Les libéraux au purgatoire


7 février 2006 à 0h00

J’étais bien d’accord avec le chef du NPD, Jack Layton, lorsqu’il a affirmé en français que les Canadiens et Canadiennes devaient envoyer les libéraux de Paul Martin «à l’atelier de réparation».

Le Parti libéral du Canada croit depuis trop longtemps que le gouvernement leur est dû au lendemain de chaque élection. Paul Martin a même eu l’arrogance de clamer qu’un vote pour le Bloc québécois était un vote perdu. Pourquoi? Parce que les Bloquistes ne formeront jamais le gouvernement à Ottawa.

Paul Martin devrait savoir que le rôle d’un député n’est pas de former le gouvernement mais de représenter ses commettants, de défendre leurs intérêts. Le commentaire de Paul Martin était insultant pour la majorité des députés élus en juin 2004, qui ne formaient pas, justement, le gouvernement.

Lorsque Paul Martin s’est exprimé en français au cours de la campagne électorale, c’était neuf fois sur 10 pour dénigrer le Bloc québécois. Il ne s’adressait jamais aux francophones de l’Acadie, de l’Ontario et de l’Ouest. Il prenait pour acquis les comtés d’Ottawa-Vanier, d’Ottawa-Orléans, de Glengarry-Prescott-Russell, de Sudbury et de Nickel Belt. Il a eu une couple de surprises le 23 janvier.

Les libéraux étaient dus pour l’atelier de réparation. Ils ont besoin d’une bonne retraite fermée pour faire un examen de conscience et pour méditer sur le vrai sens de la démocratie. Ils devraient inviter Jack Layton à leur donner «le sermon sur la montagne».

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Des sculptures asymétriques pour des réponses humaines inédites

sculpteur
Le nouveau musée The Modern.Toronto met en vedette des artistes de l’abstrait, comme le sculpteur ontarien André Fauteux jusqu'au 9 février.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 9h00

Comment les écrivains parlent-ils des animaux?

À vos déguisements: l'émission radiophonique littéraire Quatrième de Couverture revient avec le «carnaval des animaux», le 19 janvier prochain à 14h30 au Collège Boréal.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 7h00

10 nominations pour Damien Robitaille au 10e Gala Trille Or

Damien Robitaille est en lice pour le Prix Trille Or de l'«Artiste solo» de l'année et dans neuf autres catégories non genrées de l'APCM,...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 19h31

Contestation judiciaire : les premières demandes de financement sont attendues

Programme de contestation judiciaire
Près de deux ans après la fermeture du Programme d’appui aux droits linguistiques (PADL) et 12 ans après l’abolition du Programme de contestation judiciaire...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 16h00

Haro sur le gaspillage des aliments

Un tiers de la nourriture produite dans le monde finirait à la poubelle. Au Canada, plus de 60% de cette nourriture serait encore consommable....
En lire plus...

15 janvier 2019 à 14h25

La santé mentale dans le domaine de l’emploi: il faut en parler

C’est bien, pour une entreprise, d’avoir une approche définie sur papier pour traiter les problèmes de santé mentale – mais sa mise en pratique...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 9h00

Un mystérieux signal cosmique, c’est bien, mais deux, c’est mieux

Des «sursauts radio rapides» venus des profondeurs du cosmos, mais qui ne durent que quelques millièmes de seconde, c’est déjà intrigant. Mais lorsqu’on en...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 7h00

La débandade des Maple Leafs se poursuit

Les Maple Leafs recevaient la visite de l'Avalanche du Colorado pour la seule fois de la saison lundi soir à l'Aréna Scotiabank. Avant la...
En lire plus...

14 janvier 2019 à 22h54

1,9 million $ du fédéral pour le «Carrefour» de l’Université

Université de l'Ontario français
La ministre fédérale des Langues officielles et de la Francophonie, Mélanie Joly, a annoncé un investissement de 1,9 million $ pour le développement du...
En lire plus...

14 janvier 2019 à 20h40

L’immigration comme solution pour faire croître la francophonie en Ontario

Plusieurs politiques canadiennes ont été mises de l’avant au cours des dernières années, afin de favoriser l’immigration francophone hors Québec.
En lire plus...

14 janvier 2019 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur