Lisa Simone: 1000 vies pour atteindre la sérénité

À la place des arts de St. Catharines le 26 octobre

Lisa Simone (Photo: Alexandre Lacombe)

Lisa Simone (Photo: Alexandre Lacombe)


16 octobre 2017 à 8h53

Fille de la légendaire Nina Simone (Sinnerman), la chanteuse de jazz franco-américaine Lisa Simone a connu une trajectoire singulière, ballottée d’un continent à l’autre dans son enfance, vétéran de la guerre en Irak, complice de la star hispanophone Raphael, puis membre du groupe acid-jazz Liquid Soul avant de se retrouver sur Broadway dans Rent, Aïda et Le Roi Lion, elle a sorti deux albums, All is Well en 2014 et My World en 2016.

Ce météore passera par le superbe FirstOntario Performing Arts Centre de St. Catharines le jeudi 26 octobre prochain à 19h30.

lisa-simone-my-worldNina Simone est décédée en 2003, peu après être venue du Sud de la France à New York voir sa fille gagner un National Broadway Theater Award pour la Meilleure Actrice dans une comédie musicale. Sa succession est complexe et force Lisa à rentrer en France, mais c’est ce départ de Nina de la scène du jazz qui va inciter Lisa à s’y aventurer.

Sa rencontre en 2014 avec le musicien et arrangeur Hervé Samb, électron libre de la scène jazz-blues-africaine parisienne, est déterminante. Né à Dakar et ayant vécu à New York, c’est Samb qui incite Lisa à renouer avec «son peuple», en esprit et en musique.

Cette alchimie produit All is Well, puis My World. Les Ontariens de tout le Centre-Sud pourront apprécier la semaine prochaine leur message de paix et de joie, porté par la voix unique de Lisa Simone. Ouvert depuis trois ans, le FirstOntario PAC, véritable locomotive de la revitalisation du centre-ville de St. Catharines, attire des spectateurs avertis de Toronto et de toute la péninsule.

Au gré des chansons de Lisa Simone, on découvrira l’importance de sa famille: un fils lointain dans Ode to Joe; sa fille RéAnna à laquelle s’adresse la chanson Unconditionnaly; sa mère, bien sûr, qui lui avait dédié If You Knew. Nina Simone est également présente dans Tragique Beauty et dans This Place (qui fait référence à sa maison de Carry-le-Rouet où Lisa a choisi de s’installer).

À 53 ans aujourd’hui, Lisa Simone veut transcender les souffrances passées et offrir au public ses chansons que les critiques ont décrites comme «simples, faussement naïves, somptueuses».

Lisa Simone (Photo: Alexandre Lacombe)
Lisa Simone (Photo: Alexandre Lacombe)

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

États généraux: la métamorphose d’une identité

La grande majorité des délégués aux États généraux du Canada français de 1967-69 ont appuyé une motion favorable au droit à l’autodétermination du Québec, «territoire national des Canadiens-Français». L’opposition minoritaire est venue des représentants des communautés francophones de l’Ouest, de l’Ontario et de l’Acadie. L’événement est considéré comme marquant la fin d’un Canada français uni.
Une prise de conscience de qui on est vraiment
En lire plus...

23 novembre 2017 à 10h04

Ça brasse dans nos académies

Ancienne gravure représentant la bibliothèque de l'une des plus vieilles universités au monde, celle de Bologne en Italie. (Photo: Wikipedia Commons)
Pas d'exclusivité pour la nouvelle université franco-ontarienne
En lire plus...

22 novembre 2017 à 15h41

L’UOF veut récupérer les programmes francos de Glendon

Le «Centre d’excellence pour les études postsecondaires en français et bilingues» à l'entrée du campus Glendon de l'Université York.
L'exclusivité à Toronto, puis dans le Nord et l'Est...
En lire plus...

21 novembre 2017 à 17h20

Un astéroïde venu de très loin

Représentation d'artiste de l'astéroïde Oumuamua. (Photo: ESO / M. Kornmesser)
Jusqu'à maintenant, aucun objet ne provenait de l’extérieur de notre système solaire
En lire plus...

21 novembre 2017 à 15h05

Damien plus pop et Mehdi plus rock

Damien Robitaille
Une découverte: le Adelaide Hall
En lire plus...

21 novembre 2017 à 13h44

Offre de travail pour le Salon du Livre de Toronto

J’ai besoin d’une vingtaine de personnes pour aider à monter et démonter les stands du Salon du livre de Toronto. Vous serez payé 12$/heure. C’est un travail très physique...
En lire plus...
Print

Direction des services corporatifs et du développement organisationnel au CFT

Centre Francophone de Toronto - Le Centre Francophone de Toronto effectue un virage important dans une conjoncture de développement et de croissance des services. Pour continuer à réussir, le Centre désire faire l’expansion de...
En lire plus...
Print

Direction de la santé mentale et petite enfance au CFT

Centre Francophone de Toronto - Le Centre francophone de Toronto effectue un virage important dans une conjoncture de développement et de croissance des services. Pour continuer à réussir, le Centre désire faire l’expansion de...
En lire plus...
Print

Direction de la santé primaire et promotion de la santé au CFT

Centre Francophone de Toronto - Le Centre Francophone de Toronto effectue un virage important dans une conjoncture de développement et de croissance des services. Pour continuer à réussir, le Centre désire faire l’expansion de...
En lire plus...

Les Indisciplinés, libres dans l’absurde avec leur nouvelle metteure en scène

Les Indisciplinés incarnent les personnages de Frontières Libres.
Début décembre à l'auditorium de l'école Toronto Ouest
En lire plus...

20 novembre 2017 à 16h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur