L’astéroïde qui était une vieille fusée

telescope-infrarouge-Hawai
Le télescope à infrarouge d’Hawaï.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Des astronomes ont découvert en septembre ce qui aurait pu être un de ces astéroïdes qui passent dangereusement près de la Terre… mais qui s’est avéré être un objet perdu depuis 54 ans.

L’objet en question, 2020 SO, a été découvert par le télescope Pan-STARRS, justement dévolu à la recherche de ces cailloux cosmiques inquiétants (near-Earth asteroids).

Des astéroïdes passent souvent près de la Terre.

Son orbite était toutefois anormalement proche de la nôtre: cela signifiait que cet astéroïde serait passé tout près de nous il n’y a pas si longtemps. Plus précisément: en septembre 1966, ont calculé les astronomes en retraçant son orbite à rebours.

L’anomalie s’expliquerait toutefois d’elle-même si cet objet, plutôt que d’être passé tout près, avait plutôt été lancé en septembre 1966.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les soupçons se sont donc portés vers la fusée ayant servi, le 20 septembre 1966, à lancer la sonde américaine Surveyor 2 vers la Lune.

Centaur_rocket_stage fusée NASA
Un étage de fusée Centaur.

La sonde s’était finalement écrasée sur notre satellite, mais l’étage supérieur de la fusée avait, lui, poursuivi sur sa trajectoire, sur une orbite autour du Soleil similaire à la nôtre.

Le 1er décembre, les soupçons ont été confirmés alors qu’il se trouvait au plus près de la Terre — à peine 50 000 kilomètres.

Le télescope à infrarouge d’Hawaï a pu l’observer et comparer son spectre lumineux avec celui d’un étage similaire d’une fusée Centaur qui, elle, tourne sagement autour de la Terre. Les deux coïncident assez pour qu’on puisse affirmer que l’objet est tout ce qu’il y a d’humain.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur