Les Raptors maîtrisent les Lakers

111-98

Lakers
Kawhi Leonard à l'entraînement avant le match contre les Lakers.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Les Raptors de Toronto retrouvaient l’Aréna Scotiabank, jeudi soir, après trois matchs à l’extérieur et un bilan de deux victoires (à la Nouvelle Orléans et Miami) et une défaite (à Cleveland).

Malgré l’absence de leur maître à jouer Kyle Lowry, les Torontois n’ont pas eu de mal à venir à bout d’une équipe des Lakers de Los Angeles décimée par les blessures (Ball, Ingram, Chandler et Stephenson absents). Pas assez entourés, LeBron James (29 points, 4 rebonds, 6 passes) et Rajon Rondo (13 points et 8 passes) ne sont pas parvenus à inquiéter les Torontois (111-98).

Lakers
Kawhi Leonard à l’entraînement avant le match contre les Lakers

Le fil du match

Les Raptors maîtrisent le premier quart-temps avec la bonne entrée en jeu de Norman Powell, qui signe 12 points lors de la première période, remportée sur le score de 33 à 25.

Le deuxième quart voit les Lakers revenir au score, puis passer devant grâce au bon passage d’Alex Caruso (16 points), bien servi par LeBron James à plusieurs reprises. L’arrière remplaçant inscrit même un tir à 3-points qui donne l’avantage aux visiteurs (46-48). Cet avantage sera de courte durée.

Toronto finit fort le deuxième quart et profite des rotations et de la sortie de LeBron James pour reprendre le large, grâce à une bonne adresse longue distance. Kawhi Leonard signe un tir au buzzer qui donne 9 longueurs d’avance aux Canadiens à la pause (65-54).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les Torontois ne seront finalement pas inquiétés en deuxième mi-temps, les Lakers ne parvenant pas à revenir à moins de 5 points.

Lakers
Danny Green à l’échauffement avant le match contre les Lakers

L’analyse

La profondeur de l’effectif de Nick Nurse a clairement fait la différence dans cette rencontre. Chaque fois que LeBron James sortait pour souffler, les rotations californiennes perdaient du terrain au tableau d’affichage.

Le banc torontois a inscrit 10 points de plus que celui des Lakers (43-33). L’adresse à 3-points a également joué un grand rôle dans cette rencontre, Toronto ayant converti 39% de ses tirs de loin (16/41) contre seulement 22,6% pour Los Angeles (7/31).

Les Raptors affichent un bilan de 12 victoires et seulement 2 défaites quand ils inscrivent plus de 15 tirs primés dans une rencontre, preuve de l’importance de ce secteur du jeu.


Les chiffres du match

Meilleurs marqueurs :
Toronto : Leonard 25
Los Angeles : James 29

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Meilleurs rebondeurs :
Toronto : Leonard/ Powell 8
Lakers : McGee 9

Meilleurs passeurs :
Toronto : Siakam 6
Lakers : Rondo 8

10/10 : Les Raptors ont remporté l’intégralité de leurs rencontres cette saison face aux équipes de la division Pacifique.

17 : Toronto a remporté 17 victoires de suite en menant à la mi-temps.

8000 : La star des Raptors Kawhi Leonard a atteint les 8000 points en carrière au cours de cette rencontre.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les réactions

Norman Powell (arrière/ailier Toronto): «J’ai vraiment aimé avoir la charge de remonter la balle ce soir. J’ai trouvé que c’était différent (de ce que j’ai l’habitude de faire), mais c’était vraiment appréciable. J’en ai parlé avec Nick (Nurse) hier (la veille du match), avec Kyle (Lowry) qui était incertain pour la rencontre. Je peux m’habituer à ce rôle. J’ai l’habitude d’avoir la balle, de prendre des décisions et mettre les systèmes en place. C’est une autre facette de mon jeu.»

LeBron James (ailier Los Angeles): «Nous avons perdu des balles et nous leur avons laissé des rebonds offensifs à des moments critiques du match. Sur certains, nous avions deux ou trois gars sur la balle et ils ne les ont pas attrapés. On ne peut pas avoir le contrôle total de la réussite au tir, mais ces choses-là, les balles perdues et les rebonds, ce sont des choses que l’on peut contrôler.»

Un Raptor à l’échauffement avant le match contre les Lakers

Le francophone du match

Pascal Siakam a signé un match complet, malgré sa maladresse au tir (3/16), il s’est montré agressif face à ses adversaires directs et est allé chercher des points sur la ligne des lancers francs (10/12). Il termine la rencontre avec une feuille de statistiques bien remplie signant 15 points, 5 rebonds, 6 passes et 2 interceptions.

En l’absence de Kyle Lowry, l’une de ses missions a été de jouer avec les joueurs du banc, en ayant un rôle de créateur: «C’était sympa de jouer avec la deuxième unité, nous avons des gars qui sont prêts à jouer dur, qui ont de l’envergure et tout ça. C’est vraiment un bon cinq pour faire des stops défensifs et courir.»

Classement et calendrier

Les Raptors occupent toujours la deuxième place de la conférence Est derrière les Bucks de Milwaukee et devant Indiana avec une avance de 5 matchs sur son poursuivant.

Toronto se déplace à Detroit dimanche (16h) avant d’affronter les Knicks de New York lundi à domicile.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur