L’art de la flore en vedette à Ottawa

Au Musée canadien de la Nature jusqu'au 14 octobre

Musée canadien de la Nature

Le Musée canadien de la Nature à Ottawa.


9 septembre 2018 à 11h00

Il existe à Ottawa, parmi tous les musées qui ont trouvé place dans la capitale du Canada, un musée qui jusqu’à présent n’avait guère fait parler de lui, le Musée canadien de la Nature.

Une exposition sur l’art de la flore s’y tient jusqu’au 14 octobre. On y découvre les richesses de la flore canadienne grâce à des tableaux accrochés aux murs, qui représentent l’une ou l’autre des plantes du trésor botanique canadien.

L’art de la flore est une exposition nationale réunissant 48 dessins et peintures de plantes indigènes, signés par de grands artistes botaniques contemporains du Canada. Elle est à l’affiche dans la Galerie du Musée canadien de la Nature, situé au 240, rue Macleod, à Ottawa.

L’art de la flore comprend des œuvres choisies par un jury, ainsi que celles d’artistes canadiens invités, reconnus par le prestigieux Institut Hunt pour la documentation botanique, qui se trouve à l’université Carnegie Mellon de Pittsburgh, aux États-Unis.

Musée canadien de la Nature
Pruche de l’Ouest par Sherry Mitchell, p. 38.

L’art botanique

La botanique est une discipline scientifique consacrée à l’étude des végétaux, qui tire son nom du grec βοτανική (botaniké) qui signifie «qui concerne les herbes, les plantes».

«L’art botanique consiste à représenter des plantes en alliant précision scientifique et expression artistique. L’art botanique contemporain se fonde sur des traditions bien établies et intègre l’histoire de l’art et les sciences botaniques, l’horticulture, la médecine et l’agriculture.

Par leurs œuvres, les artistes attirent l’attention sur des questions d’actualité urgentes comme la sensibilisation à la biodiversité et la conservation.» (Internet)

Musée canadien de la Nature
Cypripède jaune par Ann Love, p. 33-34.

900 oeuvres

En plus des œuvres réalisées par des artistes du Cabala, les visiteurs peuvent assister à la projection d’un diaporama illustrant par des représentations photographiques la flore endémique de plusieurs pays, l’un des 24 qui participent de cette manière à cette exposition consacrée à l’art de la flore.

Ces pays participants sont l’Afrique du Sud, l’Allemagne, l’Australie, les Bermudes, le Brésil, le Canada, le Chili, la Chine, la Colombie, la République de Corée, le Costa Rica, l’Écosse, les États-Unis, la France, l’Indonésie, l’Irlande, l’Italie, le Japon, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, la Russie, la Thaïlande et l’Ukraine.

C’est une occasion unique de découvreur la flore originale de ces pays, car même si l’on s’y rend en visite, on ne voit que très rarement leur flore.

Donc, si L’Art de la Flore présente 48 tableaux d’artistes de ce pays, auxquels s’ajoute la participation des 24 pays étrangers, on a la possibilité, si on a le temps et la patience de le faire, de voir environ 900 œuvres artistiques florales.

Précisons que les œuvres présentées en diaporama le sont sur un grand écran.

Musée canadien de la Nature
Sorbier d’Amérique par Barbara van Blomestein, Calgary, Alberta. Aquarelle, p. 59.

Deux documents

Il y a un catalogue créé pour l’exposition canadienne, qui contient une courte biographie des artistes et des reproductions et descriptions de toutes les œuvres. Ce catalogue sous étui comprend deux documents de 24×20 cm. L’un de 64 pages reproduit les œuvres des artistes en pleine page.

L’autre de mêmes dimensions, mais en format paysage, donne la biographie des artistes en 36 pages. Dans les deux documents, les reproductions de tableaux sont en couleur.

Musée canadien de la Nature
Sumac ou arbre vinaigrier par Sengmany Phommachakr, aquarelle, p. 45.

Visite guidée

On peut s’inscrire à une visiter guidée par un ou une artiste qui participe à l’exposition L’art de la flore et par un botaniste du Musée pour discuter des points artistiques et botaniques de différentes œuvres choisies.

En téléphonant, on peut choisir la langue préférée, français ou anglais, ainsi que le jour et l’heure. Le Musée prend toutes les dispositions utiles pour répondre aux attentes de ses visiteurs.

«L’art de la flore est un moment décisif pour l’art botanique au Canada», explique Kerri Weller, présidente de l’exposition et professeure renommée d’art botanique à Ottawa.

«La collaboration avec 24 autres pays à cet évènement mondial est une œuvre pionnière pour nous tous. Grâce à ce projet, nous espérons attirer l’attention sur l’importance que revêtent la diversité de nos plantes indigènes et leur conservation, ainsi que sur la renaissance de l’art botanique contemporain.»

Musée canadien de la Nature
Colombine rouge par Rosalind Allchin, p. 9.

Causeries et ateliers

Plusieurs activités accompagnent l’exposition L’art de la flore: des visites guidées; des causeries et des visites pour les aînés; des ateliers de dessin pour les aînés. Une causerie sur le thème de l’art botanique se tiendra également le 4 octobre.

Beaucoup à voir, beaucoup à apprendre dans un domaine que l’on ne connaît pas très bien, une occasion dont on ne peut que profiter.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Réforme du système de santé: n’oubliez pas les services en français

santé
La décision attendue du gouvernement de l’Ontario de procéder à une réforme structurelle du système de santé serait «une opportunité d’améliorer l’accès aux services...
En lire plus...

14 février 2019 à 16h16

Cybersécurité: quelques clés pour protéger votre vie privée

vie privée
La radio communautaire franco-torontoise CHOQ-FM lance une nouvelle série de capsules vidéos pour sensibiliser les utilisateurs d’internet aux dangers qu’il peut représenter pour leur...
En lire plus...

14 février 2019 à 15h00

Les langues officielles enfin inscrites dans la Loi sur le divorce

La nouvelle Loi canadienne sur le divorce, dont l'ébauche a été adoptée en troisième lecture par la Chambre des communes le 6 février, confirme...
En lire plus...

14 février 2019 à 13h00

Au terminus McCowan, l’un des plus grands centres commerciaux au pays

Nous poursuivons notre tour d'horizon des extrémités du métro torontois à la station McCowan. Cette semaine, Visite Express à l'extrême-Est de la ville pour...
En lire plus...

14 février 2019 à 11h00

Le plus grand gratte-ciel obstruera la vue des Torontois

La construction du gratte-ciel de 306 mètres, nommé The One, qui se situera à l’angle des rues Yonge et Bloor et dont l’achèvement est...
En lire plus...

14 février 2019 à 9h00

Des ados veulent se faire vacciner sans le consentement de leurs parents

vaccin, vaccination
Défiant l’autorité de ses parents, un adolescent de l’Ohio a décidé de se faire vacciner — après avoir découvert qu’il ne l’avait jamais été,...
En lire plus...

14 février 2019 à 7h00

Ce qu’on comprend de l’affaire SNC-Lavalin Jody Wilson-Raybould jusqu’à maintenant

Un mois après le remaniement ministériel dans lequel Jody Wilson-Raybould a été rétrogradée, on comprend mieux ce qui s’est passé en coulisses face au...
En lire plus...

13 février 2019 à 20h40

Un vent d’optimisme sur Cinéfranco jeunesse

Larcelle Lean
Avant même le début du festival, un peu plus de 9 000 spectateurs sont déjà attendus au Famous Player place Canada pour la 10e...
En lire plus...

13 février 2019 à 13h13

Franco Foot va jouer dans un tournoi international

Dès samedi, Franco Foot entame la sélection de joueurs de moins de 17 ans pour participer au Tournoi International Toronto Azzurri SC, qui se tiendra...
En lire plus...

13 février 2019 à 11h00

Les jeunes plongent dans l’arène politique

Chaque année, des simulations parlementaires rassemblent des centaines de jeunes francophones désireux de se plonger dans le système politique canadien, d’aiguiser leurs compétences oratoires...
En lire plus...

13 février 2019 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur