Un grand pas en avant contre les violences sexuelles


17 mai 2011 à 10h35

Faire de l’Ontario un lieu sécuritaire pour les femmes et leur famille est un objectif ambitieux mais réalisable grâce au nouveau plan d’action du gouvernement ontarien, Changer les attitudes, changer les vies. L’organisme féministe Oasis a fêté ce nouveau plan vendredi soir en compagnie de celles qui ont fait bouger les choses.

Le 2 mars dernier, Laurel Broten, ministre déléguée à la condition féminine au gouvernement ontarien, a annoncé un plan d’action pour faire reculer la violence sexuelle faite aux femmes et aider les victimes.

«La violence à caractère sexuel est l’un des crimes les plus omniprésents qui soient et entraîne des effets dévastateurs dans la vie des victimes et de leur famille, ainsi que sur le bien-être de l’ensemble de la société», a expliqué Laurel Broten.

Des faits alarmants

Les violences sexuelles ne sont pas rares puisque une femme sur trois en sera victime durant sa vie. Et dans 82% des cas, l’agresseur est un ami, une connaissance ou un membre de la famille.

Cependant, beaucoup de femmes qui ont connu cette violence n’osent pas en parler, se sentent honteuses voire coupables. Ainsi, moins de 10% des victimes d’agressions sexuelles signalent le crime à la police.

Voilà pourquoi le gouvernement, aidé par un grand nombre d’associations telles que Oasis, a estimé qu’il était urgent d’agir contre ces violences sexuelles trop fréquentes.

Des solutions concrètes

La stratégie de ce nouveau plan d’action se déroulera sur quatre ans avec 15 millions $ d’investissement. Il agira sur différents points. Tout d’abord, il est important de sensibiliser les jeunes et le gouvernement va mettre en œuvre des campagnes de sensibilisation du public pour prévenir cette violence.

Ce plan vise aussi à améliorer les services offerts aux survivantes d’agressions sexuelles. L’Ontario compte 41 centres d’aide et de lutte contre les agressions sexuelles, dont 11 sont francophones, et 35 centres de soins situés dans les hôpitaux. 3 millions $ seront versés en vue d’améliorer ces services et de publiciser l’existence de ces centres.

Jeanne-Françoise Mouè, présidente d’Action ontarienne contre la violence faite aux femmes, a expliqué vendredi soir «qu’il est important de pouvoir s’exprimer dans sa langue émotive lorsqu’il s’agit d’un sujet si grave». Le plan prévoit une amélioration de l’accès à l’interprétation pour pouvoir communiquer et se faire comprendre dans sa propre langue.

Un autre volet du plan touche au renforcement et à la sensibilisation des agents de la justice criminelle pour un soutien optimal aux victimes. Cela passera, notamment, par des formations améliorées offertes au personnel du secteur de la justice.

Et dans ce plan d’action, les violences à caractère sexuel liées aux nouvelles technologies comme internet ne sont pas oubliées.

Une histoire de femmes

La présidente d’Oasis, Dada, a salué le courage des femmes survivantes d’agressions sexuelles qui ont pu faire part de leur expérience et ainsi expliquer les améliorations à apporter : «Elles peuvent être fières car ce plan c’est grâce à elles.»

Toutes les femmes présentes vendredi soir ont pu remercier la ministre Laurel Broten par le biais de sa représentante. «On peut dire merci au Canada. C’est un pays extraordinaire pour les femmes qui nous apprend à devenir des survivantes et pas des coupables», a confié Nadia, porte parole des victimes.

Et n’oublions pas que le mois de mai est le mois de lutte contre les violences sexuelles, «une lutte contre une pandémie qui n’as pas de couleurs, qui est silencieuse et qui n’a encore pas d’antibiotique», a conclu Loubna, gestionnaire d’Oasis.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Cinq flûtes des cinq continents

North Wind Concerts
Alison Melville est à la tête du projet de concert Encircling the World: Flutes qui sera présenté le dimanche 2 mars à 19h30 au...
En lire plus...

22 février 2019 à 7h00

Troisième revers consécutif pour les Maple Leafs

Les Maple Leafs de Toronto étaient de retour à domicile après un long voyage de 6 parties à l'étranger. Pour l'occasion ils recevaient la...
En lire plus...

21 février 2019 à 22h30

17 255 écrivains canadiens se partagent 12 282 712 $

écrivains
Depuis 30 ans, le programme du Droit de prêt public (DPP) verse aux écrivains canadiens une somme d’argent en reconnaissance de l’utilisation de leurs...
En lire plus...

21 février 2019 à 17h00

La station Kipling: circulez, y a rien à voir

Cette semaine, nous poursuivons les Visites Express consacrées aux extrémités du métro torontois. Après Finch et McCowan, nous nous sommes rendus à l'ouest de...
En lire plus...

21 février 2019 à 13h00

Common law en français: Calgary devance Toronto

Ian Holloway, doyen, Faculté de droit, Université de Calgary; Nickie Nikolaou, vice-doyenne (Calgary); Adam Dodek, doyen, Faculté de droit, Université d’Ottawa; Caroline Magnan, directrice du Programme de certification de common law en français; Alexandra Heine, étudiante de 3e année en droit (Calgary).
Un nouveau partenariat sur l'enseignement de la common law, conclu entre les facultés de droit de l’Université d’Ottawa et de l’Université de Calgary, va...
En lire plus...

21 février 2019 à 11h00

Incertitude environnementale et arrogance humaine

roman
Le premier roman de Christiane Vadnais, Faunes, est un récit dystopique qui s’insère dans un courant de fiction climatique.
En lire plus...

21 février 2019 à 9h00

Ils ont apporté la rougeole à l’école

Encore un. Un père de famille qui se retrouve au centre d’une poussée de cas de rougeole, en Colombie-Britannique, reconnaît ne pas avoir fait...
En lire plus...

21 février 2019 à 7h00

Une assemblée citoyenne de l’AFO sur Facebook

Résistance
L'Assemblée de la francophonie de l'Ontario organise sa première assemblée citoyenne en direct sur Facebook le mardi 26 février à 17 h.
En lire plus...

20 février 2019 à 17h10

McMichael accueille l’art pluriel de Françoise Sullivan

McMichael
Les femmes à l’honneur! Depuis le 16 février, le Musée d'art canadien McMichael ouvre ses portes à deux expositions itinérantes sur deux grandes artistes:...
En lire plus...

20 février 2019 à 13h00

Facebook, sauveur des journaux?

journaux, presse, médias
Responsable majeur de leur détresse, Facebook vient aujourd’hui au secours des journaux désemparés en promettant 300 millions $ pour divers projets de journalisme local....
En lire plus...

20 février 2019 à 11h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur