Le fédéral veut aider à restaurer et conserver des milieux humides

milieux humides
Des investissements pour la protection de milieux humides, comme le secteur de la baie des Atocas à Alfred-Plantagenet. Photo: Noé Cloutier
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le gouvernement du Canada investira 5,6 millions $ de plus sur trois ans pour acquérir, restaurer et conserver des milieux humides de l’Est du pays.

C’est le ministre de l’Environnement et du Changement climatique, Steven Guilbeault, qui l’a annoncé à la mi-juin à Lefaivre, dans l’Est ontarien, aux abords de la baie des Atocas, une des zones touchées par ce projet.

«Le but premier est d’utiliser le pouvoir de la nature pour réduire la quantité de CO2 dans l’air, mais aussi de protéger jusqu’à 15 espèces menacées et leurs habitats», a indiqué Steven Guilbeault.

Il remercie Canards illimités Canada pour le travail qu’ils ont accompli avec leur Plan conjoint des habitats de l’Est.

milieux humides
Carp Ridge, près d’Ottawa. Photo: P199, Wikipédia Commons

Qu’est-ce que Canards illimités?

Canards illimités Canada est une division de l’entreprise américaine Duck Unlimited, fondée en 1937, qui «acquiert, restaure et conserve» différents terrains en se voulant les «gardiens» des milieux humides.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La subvention de 5,6M$ n’est qu’une prolongation du partenariat entre le gouvernement et Canards Illimités. Comme le nom du plan l’indique, il s’adresse aux six provinces de l’Est du Canada: de l’Ontario jusqu’à Terre-Neuve-et-Labrador.

À travers le Canada, c’est un montant total de 39,5M$ qui a été investi dans les activités de Canards illimités, le tout provenant du Fonds des solutions climatiques axées sur la nature et de son budget de 631M$ sur dix ans.

milieux humides
Le logo de l’association américaine Ducks Unlimited, qui est aussi Canards illimités au Canada.

La baie des Atocas

Parmi les 11 826 projets d’habitats de Canards illimités à travers le Canada, il y a celui de la baie des Atocas, couvrant près de 2000 acres, dont 780 appartenant déjà à Canards illimités. Il comprend plusieurs milieux humides et petits lacs situés dans le canton d’Alfred et Plantagenet.

On peut d’ailleurs retrouver certaines des 15 espèces que le Plan vise à protéger dans la baie des Atocas, notamment l’une des plus importante population de goglu des prés, une espèce d’oiseau inscrite à la Loi sur les espèces en péril.

milieux humides
Le goglu des prés. Photo: pbonenfant, Flickr, Wikipédia Commons

Aux yeux de Francis Drouin, député fédéral de Glengarry-Prescott-Russell, la subvention supplémentaire de 5,6M$, ayant un impact direct sur la région, représente un pas de plus dans la bonne direction.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Canards Illimités est un chef de file dans la conservation de la nature au Canada», dit-il. «Ses racines profondes, ses liens communautaires dans les régions rurales font un partenaire idéal pour les objectifs ambitieux de notre gouvernement en matière de la protection de la nature, afin de protéger la biodiversité et de lutter contre les changements climatiques.»

Le député est aussi secrétaire parlementaire de la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire. Le gouvernement libéral qu’il représente, ajoute-t-il, vise à protéger 30% des terres et océans de l’immense territoire canadien d’ici 2030.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur