Lisa Simone: 1000 vies pour atteindre la sérénité

À la place des arts de St. Catharines le 26 octobre

Lisa Simone (Photo: Alexandre Lacombe)


16 octobre 2017 à 8h53

Fille de la légendaire Nina Simone (Sinnerman), la chanteuse de jazz franco-américaine Lisa Simone a connu une trajectoire singulière, ballottée d’un continent à l’autre dans son enfance, vétéran de la guerre en Irak, complice de la star hispanophone Raphael, puis membre du groupe acid-jazz Liquid Soul avant de se retrouver sur Broadway dans Rent, Aïda et Le Roi Lion, elle a sorti deux albums, All is Well en 2014 et My World en 2016.

Ce météore passera par le superbe FirstOntario Performing Arts Centre de St. Catharines le jeudi 26 octobre prochain à 19h30.

lisa-simone-my-worldNina Simone est décédée en 2003, peu après être venue du Sud de la France à New York voir sa fille gagner un National Broadway Theater Award pour la Meilleure Actrice dans une comédie musicale. Sa succession est complexe et force Lisa à rentrer en France, mais c’est ce départ de Nina de la scène du jazz qui va inciter Lisa à s’y aventurer.

Sa rencontre en 2014 avec le musicien et arrangeur Hervé Samb, électron libre de la scène jazz-blues-africaine parisienne, est déterminante. Né à Dakar et ayant vécu à New York, c’est Samb qui incite Lisa à renouer avec «son peuple», en esprit et en musique.

Cette alchimie produit All is Well, puis My World. Les Ontariens de tout le Centre-Sud pourront apprécier la semaine prochaine leur message de paix et de joie, porté par la voix unique de Lisa Simone. Ouvert depuis trois ans, le FirstOntario PAC, véritable locomotive de la revitalisation du centre-ville de St. Catharines, attire des spectateurs avertis de Toronto et de toute la péninsule.

Au gré des chansons de Lisa Simone, on découvrira l’importance de sa famille: un fils lointain dans Ode to Joe; sa fille RéAnna à laquelle s’adresse la chanson Unconditionnaly; sa mère, bien sûr, qui lui avait dédié If You Knew. Nina Simone est également présente dans Tragique Beauty et dans This Place (qui fait référence à sa maison de Carry-le-Rouet où Lisa a choisi de s’installer).

À 53 ans aujourd’hui, Lisa Simone veut transcender les souffrances passées et offrir au public ses chansons que les critiques ont décrites comme «simples, faussement naïves, somptueuses».

Lisa Simone (Photo: Alexandre Lacombe)
Lisa Simone (Photo: Alexandre Lacombe)

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Un quatrième album pour l’humoriste Hunter Collins

Hunter Collins
Pas de sujets tabous pour cet homme blanc hétéro...
En lire plus...

23 juin 2018 à 12h00

Les aires protégées qui ne sont pas protégées

Objectif 2020 : 17 % des terres émergées et 10 % des océans
En lire plus...

23 juin 2018 à 10h00

CRISPR : émoi autour du mot « cancer »

Le «ciseau génétique» provoquerait une «contre-attaque»
En lire plus...

23 juin 2018 à 7h00

Charme industriel entre les briques rouges de la Distillerie

La Distillerie
La Distillerie est bien un quartier de Toronto où le paysage industriel rencontre l’art moderne. Les gens y viennent pour venir se restaurer dans...
En lire plus...

22 juin 2018 à 19h00

Les Indisciplinés investissent dans un grand spectacle pour leur 10e anniversaire

Indisciplinés de toronto
De plus en plus de nouveaux comédiens et techniciens talentueux
En lire plus...

22 juin 2018 à 15h00

François Bourassa se réinvente

François Bourassa
Le 27 juin au Festival de jazz
En lire plus...

22 juin 2018 à 14h00

Un règlement albertain machiavélique

La Couronne suspend des procédures pour ne pas reconnaître le droit des Défendeurs au français
En lire plus...

22 juin 2018 à 12h30

Aurélie Resch décroche le prix Trillium

Prix littéraire Trillium de l'Ontario
Rare encouragement pour les récits courts
En lire plus...

22 juin 2018 à 11h39

Cannabis : à la poursuite du diamant vert

La légalisation va donner accès à du financement pour la recherche
En lire plus...

Impact économique de l’intelligence artificielle : on cherche encore

Pas de pertes d’emplois ni de productivité accrue
En lire plus...

22 juin 2018 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur