Les Raptors se relancent aisément face aux Knicks

128-92

Les Raptors en zone des Nicks
Partagez
Tweetez
Envoyez

Les Raptors de Toronto se devaient de réagir après avoir perdu à Détroit (110-107), pour la troisième fois en trois confrontations face à l’équipe désormais dirigée par leur ancien entraîneur Dwane Casey.

Les faibles Knicks de New York, plus mauvais bilan de la NBA (14-56) faisaient figure d’adversaires parfaits. Les Torontois se sont imposés largement sur le score de 128 à 92 et ont pu reposer Kawhi Leonard, tout en retrouvant un très bon Fred VanVleet (13 points, 12 passes) pour son deuxième match de retour de blessure.

Seule ombre au tableau, la nouvelle blessure de Kyle Lowry, touché à la cheville droite, après une vilaine faute de Mitchell Robinson en fin de troisième quart. Le meneur faisait son retour suite à une entorse de la cheville gauche…

Le fil du match

Les Raptors n’avaient pas de temps à perdre, lundi soir. Dès le premier quart, ils prennent 9 points d’avance avec un festival offensif et 38 points inscrits. Les Knicks ne parviennent pas à revenir dans le match et accusent un retard de 19 points à la mi-temps (73-54).

La rencontre est un long fleuve tranquille pour les Torontois qui s’imposent de 36 points. Les 12 joueurs qui prennent part à la rencontre inscrivent au moins un panier chacun, huit sont à au moins 10 points.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La soirée aurait pu être parfaite sans la blessure à la cheville droite de Kyle Lowry, qui a vu Robinson tenter de le retenir par derrière, lors d’un départ en contre-attaque, et lui tomber sur le talon droit provoquant une entorse de la cheville.

«Je pense que c’était un peu sale de sa part», a réagi Lowry après la rencontre. «Il m’a attrapé et m’a tiré vers le sol. C’est un jeune joueur, je ne sais pas s’il l’a fait exprès, mais je pense qu’il aura retenu la leçon et qu’il fera plus attention la prochaine fois.»

L’analyse

Il n’y a pas vraiment eu de match, hier soir à l’Aréna Scotiabank. Les Raptors ont dominé la rencontre dans tous les compartiments du jeu.

L’adresse était au rendez-vous (49/88 au tir soit 55,7 % dont 17/40 à 3-pts), Toronto a dominé dans la raquette avec 58 points inscrits contre seulement 30 chez les New-Yorkais, qui ont concédé 31 points en contre-attaque et ont été largement dominés au rebond (50-36) du fait de leur faible adresse (32,9%).


Les chiffres du match

Meilleurs marqueurs :

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Toronto : Lin 20

Los Angeles : Trier 22

Meilleurs rebondeurs :

Toronto : Gasol 11

Lakers : Knox/Jordan 6

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Meilleurs passeurs :

Toronto : VanVleet 12

Lakers : 4 joueurs 3


Le francophone du match

Avec une rencontre pliée largement avant la fin, Nick Nurse a pu faire jouer la totalité de son effectif. Ainsi, Chris Boucher, le Québécois des Raptors, a pu bénéficier de 6 minutes de temps de jeu, qui lui ont permis d’inscrire 2 points, prendre 2 rebonds et signer une interception.

Classement et calendrier

Les Raptors sont solidement accrochés à la deuxième place de la conférence de l’Est avec 5,5 matchs d’avance sur leur poursuivant Philadelphie. Milwaukee fait toujours la course en tête avec 2,5 matchs d’avance et il semble peu probable que Toronto réussisse à aller les chercher avant la fin de la saison.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Avec le retour de blessure de Kyle Lowry et le retour de suspension de Serge Ibaka pour le prochain match, Nick Nurse s’était réjoui, avant la rencontre face aux Knicks, de pouvoir enfin compter sur un effectif au complet pour la double confrontation de très haut niveau qui s’annonce face au Thunder d’Oklahoma City, mercredi à l’extérieur, puis vendredi à domicile.

L’entraîneur a regretté d’avoir parlé trop vite, puisqu’il devrait, de nouveau, être privé de son meneur de jeu titulaire au moins pour le premier des deux matchs.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur