Les aires protégées qui ne sont pas protégées

Le parc du Mont-Royal, à Montréal, est considéré comme étant la plus ancienne aire protégée du Québec. (Photo: Matias Garabedian — Flickr)


23 juin 2018 à 10h00

Pour un gouvernement, créer une « réserve naturelle » ou une « aire protégée », c’est facile. Mais faire en sorte qu’elle soit vraiment protégée, c’est autre chose.

À travers le monde, jusqu’à un tiers de ces aires protégées ne le sont pas vraiment, selon une analyse coup-de-poing publiée en mai dans la revue américaine Science.

Pression humaine

Elles sont soumises à une «intense pression humaine»: urbanisation, exploitation pétrolière ou gazière, construction de routes, etc.

Une statistique d’autant plus troublante que, vu par l’autre bout de la lorgnette, les progrès semblaient significatifs: entre 1992 (signature de la Convention internationale sur la diversité biologique) et 2018, la proportion d’aires terrestres protégées (excluant les zones marines protégées) est passée de 9 à 15 %.

L’analyse ne surprend pas les experts du domaine, mais elle peut étonner le grand public, habitué à n’entendre que les annonces gouvernementales positives sur la création de telle ou telle nouvelle zone.

En fait, comme le note dans le New York Times l’auteur Richard Conniff, «c’est largement célébré comme un des rares succès dans la course à la conservation de la nature»: par exemple, rien qu’entre 2004 et 2014, les nations du monde ont créé pas moins de 43 000 nouvelles zones protégées, sur terre et sur mer. D’ici 2020, l’objectif est d’atteindre 17 % des terres émergées et 10 % des océans.

L’esprit et la lettre

Sauf que de mesurer la conservation de la nature uniquement en millions de kilomètres carrés, c’est l’équivalent de gérer les soins de santé uniquement sur la base du nombre de lits d’hôpitaux, lisait-on dans une analyse similaire parue en mars, «indépendamment de la présence d’une équipe soignante»… ou du nombre de patients qui meurent.

La Convention sur la diversité biologique fournit les outils pour une réelle conservation de la nature, concluent les auteurs de l’analyse dans Science, à condition que les gouvernements veuillent bien en respecter l’esprit et non la lettre.

En attendant, il existe même un site consacré exclusivement au suivi des «empiètements» sur ces zones, appelé PADDD — pour Protected Areas Downgrading, Downsizing and Degazettement (ou dévalorisation, rapetissement et déclassement).

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Plongée au cœur de Liberty Village, ancien quartier industriel

Liberty Village
Le quartier de Liberty Village, entouré par la rue King et la Gardiner Expressway à l'Est de Toronto, est un concentré d'histoire où les...
En lire plus...

12 novembre 2018 à 11h00

Quand la lumière vient de l’intérieur

galerie Thompson Landry
Ognian Zekoff, l’un des principaux peintres hyperréalistes du Québec, spécialisé dans le «clair-obscur contemporain», veut montrer que les sources de lumière ne viennent pas seulement...
En lire plus...

12 novembre 2018 à 9h00

Hommage des Torontois aux soldats de 14-18

Centenaire armistice Jour du souvenir 2018
Ce 11 novembre au matin, des milliers de Torontois se sont rassemblées pour célébrer le centenaire de l'armistice de la Première Guerre mondiale.
En lire plus...

11 novembre 2018 à 17h00

La Grande Guerre qu’on ne saurait oublier

Chaque année, le 11 novembre nous rappelle un moment important de notre histoire, celui de cet armistice signé le 11 novembre 1918 à 5 h15,...
En lire plus...

11 novembre 2018 à 11h11

Ces colonnes dressées vers le ciel

On remarque un grand nombre de colonnes imposantes dans les grandes villes d'Europe, mais il n'existe pratiquement pas de tels monuments dans nos villes...
En lire plus...

11 novembre 2018 à 11h00

Fin de vie sublime

livre
La journaliste suédoise Sofia Lundberg a autoédité Un petit carnet rouge, roman qui a connu un rare succès sur Internet avant d’être repéré par...
En lire plus...

11 novembre 2018 à 9h00

Quiz : Fin de la «Grande Guerre» 100 ans passés

quiz
Les combats de la Guerre de 1914-1918 prennent fin lorsque l’armistice est signé le 11 novembre 1918.
En lire plus...

11 novembre 2018 à 7h00

La musique a résonné en français aux quatre coins du pays

Une centaine d’artistes viennent de donner plus 200 spectacles de l’Atlantique au Pacifique dans le cadre du festival Coup de cœur.
En lire plus...

10 novembre 2018 à 15h00

Gérer le PLOE comme l’aide en santé?

La pression monte pour qu’Ottawa fasse un ménage du Programme des langues officielles dans l’enseignement (PLOE).
En lire plus...

10 novembre 2018 à 11h00

Le PLOE : un programme fédéral qui a besoin d’un grand ménage

L’année 2020 marquera le 50e anniversaire des transferts en éducation aux provinces et territoires, mais trouve-t-on dans le bilan du Programme de quoi célébrer?
En lire plus...

10 novembre 2018 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur