L’Agent 00 sexe… et autres francisations drôles de titres de films américains

Le film «The Hangover» est traduit au Québec par «Lendemain de veille» et modifié en France en «Very Bad Trip».
Partagez
Tweetez
Envoyez

C’est bien connu: les Français adorent la culture anglophone et adoptent ses mots, alors que les Québécois s’en distancient et cherchent à tout franciser.

Cela se reflète dans la mise en marché des films américains et britanniques en France et au Québec, qui nécessite deux équipes de doublage et des titres souvent très différents en Europe et au Canada français.

On francise tout…

Chez nous, on francise tout, avec des résultats plus ou moins heureux (Fiction pulpeuse, pour Pulp Fiction, vraiment? Réellement l’amour pour Love Actually?).

Quelque chose se perd dans la traduction quand le plus grand succès de Quentin Tarantino, «Pulp Fiction», devient «Fiction pulpeuse»…

… ou rien

En France, on retient souvent le titre original en anglais, surtout quand il est court: Terminator (Terminateur ici), American Beauty (Beauté américaine), Toy Story (Histoire de jouets), Ocean’s Eleven (L’inconnu de Las Vegas), Batman Forever (Batman à jamais), Men In Black (Hommes en noir), etc.

Le comble

Il arrive même que les Français changent le titre original en anglais pour… un autre titre en anglais!

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Analyze This (Analyse-moi ça! au Canada français) devient Mafia Blues en France.

The Hangover (Lendemain de veille) devient Very Bad Trip.

«Ocean’s Eleven» rebaptisé «L’inconnu de Las Vegas» au Québec. En France, on a conservé le titre original.

Des libertés

Mais quand ils francisent les titres (probablement de mauvais gré), les Français prennent souvent plus de libertés que les Québécois.

C’est ainsi que Dawn of the Dead devient L’Aube des morts chez nous (traduction exacte), mais L’Armée des morts en France (extrapolation).

The Incredibles : Les Incroyables ici, Les Indestructibles de l’autre côté de l’Atlantique.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Life of Pi : simplement L’Histoire de Pi chez nous, plus impressionnant L’Odyssée de Pi en France.

Ford v. Ferrari : Ford contre Ferrari (Québec) ou Le Mans 66 (France).

L’affrontement historique Ford contre Ferrari a eu lieu aux 24 heures du Mans, en France, en 1966.

The Parent Trap devient Attrape-parents au Canada français, À nous quatre en Europe.

Con Air : Air bagnards ici, Les Ailes de l’enfer là-bas.

National Treasure : Trésor national ou… Benjamin Gates et le Trésor des Templiers.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Bridesmaids : Demoiselles d’honneur ou Mes meilleures amies.

The Longest Yard : Le Dernier essai ou Mi-temps au mitard.

«There’s Something About Mary» en France.

Subtilités culturelles

Il arrive cependant que les différences Canada-France soient plus subtiles:

17 Again devient Encore 17 ans au Québec, mais 17 ans encore en France.

Despicable Me : Détestable moi ou Moi, moche et méchant.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Honey, I Shrunk the Kids : Chérie, j’ai réduit les enfants ou Chérie, j’ai rétréci les gosses.

Les enfants au Québec, les gosses en France.

Match nul

Lesquels de ces titres français canadien ou européen préférez-vous?

There’s Something about Mary : Marie a un je-ne-sais-quoi (Québec) ou Mary à tout prix (France)?

Dead Ringers : Alter ego ou Faux-semblants.

Cloudy with a Chance of Meatballs : Il pleut des hamburgers ou Tempête de boulettes géantes.

La trilogie «Austin Powers» au Canada français.

La palme

Le Québec remporte peut-être la palme (de plomb) avec Austin Powers: The Spy Who Shagged Me, titré en France Austin Powers 2 : L’Espion qui m’a tirée, mais chez nous Austin Powers : L’Agent 00 sexe

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur