Le Parlement jeunesse, un théâtre du réel

Photo de groupe à Queen's Park

Le Parlement Jeunesse francophone de l'Ontario réuni à Queen's Park cette semaine. (Photo: Véronique Giguère)


9 mars 2018 à 12h45

Hausse de l’âge de l’obtention du permis de conduire, augmentation de la limite de vitesse sur les autoroutes, instauration d’un salaire universel en Ontario: voilà les trois projets de loi qui occupent les esprits des participants au Parlement jeunesse francophone de l’Ontario qui se tient cette semaine à Toronto.

Dans la peau de députés de divers partis, de journalistes ou bien de militants d’ONG le temps d’une semaine, 80 membres de la FESFO sont plongés dans la politique politicienne du 6 au 8 mars au YMCA du centre-ville et à l’Assemblée législative de l’Ontario. L’événement est aussi une occasion pour la jeunesse franco-ontarienne de se rassembler.

Une simulation plus que réelle

Encadré par leur président Pablo Mhanna Sandoval qui participait le 6 mars au débat organisé par Radio-Canada sur l’Université de l’Ontario français, l’atelier simulation de séance en chambre est une occasion pour les jeunes d’apprendre les rouages de la politique.

Par exemple, ils apprennent que la tradition parlementaire veut que l’on remercie le président avant chaque prise de parole, ou ils découvrent la procédure pour exclure un député d’une séance.

Ils appliqueront ces conseils jeudi et vendredi puisqu’ils siègent à Queen’s Park pour débattre de leurs projets de loi, comme l’année précédente.

Parlement Jeunesse
Simulation d’un débat en Chambre

Faire de la politique autrement

Les jeunes de l’atelier ONG passent en revue les différents projets de loi et cherchent à les mettre en regard de leur «valeur d’équité», nous dit Kelia Wane, la nouvelle coprésidente du Regroupement étudiant franco-ontarien qui encadre le groupe ONG.

Melina, une jeune de Sudbury, a choisi cet atelier pour faire de la politique autrement. «Je me sens plus capable d’agir au sein d’une ONG plutôt qu’au sein d’un parti politique», dit-elle à L’Express.

Parlement Jeunesse
Les participants de l’atelier ONG en pleine discussion sur un projet de loi

Dans la peau du journaliste

Après avoir visité les locaux de Radio-Canada le matin même, les journalistes en herbe construisent leur média fictif. Recherche d’un nom, création de comptes sur les réseaux sociaux (Twitter notamment), les jeunes se plongent dans les réalités numériques auxquelles doit faire face la profession.

Cet atelier est l’occasion de découvrir le métier sans essentiellement répondre à une vocation. Martin nous dit qu’il a choisi cet atelier pour voir «comment les journalistes font pour être impartiaux et objectifs dans leurs décisions et dans leurs articles».

Atelier journalisme
Les journalistes en herbe créent leurs comptes sur les réseaux sociaux.

Une occasion de vivre sa francophonie

Cet événement est aussi une occasion pour les jeunes de se retrouver entre Franco-Ontariens. Pour Jean-François, un jeune «député», le PJFO est un «endroit extraordinaire pour rencontrer d’autres jeunes francophones».

Il n’est pas toujours évident de vivre sa francophonie en Ontario. Même s’ils baignent dans le français à l’école ou dans leur famille, la vie quotidienne les rattrape toujours. «Quand tu sors dans la ville, tu es entouré d’anglophones», nous dit Angélique, de l’atelier journalisme.

Martin, participant au même atelier, souligne que «spécialement à Toronto, il y a beaucoup d’anglais dans nos écoles, donc il faut vraiment venir au PJFO pour parler français».

Tweet de Marie-France lalonde
Les jeunes ont pu rencontrer Marie-France Lalonde, ministre des Affaires francophones

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Le Prix Jeanne Sabourin à Claude Guilmain

Prix Jeanne Sabourin
9e Gala Reconnaissance de Théâtre Action
En lire plus...

18 juin 2018 à 15h59

Accueil «par et pour» les francophones à l’aéroport Pearson

Une initiative à répéter dans d’autres aéroports au pays
En lire plus...

18 juin 2018 à 14h59

Marche gastronomique dans Chinatown

Dix plats dans six restos en deux heures et demie
En lire plus...

18 juin 2018 à 10h00

Quand les « indiennes » ont révolutionné la mode européenne

Pour saisir le sens et l’importance d’une découverte, il faut se replacer à l’époque où celle-ci a été faite. En Europe, dans le passé,...
En lire plus...

17 juin 2018 à 11h00

Errer entre deux mondes

Guy Bélizaire vient de publier À l’ombre des érables et des palmiers, un recueil de nouvelles dont certaines sont écrites au « je ». Est-ce une...
En lire plus...

17 juin 2018 à 9h00

Quiz : Le lundi de la matraque

quiz
Ça brassait au Québec dans les années 60-70: le Lundi de la matraque en est un épisode mémorable.
En lire plus...

17 juin 2018 à 7h00

Suer pour rester en santé

santé
Recherche et activité physique : un demi-siècle de médecine préventive
En lire plus...

La schizophrénie du placenta

On savait déjà que les sources de la schizophrénie étaient en partie génétiques. Et une hypothèse veut depuis longtemps que des complications pendant la...
En lire plus...

16 juin 2018 à 7h00

High Park, un espace de verdure au cœur de la ville

High Park
Visites Express
En lire plus...

15 juin 2018 à 17h00

Un pavillon des saveurs francophones à la FrancoFEST de Hamilton

FrancoFEST Hamilton
Le Couleur, Céleste Lévis, Jacobus, Claude Bégin, Jamie Adkins...
En lire plus...

15 juin 2018 à 15h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur