Fred VanVleet porte les Raptors face au Heat

103-107

Fin de série pour les Raptors qui chutent lourdement contre Boston.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Après une entrée en matière très convaincante face aux Lakers de Los Angeles et une victoire (107-92), les Raptors de Toronto enchaînaient, ce lundi après-midi, avec un autre adversaire d’un gros calibre: le Heat de Miami. Les deux équipes s’étaient déjà affrontées à deux reprises cette saison avec à la clé deux victoires des Floridiens. C’est donc un gros test qui attendait les hommes de Nick Nurse.

Un test plus que réussi pour Fred VanVleet. Le meneur de jeu décalé à l’arrière dans son association avec Kyle Lowry a été l’homme providentiel pour les Raptors. Il signe son record en carrière aux points et une interception décisive en fin de match pour donner la victoire aux siens. Toronto s’impose sur le fil grâce à sa défense (103-107). C’est la deuxième victoire en autant de rencontres pour l’équipe de l’Ontario qui poursuivra son parcours face au Magic d’Orlando mercredi.

Le fil du match

Le début de match est très défensif et les deux équipes peinent à trouver de l’adresse malgré des tirs ouverts des deux côtés. Siakam réalise un bon début de match en attaque avec 5 points. Sur le premier tir à 3-points marqué pour le Heat, Crowder donne l’avantage aux siens (9-7). L’adresse de loin fait son apparition des deux côtés avec des tirs primés de Dragic et Crowder côté Miami et VanVleet-Siakam à Toronto (15-15).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les Raptors finissent beaucoup mieux le quart sur un 8-0, avec notamment un alley oop de Siakam et un tir primé de Serge Ibaka dans les dernières secondes de la période (17-23).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Miami reprend le quart temps en rendant la pareille aux Raptors avec un 7-0 et passe devant (25-26). Les Torontois répondent à nouveau par un 8-0 et prennent le contrôle de la rencontre. La deuxième partie de ce deuxième quart est plus compliquée pour les Torontois en attaque. Ils perdent de nombreux ballons (9) et voient le Heat recoller. Une bonne défense leur permet malgré tout de garder un léger avantage à la pause (44-48). Siakam (15 points) et VanVleet (13) sont les leaders offensifs de l’équipe à la pause. Côté défense, Miami, meilleure adresse à 3-points de la ligue est limitée à 5/23 dans l’exercice.

17 points d’avance puis…

Un très bon début de 3e quart de la part d’OG Anunoby (5 points) et ses coéquipiers permet à la franchise canadienne de créer l’écart. VanVleet et Siakam sont dans un grand soir. Gasol inscrit un tir de loin et Lowry provoque la faute, +17 Raps (68-51).

Miami réussit de nouveau un 7-0 et revient à -8 puis -5 sur un tir d’Adebayo en tête de raquette et une pénétration de Dragic (72-77).

VanVleet est l’homme de cette fin de troisième quart avec deux tirs primés, deux lancers francs et une passe décisive à l’intérieur pour Ibaka. Il permet à Toronto de rester devant malgré les efforts de Tyler Herro et un panier acrobatique de Dragic au buzzer (79-84).

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Dragic poursuit sur sa lancée et égalise avant de faire passer les siens devant sur un 3-points (87-84).  La rencontre s’équilibre dans cette ultime période, les deux équipes ne se lâchent plus. La décision se prendra finalement dans les dernières secondes. Fred VanVleet signe une interception décisive sur la dernière possession, alors que le Heat a la balle de match. Gasol (1/2) puis Siakam et Anunoby (2/2 chacun) assurent la victoire aux lancers francs (103-107).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Réaction

Pascal Siakam (sur Fred VanVleet): «Il est vraiment très important pour nous avec le travail qu’il fait des deux côtés du terrain. Il est un des leaders de notre défense par sa capacité à communiquer. Il peut défendre sur tous types de joueurs, faire des changements de garde, défendre à l’intérieur […] il fait un boulot fantastique.»

Fred VanVleet: «Je crois que c’est quelque chose que j’ai toujours fait (défendre sur les grands). Je continue à grandir dans mon rôle. Au début, je n’étais pas le plus vocal, car je ne savais pas comment les autres le prendraient. Mais aujourd’hui je me fais entendre. Je parle avec les entraîneurs pour leur dire ce que je vois dans les matchs, comment je vois certaines choses. On a deux ancres de la défense dans la raquette avec Serge et Marc et deux sur les extérieurs avec Kyle et moi. Nous faisons en sorte que tout le monde soit à la bonne place, on communique, on travaille pour voir comment faire mieux. C’est ce qui permet à cette équipe de connaître ce succès. Je reste concentré là dessus c’est une part du travail pour laquelle j’aime bien être reconnu.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’analyse du match

 

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur