ayant vécu à New York, c’est Samb qui incite Lisa à renouer avec «son peuple», en esprit et en musique.

Cette alchimie produit All is Well, puis My World. Les Ontariens de tout le Centre-Sud pourront apprécier la semaine prochaine leur message de paix et de joie, porté par la voix unique de Lisa Simone. Ouvert depuis trois ans, le FirstOntario PAC, véritable locomotive de la revitalisation du centre-ville de St. Catharines, attire des spectateurs avertis de Toronto et de toute la péninsule.

Au gré des chansons de Lisa Simone, on découvrira l’importance de sa famille: un fils lointain dans Ode to Joe; sa fille RéAnna à laquelle s’adresse la chanson Unconditionnaly; sa mère, bien sûr, qui lui avait dédié If You Knew. Nina Simone est également présente dans Tragique Beauty et dans This Place (qui fait référence à sa maison de Carry-le-Rouet où Lisa a choisi de s’installer).

À 53 ans aujourd’hui, Lisa Simone veut transcender les souffrances passées et offrir au public ses chansons que les critiques ont décrites comme «simples, faussement naïves, somptueuses».

Lisa Simone (Photo: Alexandre Lacombe)
Lisa Simone (Photo: Alexandre Lacombe)

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Quiz : Droits de l’homme

Testez vos connaissances sur les droits de l'homme.
En lire plus...

9 décembre 2018 à 7h00

Les manifs n’ont pas empêché l’adoption de la loi 57

1er décembre 2018
La mobilisation franco-ontarienne n’a pas ému le gouvernement conservateur de l’Ontario, qui a fait adopter, jeudi, sa loi 57.
En lire plus...

7 décembre 2018 à 15h05

La musique afro s’affirme au gala Kilimandjaro

musique afro
Le gala bilingue des Kilimandjaro Music Award, qui en était à sa 3e édition, a déroulé le tapis rouge pour les artistes de la...
En lire plus...

7 décembre 2018 à 13h00

Plusieurs politiciens québécois appuient la résistance franco-ontarienne

1er décembre 2018
Une délégation de parlementaires québécois est venue appuyer les revendications franco-ontariennes le 1er décembre.
En lire plus...

7 décembre 2018 à 11h00

On passe de 2 à 7 fois plus de temps sur nos téléphones qu’on le pense

asiatique
Les «auto-évaluations» du temps passé sur nos téléphones contrastent grandement avec celles de l'appareil.
En lire plus...

7 décembre 2018 à 9h00

Des Dénisoviens au Tibet?

Les premiers humains arrivés sur les hauts plateaux du Tibet étaient peut-être des Dénisoviens, ces mystérieux cousins dont on sait encore peu de choses.
En lire plus...

7 décembre 2018 à 7h00

Les Red Wings gâchent le retour de William Nylander

La partie de lundi soir marquait le retour dans la formation torontoise de l'attaquant William Nylander.
En lire plus...

6 décembre 2018 à 23h26

ARTmonie contre les stéréotypes de genre

Viamonde
Des élèves des écoles Micheline-Saint-Cyr, de Toronto, et De-Lamothe-Cadillac, de Windsor, ont remporté le concours ARTmonie dans les écoles du Conseil scolaire Viamonde.
En lire plus...

6 décembre 2018 à 17h00

Université et commissariat: il faut une protection constitutionnelle

Le temps est venu d’enchâsser dans la Constitution du Canada des droits linguistiques pour la population de l’Ontario.
En lire plus...

6 décembre 2018 à 15h00

Immersion dans l’Université de Toronto, dans le top 25 mondial

U of T
Plus grande université du Canada, l'Université de Toronto est une institution de prestige reconnue dans le monde entier.
En lire plus...

6 décembre 2018 à 13h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur