Les gènes de l’intelligence restent évasifs

Partagez
Tweetez
Envoyez

Les scientifiques lancés dans une traque aux gènes de l’intelligence… n’ont rien trouvé. Plusieurs études sur des jumeaux laissent pourtant croire que certains traits associés à l’intelligence sont héréditaires, mais toutes les études qui ont tenté de pointer un ou des gènes ont failli… ou ont souffert d’un manque de crédibilité.

La dernière en lice visait justement à insuffler davantage de rigueur dans cette quête: lancé en 2011, le Social Science Genetic Association Consortium avait notamment identifié en 2013 — sur la base de 126 000 génomes — trois gènes en association avec le nombre d’années de scolarité. Mais un suivi publié le 8 septembre dans la revue PNAS n’a rien permis de dégager de concluant.

Peut-être que ces gènes ont vraiment un impact sur le Q.I. ou sur la scolarité, mais l’impact est si minime qu’il ne veut rien dire (1,8 point de Q.I. de plus). Reste la possibilité qu’il faille, pour détecter un hypothétique impact, étudier non pas 126 000 génomes, mais plusieurs millions…

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur