Les manchots de l’Antarctique momifiés par d’anciennes inondations

Épisodes météos extrêmes il y a 250 et 700 ans

manchots momifiés

Au premier plan, quelques momies grisâtres, au milieui des roches noires. (Photo: Yuesong Gao, Lianjiao Yang et al.)


11 septembre 2018 à 7h00

Des manchots Adélie momifiés, on en trouve depuis des années en Antarctique. Mais attention, ce n’est pas parce que ces «pingouins» avaient jadis bâti une civilisation sur ce continent.

C’est une question de météo et de climat. Les manchots semblent être morts en plus grand nombre lors d’épisodes météorologiques extrêmes, et des pluies abondantes, étalées sur plusieurs années, ont contribué à la préservation de leurs corps.

Variations du climat

Selon ce qu’expliquent des spécialistes chinois et australiens de l’environnement antarctique dans une étude parue le 28 août, le manchot Adélie est particulièrement sensible aux variations du climat.

Rien que dans l’époque récente, les scientifiques qui visitent l’Antarctique ont été témoins d’années où les populations déclinaient rapidement. Le vent et des quantités anormalement élevées de neige peuvent nuire à la mobilité de ces bêtes et à leur capacité à aller chercher leur nourriture.

Pluies rares

Mais pour la momification, il faut un ingrédient supplémentaire, plus rare sur ces terres glacées: de grandes quantités de pluie.

Or, à deux reprises — il y a 250 et 700 ans —, la découverte d’une quantité élevée de corps juvéniles momifiés — jusqu’à 15 par mètre carré, pour un total de quelques centaines à la fois — peut être associée à des périodes d’inondations: l’eau transporte les corps jusqu’à la crevasse la plus proche, où ils sont recouverts par les sédiments, la glace ou un mélange des deux, ce qui peut les préserver pendant des siècles — tant que la glace ne s’est pas retirée.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Le marathon, c’est dans nos gènes

coureurs
Des changements anatomiques ont sans doute permis à nos ancêtres de devenir de bons coureurs d’endurance: un avantage évolutif.
En lire plus...

18 septembre 2018 à 7h00

Balade à Toronto : Gémeaux pour la meilleure composante numérique

Balade à Toronto
Au récent gala des prix de la télévision francophones du pays, 6 émissions sur 150 provenaient de l'extérieur du Québec...
En lire plus...

17 septembre 2018 à 16h55

Le Toronto Wolfpack sort victorieux d’une rencontre historique

Toronto Wolfpack - Toulouse Olympique
Le Toronto Wolfpack a battu 13-12 le Toulouse Olympique lors d'une rencontre de rugby à treize historique ce samedi au stade Lamport.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 15h00

La démocratie pour de vrai… ou presque!

PFJA
Deuxième édition du Parlement francophone des jeunes des Amériques
En lire plus...

17 septembre 2018 à 13h10

Une nouvelle saison pour Oasis sous les meilleurs auspices

AGA Oasis membres
Bilan annuel plutôt favorable et encourageant à l'assemblée générale d'Oasis Centre des femmes.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 13h00

Vins jurassiens et plats gourmets au Notre Bistro

Le Notre Bistro
Une fois par mois, Le Notre Bistro organise une soirée dégustation de vin accompagnée de plats raffinés. Cette semaine, L'Express a eu la chance de...
En lire plus...

17 septembre 2018 à 11h00

Le scénariste d’une série culte en France s’installe à Toronto

Scènes de ménages
Yannick Hervieu, scénariste pour Scènes de ménages en France, s'est installé à Toronto depuis quelques semaines
En lire plus...

17 septembre 2018 à 11h00

À la découverte du village de Blue Mountain

Après les plages de Wasaga, L’express de Toronto vous emmène pour une Visites Express estivale au village de Blue Mountain.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 10h00

C’est mon opinion : fromages et vin rouge ne font pas bon ménage

Vin et fromage
Pourquoi ne pas marier un vin blanc sec dont l’acidité tranchera le gras du fromage?
En lire plus...

17 septembre 2018 à 9h00

Connaissez-vous Rudolf Steiner ?

anthroposophie
Des fermiers travaillent en biodynamie, sous-discipline de l'anthroposophie: une pseudo-science.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur