Langues officielles : les institutions fédérales ne savent pas s’évaluer

Un premier rapport annuel du commissaire Raymond Théberge

Commissaire aux langues officielles

Raymond Théberge


12 juin 2018 à 14h00

Le gouvernement doit assumer pleinement les responsabilités que lui confère la Loi sur les langues officielles, selon le commissaire Raymond Théberge qui a déposé son premier rapport annuel ce 12 juin.

«Les institutions fédérales n’ont pas les outils pour bien s’évaluer, notamment pour ce qui est des communications avec le public et de la prestation des services. Cela a une incidence négative directe sur les Canadiens et les communautés de langue officielle en situation minoritaire», a affirmé M. Théberge.

Le commissaire note qu’une série d’observations en 2017-2018, auprès de 10 institutions fédérales, ont permis de constater que les services en personne et par téléphone demeurent un enjeu pour certaines institutions.

commissaire aux langues officielles

Mise en oeuvre du Plan d’action

Surveiller la mise en œuvre du Plan d’action pour les langues officielles au bénéfice des communautés et suivre le dossier de modernisation de la Loi sur les langues officielles sont «les bonnes priorités», a commenté le président Jean Johnson de la FCFA, le lobby politique des francophones hors Québec.

«Ce dossier de la modernisation de la Loi demeure la priorité absolue pour la FCFA et nous comptons sur l’appui et le leadership du Commissaire à cet égard», dit-il.

La veille, au cours de sa 43e Assemblée générale annuelle, la FCFA avait annoncé qu’elle travaillera avec une équipe d’avocats spécialisés en droits linguistiques pour proposer son propre projet de loi pour la modernisation de la LLO.

Programme de contestation judiciaire

M. Johnson demande également au commissaire «d’insister auprès des parlementaires et des institutions fédérales pour que le Programme de contestation judiciaire, dont le démarrage se fait attendre depuis maintenant deux ans, soit mis en marche dans les plus brefs délais».

Même son de cloche du côté de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario, dont le président Carol Jolin se dit «heureux que le commissaire prenne son bâton de pèlerin en demandant aux parlementaires et aux institutions fédérales d’exercer un leadership accru en matière de langues officielles».

Lui aussi identifie le démarrage du Programme de contestation judiciaire comme un «premier pas».

FCFA
Jean Johnson, président de la FCFA

Langue de travail

Par ailleurs, le commissaire revient sur le rapport sur la langue de travail au sein de la fonction publique, présenté en septembre 2017 par le greffier du Conseil privé. M. Théberge recommande au greffier d’établir un mécanisme approprié afin d’informer annuellement les employés fédéraux de l’état d’avancement des travaux du comité chargé de la mise en œuvre des recommandations formulées dans le rapport, et ce, dès septembre 2018.

«Le respect des droits linguistiques liés à la langue de travail des employés fédéraux et de ceux liés aux services au public doit être au cœur des préoccupations gouvernementales», dit-il.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Technicien(ne) à l’aide technique

Conseil scolaire catholique MonAvenir - Le Conseil scolaire catholique MonAvenir est à la recherche d’une personne permanente, à temps plein (1,0), soit 35 heures par semaine, qui agira à titre de technicienne, technicien à l’aide technique...
En lire plus...

Aide-enseignant(e)

Conseil scolaire catholique MonAvenir - Le Conseil scolaire catholique MonAvenir est à la recherche de personnes qui agiront à titre d’aide-enseignante, aide-enseignant aux écoles indiquées ci-dessous. L’entrée en fonction est prévue le 30 août 2018. Merci de nous indiquer, dans votre lettre de...
En lire plus...

Orthophoniste

Conseil scolaire catholique MonAvenir - Le Conseil scolaire catholique MonAvenir est à la recherche d’une personne permanente qui agira à titre d’orthophoniste à temps plein, soit 35 heures par semaine, pour les écoles du Conseil. L’entrée en fonction est prévue début...
En lire plus...

Concierge en chef

Le Conseil scolaire catholique MonAvenir - ÉCOLE SECONDAIRE CATHOLIQUE SAINT-FRÈRE-ANDRÉ, TORONTO 40 HEURES PAR SEMAINE DE JOUR POSTE PERMANENT SUR UNE BASE ANNUELLE DE 12 MOIS ENTRÉE EN FONCTION EST PRÉVUE LE 20 AOUT 2018 MANDAT Sous la supervision de la direction...
En lire plus...

Pendant ce temps, à l’autre bout du système solaire…

La sonde New Horizons devrait «frôler» l'astéroïde Ultima Thule le 1er janvier 2019
En lire plus...

20 juin 2018 à 7h00

Une ode à la danse grand format

le grand continental
Le Grand Continental du 22 au 24 juin à Luminato
En lire plus...

19 juin 2018 à 12h00

Une jeune Torontoise remporte le Concours national d’art oratoire 

Concours national d'art oratoire
Championne de son école, puis de son conseil scolaire, puis du pays
En lire plus...

19 juin 2018 à 10h10

Donald Ipperciel quitte Glendon mais reste à York

Il va développer «l’université numérique»
En lire plus...

18 juin 2018 à 17h27

Avec «Crée ton université», l’UOF inclut les jeunes

crée ton université
Clôture des candidatures ce mercredi 20 juin
En lire plus...

18 juin 2018 à 16h25

Le Prix Jeanne Sabourin à Claude Guilmain

Prix Jeanne Sabourin
9e Gala Reconnaissance de Théâtre Action
En lire plus...

18 juin 2018 à 15h59

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur