Les Raptors reçus trois sur trois

99-109

Fin de série pour les Raptors qui chutent lourdement contre Boston.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Pas le temps de souffler dans la bulle d’Orlando pour les Raptors qui enchaînaient leur troisième match face à justement les hôtes de l’ensemble de la compétition: le Magic d’Orlando. Après la victoire face au Heat, les hommes de Nick Nurse voulaient confirmer leur grande forme avec une troisième victoire en autant de rencontres.

Auteurs d’une première mi-temps parfaite, ils ont ensuite contrôlé les tentatives de retour de leur adversaire pour s’imposer de 10 points (99-109). Il s’agit de la troisième victoire en trois matchs. Un succès face à Boston vendredi officialisera la seconde place qui leur tend les bras malgré tout, même en cas de défaite. Les Raptors avec cinq rencontres à jouer ont 4.5 matchs d’avance sur les Celtics troisièmes.

Le fil du match

Les Raptors réalisent un quasi-sans-faute en défense en premier quart. Orlando est limité à 11 points (25% au tir dont 0/9 à 3-points). L’attaque torontoise est déjà bien en jambes avec 26 points inscrits, dont 6 pour Powell et Gasol beaucoup servi en début de rencontre (11-26).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Toronto poursuit sur sa lancée en deuxième quart. Gordon tente de sonner la révolte, mais la défense torontoise est très solide. L’attaque continue de tourner à plein régime. L’écart, après avoir semblé se stabiliser autour de 10 points augmente drastiquement suite à 11-0 qui donne 21 points d’avance aux Raptors. Au terme d’une première mi-temps à sens unique, le score est de 35-55.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le troisième quart est bien différent des deux premiers. Toronto laisse revenir son adversaire à 11 points en encaissant un 9-0. L’écart oscille tout au long du quart entre 15 et 10 points, VanVleet s’occupant de marquer des points pour garder son équipe devant. Orlando réussit une nouvelle série de 8-0 pour revenir à -7 avant un 3-points d’Ibka qui redonne 10 longueurs d’avance aux Raps après trois périodes jouées (68-78).

Malgré ces tentatives de retour du Magic, les Raptors vont bien gérer l’ultime période. Orlando ne revient pas en dessous des 6 points. Le banc fait la différence avec un Norman Powell qui retrouve de la finition près du cercle et de loin.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Ibaka est lui aussi très adroit tandis que Rondae Hollis-Jefferson se montre très utile balle en main pour initier l’attaque. Les titulaires reviennent pour finir le travail, Toronto s’impose 99-109.

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

 

Les réactions

Norman Powell (sur le mouvement Black Lives Matter): «Je veux continuer à utiliser ma voix et ma plateforme pour entraîner des changements non seulement au sein de ma communauté, mais aussi dans le monde entier. C’est un moment unique pour nous et je ne veux pas que le basket-ball soit une distraction qui occulte ce mouvement et le combat que nous menons. Je vais continuer à utiliser ma plateforme pour le bien et pour faire changer les choses. J’attends des dons et je continue de faire ma part du travail.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Marc Gasol: «La défense dépend beaucoup de notre volonté, de notre discipline et du plan du coach. Il fait un bon travail pour nous dire où on doit être et nous faisons du bon travail pour faire ce qu’il faut pour empêcher les adversaires de faire ce qu’ils veulent. […] Je ne suis pas surpris que nous ayons retrouvé notre niveau de jeu défensif si rapidement. Nous avons la meilleure équipe d’entraîneurs de la ligue.»

L’analyse

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur