Les manchots de l’Antarctique momifiés par d’anciennes inondations

Épisodes météos extrêmes il y a 250 et 700 ans

manchots momifiés

Au premier plan, quelques momies grisâtres, au milieui des roches noires. (Photo: Yuesong Gao, Lianjiao Yang et al.)


11 septembre 2018 à 7h00

Des manchots Adélie momifiés, on en trouve depuis des années en Antarctique. Mais attention, ce n’est pas parce que ces «pingouins» avaient jadis bâti une civilisation sur ce continent.

C’est une question de météo et de climat. Les manchots semblent être morts en plus grand nombre lors d’épisodes météorologiques extrêmes, et des pluies abondantes, étalées sur plusieurs années, ont contribué à la préservation de leurs corps.

Variations du climat

Selon ce qu’expliquent des spécialistes chinois et australiens de l’environnement antarctique dans une étude parue le 28 août, le manchot Adélie est particulièrement sensible aux variations du climat.

Rien que dans l’époque récente, les scientifiques qui visitent l’Antarctique ont été témoins d’années où les populations déclinaient rapidement. Le vent et des quantités anormalement élevées de neige peuvent nuire à la mobilité de ces bêtes et à leur capacité à aller chercher leur nourriture.

Pluies rares

Mais pour la momification, il faut un ingrédient supplémentaire, plus rare sur ces terres glacées: de grandes quantités de pluie.

Or, à deux reprises — il y a 250 et 700 ans —, la découverte d’une quantité élevée de corps juvéniles momifiés — jusqu’à 15 par mètre carré, pour un total de quelques centaines à la fois — peut être associée à des périodes d’inondations: l’eau transporte les corps jusqu’à la crevasse la plus proche, où ils sont recouverts par les sédiments, la glace ou un mélange des deux, ce qui peut les préserver pendant des siècles — tant que la glace ne s’est pas retirée.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Les meilleures façons de tuer la francophonie ontarienne

Ne pas faire de la place aux jeunes, aux immigrants et aux francophiles est un bon moyen de ne pas intéresser les gens à...
En lire plus...

12 novembre 2018 à 14h10

Plongée au cœur de Liberty Village, ancien quartier industriel

Liberty Village
Le quartier de Liberty Village, entouré par la rue King et la Gardiner Expressway à l'Est de Toronto, est un concentré d'histoire où les...
En lire plus...

12 novembre 2018 à 11h00

Quand la lumière vient de l’intérieur

galerie Thompson Landry
Ognian Zekoff, l’un des principaux peintres hyperréalistes du Québec, spécialisé dans le «clair-obscur contemporain», veut montrer que les sources de lumière ne viennent pas seulement...
En lire plus...

12 novembre 2018 à 9h00

Hommage des Torontois aux soldats de 14-18

Centenaire armistice Jour du souvenir 2018
Ce 11 novembre au matin, des milliers de Torontois se sont rassemblées pour célébrer le centenaire de l'armistice de la Première Guerre mondiale.
En lire plus...

11 novembre 2018 à 17h00

La Grande Guerre qu’on ne saurait oublier

Chaque année, le 11 novembre nous rappelle un moment important de notre histoire, celui de cet armistice signé le 11 novembre 1918 à 5 h15,...
En lire plus...

11 novembre 2018 à 11h11

Ces colonnes dressées vers le ciel

On remarque un grand nombre de colonnes imposantes dans les grandes villes d'Europe, mais il n'existe pratiquement pas de tels monuments dans nos villes...
En lire plus...

11 novembre 2018 à 11h00

Fin de vie sublime

livre
La journaliste suédoise Sofia Lundberg a autoédité Un petit carnet rouge, roman qui a connu un rare succès sur Internet avant d’être repéré par...
En lire plus...

11 novembre 2018 à 9h00

Quiz : Fin de la «Grande Guerre» 100 ans passés

quiz
Les combats de la Guerre de 1914-1918 prennent fin lorsque l’armistice est signé le 11 novembre 1918.
En lire plus...

11 novembre 2018 à 7h00

La musique a résonné en français aux quatre coins du pays

Une centaine d’artistes viennent de donner plus 200 spectacles de l’Atlantique au Pacifique dans le cadre du festival Coup de cœur.
En lire plus...

10 novembre 2018 à 15h00

Gérer le PLOE comme l’aide en santé?

La pression monte pour qu’Ottawa fasse un ménage du Programme des langues officielles dans l’enseignement (PLOE).
En lire plus...

10 novembre 2018 à 11h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur